Malaga reçoit Dortmund

Les Andalous accueillent les Allemands du Borussia Dortmund à la Rosaleda dans le cadre des matchs aller des quarts de finale de Ligue des Champions. 20h45 / BeIn Sport.

Malaga reçoit Dortmund
Joaquin pose avec l'écharpe du match

L'équipe de Malaga réussit cette saison un véritable exploit, atteignant les quarts de finale de LDC pour la première participation de leur histoire dans la compétition. Les hommes de Pellegrini ont pourtant affronté des équipes plutôt expérimentées telles que le FC Porto et le Milan AC. Le mélange de joueurs expérimentés tels que Demichelis, Joaquin ou Toulalan, et de folie et de talent de jeunes comme Isco, Camacho ou Portillo donnent un cocktail explosif parfaitement concocté et servi par "El Ingeniero" (l'ingénieur). Le coach argentin pourra compter sur l'intégralité de son effectif, à l'exception du Portugais Eliseu, blessé et de Pedro Morales, Lucas Piazon, et Seba Fernandez, non inscrits pour la compétition. Plutôt solides défensivement et disposant d'un milieu de terrain effectuant un superbe travail défensif, les Andalous se montrent particulièrement dangereux sur les phases de contre-attaque, profitant de la vitesse de ses hommes de couloir. Il en va de même pour leurs adversaires du soir, le Borussia, Klopp étant également friand du jeu en contre-attaque. Si le parcours de Malaga en Champions League est admirable, celui de Dortmund relève de l'exploit. Après avoir fini premiers avec brio du groupe de la mort composé du Real Madrid, de Manchester City et de l'Ajax, les Allemands ont éliminé le Shakthar Donetsk, équipe que beaucoup d'observateurs voyaient parmi les principaux outsiders pour le titre et qui avaient réalisé une bonne phase de poules. Les champions d'Allemagne en titre pourront compter sur leur incroyable armada offensive composée, entre autres, de Gotze, Reus, ou Lewandowski, ainsi que de la doublette Gundogan-Bender qui fait tant parler d'elle dernièrement. Seul point noir, l'absence du défenseur Matts Hummels, probablement remplacé par Felipe Santana. Le latéral gauche Marcel Schmelzer est lui incertain après avoir reçu un coup au nez ce week-end en championnat face à Stuttgart et devra porter un masque de protection si il joue, pendant que Blaszczykowski devrait être remis à temps de ses gênes aux adducteurs.

Forme récente

La situation des deux équipes en championnat est pour le moins spéciale. Malaga ne pouvant pas participer à quelconque compétition européenne la saison prochaine, on aurait donc pu penser que les Andalous délaisseraient le championnat. Pourtant ils restent dans le coup, positionnés à la cinquième position à un petit point de la quatrième. Vainqueurs du Rayo en championnat, les Andalous se sont notamment défaits de Levante et de l'Athletic Bilbao lors des 23emes et 24emes journées, et ont offert une belle performance contre l'Atlético Madrid, tenant les Colchoneros en échec à La Rosaleda (0-0).  Ils ont cependant essuyé quelques revers contre Valladolid (1-1 27eme J) ou contre l'Espanyol (0-2 28eme J), conséquents aux rotations pré et post-LDC de Pellegrini.

Côté Allemand, les espoirs de titre se sont définitivement envolés depuis longtemps. Seconds à 20 points du Bayern Munich après 27 journées, les hommes de Klopp doivent cependant se méfier du Bayer Leverkusen, déterminé à ravir la seconde position aux Jaunes (4 points séparent les deux équipes). Avec 10 points pris sur les 15 derniers possibles et notamment une victoire 5-1 face à Fribourg lors de la 26eme journée, ainsi qu'une victoire écrasante 3-0 contre le Shakthar lors du match retour des huitièmes, les joueurs du Borussia arrivent du côté de la Costa Del Sol en pleine forme et avec le réservoir de confiance bien rempli.

Les coachs abordent le match sans pression

Manuel Pellegrini s'est montré plutôt évasif quant à sa stratégie pour le match en conférence de presse, déclarant: "nous devons nous montrer équilibrés en utilsiant les mêmes paramètres avec lesquels nous avons toujours joué". L'Argentin a aussi tenté de diminuer la pression autour de la rencontre de ce soir:  "L'éliminatoire dure 180 minutes, le plus probable est que ça se joue au retour. Pour nous l'idéal est d'obtenir un bon résultat qui nous permette d'y aller avec toutes nos chances". Il a également signalé que "les idées sont similaires, mais ce que font les deux équipes sur le terrain est différent" lorsqu'il a été questionné sur la ressemblance de style de jeu entre les équipes. El Ingeniero n'a pas hésité a souligner la qualité de l'adversaire: "Nous affrontons le champion des deux dernières Bundesligas, qui est invaincu en Champions League. Je suis heureux de les affronter, c'est une équipe plaisante à voir jouer. Nous savons qu'ils ont une grosse équipe, avec cinq joueurs titulaires en sélection allemande et Gotze, Reus, Lewandowski, et des joueurs créatifs qui brillent dans les phases offensives".

Jurgen Klopp a adopté une attitude similaire à celle de son collègue. "C'est un match ouvert et nous avons vraiment envie de les affronter, c'est une grande opportunité pour nous et nous sommes heureux de pouvoir jouer demain. Nous sommes en quarts et penser qu'une défaite serait un échec est une erreur". Concernant Malaga, l'Allemand a ajouté que les Andalous ont "une très bonne tactique défensive, une équipe forte et tranquille, avec beaucoup d'expérience, qui joue bien et qui mérite d'être où elle est". Il s'est également montré élogieux envers son homologue argentin: "Pellegrini est un entraineur extraordinaire", avant de rajouter au sujet d'Isco après qu'un journaliste lui ait demandé de s'exprimer au sujet du duel Isco/Gotze: "Isco est un joueur excellent, mais je ne vais pas dire lequel des deux est meilleur, les deux sont excellents et je les félicite d'en être arrivés là".

Les clés du match

Les gardiens. Souvent décrié comme le point faible de l'équipe, Weidenfeller va devoir se montrer très prudent, notamment dans le jeu aérien sur coup de pied arrêté, force majeure de Malaga qui possède des joueurs excellents de la tête tels que Demichelis, Santa Cruz, Baptista ou Weligton. A contrario, Caballero est dans une forme excellente et est considéré par beaucoup comme le meilleur gardien du championnat cette saison.

La défense. Si l'absence d'Hummels peut poser des problèmes à Dortmund, la ligne défensive de Malaga, solide mais particulièrement lente, risque de passer une mauvaise soirée si les hommes offensifs de Dortmund réussissent à se trouver et à combiner tout en utilisant leurs qualités d'accéleration et de vitesse balle au pied sur contre-attaque. Les Allemands devront eux se méfier du jeu de tête de leurs adversaires comme explicité juste au dessus. La non-présence d'Hummels pourrait se faire ressentir.

Les groupes

Kameni, Caballero, Jesús Gámez, Lugano, Demichelis, Weligton, Antunes, Sergio Sánchez, Iturra, Camacho, Toulalan, Isco, Joaquín, Portillo, Baptista, Duda, Saviola et Santa Cruz.

          

 

Weidenfeller, Langerak, Kirch, Halstenberg, Schmelzer, Felipe Santana, Subotic, Piszczek, Kehl, Leitner, Gundogan, Sahin, Bender, Gotze, Bittencourt, Reus, Blaszczykowski, Grosskreutz , Schieber et Lewandowski.