23e journée de Russian Premier League: le carton des taureaux et l'impressionnant Spartak-Kuban

Pour la fin de cette 23ème journée particulièrement prolifique en buts, les équipes du milieu de tableau se battent toujours pour les places européennes.

23e journée de Russian Premier League: le carton des taureaux et l'impressionnant Spartak-Kuban
Fedor Smolov, le hero de dette journée. Source: fckrasnodar.ru

FK KRASNODAR 6-0 URAL IEKATERINBOURG

F.Smolov (18';45';56';61'); E.Manucharyan (55' CSC); F.Wanderson (77')

Cette rencontre opposait  le 7e au 8e. Krasnodar est une équipe très prometteuse en Russie. Créé en 2008, le deuxième club de Krasnodar a atteint la premier league en 2011 et ne l'a jamais quitté depuis. Éliminé en 16e de finale de l'Europa League par le Sparta Prague dans deux rencontres à oublier pour les taureaux, il ne reste que le championnat et la coupe de Russie à jouer. 

En face, l'équipe surprenante de l'Ural. Il s'agit de son meilleur résultat en premier league. D'habitude les oranges et noirs ne connaissent que le bas du tableau. Aujourd'hui cette équipe rivalise face au Rubin ou même face au Spartak. 

Et pourtant, c'est une véritable correction qu'ont infligé les taureaux à l'Ural. Un duo Smolov-Mamaev en très grande forme. Stanislav Kritsyuk, gardien de Krasnodar, n'a pas eu grand chose à faire. Les quelques occasions d'Ural ont été soit neutralisées par la charnière Grandvist-Sidgursson soit les tirs de Iekaterinbourg ont trouvé les gants du gardien très performant.

Smolov s'est offert un quadruplé qui lui a offert la seconde place des buteurs de Russie avec 12 réalisations dépassant Dzyuba et Hulk et derrière Quincy Promes.  La possibilité de remplacer Kokorin comme second buteur de l'équipe nationale devient de plus en plus crédible.

Un contre son camp de Manucharyan ne fait que confirmer la supériorité de Krasnodar. Francisco Wanderson boucle la rencontre avec un but, 2 minutes après être rentré sur le terrain. 

Avec cette belle victoire , Krasnodar s'accroche aux trains des gros clubs comme le Zenit et le CSKA, leader du championnat, en étant à la 5e place. Cette lourde défaite innatendue d'Ural fait stagner le club à l'honorable 7e place. Honorable pour ce club qui est monté en Premier League il y a à peine deux ans. 

Lors de la prochaine journée, le club de Krasnodar se rendra en Tchetchenie, sur les terres du Terek Grozny, 6e du championnat. Deplacement compliqué pour les hommes d'Oleg Kononov mais au combien important.

SPARTAK MOSCOU 2-2 KUBAN KRASNODAR

I.Popov (6'), Q.Promes (51') / L.Apodi (36') , M. Mayrovich (45') 

Le Spartak et le Kuban ont eu un match très difficile à gérer. Notamment au vu de la forme de ces deux équipes mais surtout de leur situation dans le championnat. Le Spartak doit repartir avec une victoire pour espérer obtenir une place européenne tandis que le Kuban sortirai de sa position de barragiste en cas de défaite du Spartak. 

Le match a tenu ses promesses. Equilibré jusqu'au score final; les meilleurs joueurs des deux équipes ont buté face aux gardiens.

Ivelin Popov a ouvert le score pour les Moscovites. Sur un centre à ras de terre dans le dos d'un défenseur Jaune et vert, l'international bulgare reprend le ballon et croise son tir qui trompe Belenov. Le gardien russe du Kuban aura fort à faire tout au long de la rencontre tout comme son adversaire, Artem Rebrov. Le Kuban recolle au score d'une magnifique frappe qui devait sans doute être initialement une passe en profondeur signée Apodi, l'ancien bastiais marque ainsi son premier but en Russie, et quel but !  Un peu surpris par ce ballon, Rebrov commettra une erreur. Se métamorphosant pour quelques secondes en Manuel Neuer ou plutôt en Yuri Lodygin pour le coup, adepte de ce genre d'action;  le gardien international Russe sort de sa surface pour contrer Mayrovich. Le resultat ne fut pas à la hauteur du geste vu que Mayrovich parvient à garder la maitrise du ballon et a marquer au grand dâm des Spartakistes qui regrettent déjà la sortie hasardeuse du gardien. 

Rentrant au vestiaire et mené au score, le Spartak se montre bien pâle comme depuis quelques journées. L'Okrytye Arena, stade flambant neuf de Moscou, se voit déja avec des sièges laissé libre alors que le Spartak Moscou reste le club le plus populaire en Russie, c'est dire le mauvais parcours des Spartakistes en ce moment.

La reprise du match voit une égalisation du Spartak. Quincy Promes tire un coup franc en finesse depuis la limite de la surface, le ballon atteint la transversale avant d'entrer dans le but d'un Belenov impuissant. L'international Neerlandais signe ici sa 14e réalisation de la saison se détachant de Smolov qui a atteint la seconde place dès cette journée et du duo Hulk-Dzyuba, avec respectivement 12 et 11 réalisations pour les deux Zenitki.

Par la suite, le match, déja bien emballé, devient complétement fou. Des contres de part et d'autre du terrain donne une belle image du football russe et est à la hauteur de cette 23e journée. Malgré cela, le match se terminera sur un 2-2 frustrant pour les deux équipes qui peuvent remercier leurs gardiens. Belenov et Rebrov ont été très efficaces notamment dans cette fin de match.

Avec ce nul, le Spartak voit de plus en plus les places Européenes s'envoler. Pour que les Moscovites puissent espérer toucher du doigt l'Europa League, ils ne devront accumuler de nouvelle défaite. Chose très compliquée vu que lors de la prochaine journée, les Moscovites affronteront les Petersbourgeois du Zenit, meilleure attaque du championnat. Ce match promet d'être explosif entre les deux Clubs les plus soutenus en Russie.

Pour le Kuban, cette égalité ne leur permet pas de quitter cette cruelle zone de barrages. Mais rien n'est perdu, d'autant que le club premier barragiste; l'Oufa, est à égalité de points avec le Kuban et que le premier "non barragiste", le Krylia Sovetov n'est qu'à 3 points.

Lors de la 24e journée, le Kuban affrontera Rostov. Le "Leicester Russe" qui a surpris en quittant le stade de l'Anzhi avec un seul point sur un match vide de but.

Les autres résultats de cette 23e journée : 

Anzhi Makachkala 0-0 FK Rostov

Rubin Kazan 4-1 Dynamo Moscou

Oufa 1-0 Terek Grozny

Krylia Sovetov Samara 0-0 Lokomotiv Moscou