Chelsea à la recherche de la lumière

Ce soir, Chelsea affronte le Benfica Lisbonne au Stade de la Luz dans le cadre des quarts de finales aller de la Ligue des Champions. Une compétition où (presque) tout leur réussi, contrairement à la Premier League.

Chelsea à la recherche de la lumière
Ramires et David Luiz, deux anciens de Benfica

Après une saison plus que calamiteuse en Premier League par rapport aux saisons précédentes, le dernier objectif annoncé par les Anglais est la Ligue des Champions. Une compétition jamais remporté par le club malgré une finale perdue face à Manchester United en 2008. Mais cette saison pourrait être la bonne. Car les hommes de Roberto Di Matteo ont l'air surmotivé à l'idée de remporter cette compétition en montrant un niveau de jeu qui leur correspond comparé au championnat d'Angleterre où l'impression qui ressort est de la lassitude et une envie de passer à autre chose. Comprenez un jeu pas flamboyant et des joueurs désintéressés. Alors oui, depuis l'arrivée de Roberto di Matteo à la place d'André Villas-Boas, il y a du mieux mais ce mieux est toujours par période car après le magnifique match contre Naples et la qualification à l'arrachée pour ces quarts de finales, il y a eu une contre performance face à Manchester City (2-1) et un match nul sans relief face à Tottenham (0-0) qui était décisif dans la course à la troisième place. Frank Lampard a même osé dire la vérité  à la télé officielle du club : "Nous ne sommes pas aussi bon que nous l'étions auparavant et cette cinquième place au classement n'est pas assez bonne. Nous devons jouer comme face à Naples car contre Tottenham, nous n'avons pas fait assez d'efforts pour lever les fans". Di Matteo se veut lui plus rassurant : "Nous avons eu une saison difficile. Les chiffres le disent donc nous ne pouvons pas le nier. Mais nous avons de la qualité dans cette équipe et de très bons joueurs. J'ai confiance en cette équipe, ils ont montré qu'ils pouvaient jouer avec une grande intensité à un haut niveau donc j'attends d'eux à ce qu'ils fassent la même chose".

 
Benfica veut les demies
 
Chelsea a beau vouloir faire du jeu et rentrer du Portugal avec une victoire mais Benfica n'a pas dit son dernier mot. Et surtout, ce n'est pas une équipe à prendre à la légère. Même si en ce moment tout n'est pas rose car les Lisboètes restent un match nul tout pourri face à Olhanense en championnat, ils restent tout de même sur le podium de la Liga Sagres, deux points derrière les leaders du Sporting Braga et un point derrière le FC Porto. Et à domicile, cette équipe est solide : seulement une défaite lors de toute cette saison face à Porto le 2 mars dernier. L'entraîneur de Benfica, Jorge Jesus pourra compter sur Rodrigo et Cardozo, les hommes en forme de cette équipe. Mais en défense, l'inquiétude vient d'Ezequiel Garay. L'ancien joueur du Real Madrid est incertain. Mais pour conforter les Benfiquistes, les clubs portugais sont plutôt en forme face aux clubs anglais avec les éliminations de Manchester City par le Sporting Portugal en Europa League et surtout de Manchester United par ce même Benfica lors des phases de poules de cette C1. Jamais deux sans trois, c'est ça ?