La fragilité du FC Barcelone

Le FC Barcelone est décimé par les absences à une semaine de la réception du Paris Saint-Germain en Ligue des champions.

La fragilité du FC Barcelone
Le come-back éphémère d'Adriano est une bénédiction

La liste de lésions est longue à une semaine d'un match crucial face au Paris Saint-Germain en Ligue des champions

Un imprévu gênant 

Carles Puyol i Saforcada, opéré d'un kyste du genou ainsi que Javier Mascherano, victime d'une rupture des ligaments internes latéraux au Parc des Princes, sont indisponibles. 

Adriano Correia, éprouvé aux ischios et Pedro Rodriguez, légèrement touché contre l'équipe de France, feront partie du groupe Barcelonais le mercredi 10 avril. 

Lionel Messi, victime d'une lésion musculaire du biceps fémoral droit en France, s'est exercé au gymnase. Il agace les médecins Catalans, qui lui ont imposé une semaine de repos, et a été ménagé face à Majorque en Liga. Il n'avait pas été touché à ce muscle depuis la victoire 1-0 à domicile du FC Barcelone contre le Celtic Glasgow le 4 mars 2008 en huitième de finale de Ligue des champions. Il avait été absent 6 semaines à l'époque. Eric Abidal est revenu à la compétition face à Palma. Tous les deux font preuve d'un courage admirable pour être titulaire face à l'équipe de la capitale. 

La présence de Jordi Alba et Xavi Hernandez, fatigués à cause d'une productivité exhubérante, reste également indécise. 

Une dépendance chimérique

Lionel Messi a été indisponible à quinze reprises avec le Barça en 3 ans, avec un bilan homogène de quatorze victoires et d'un partage de points, une statistique qui montre que la dépendance de l'étoile Argentine n'est pas d'actualité.

Victime d'une violente charge de Tomas Ujfalusi contre l'Atlético Madrid le 18 septembre 2010, La Pulga avait loupé deux matchs (Sporting Gijon et Athletic Bilbao) et avait été ménagé à reprises  (Levante, Malaga, Deportivo la Corogne) en Liga. La Pulga a depuis manqué uniquement les récéptions du Sporting Gijon le 3 mars 2012 à cause d'une suspension et du Real Majorque le 6 avril 2013.

Les huit autres matchs où le numéro 10 était absent dans les deux autres compétitions ont été gagnés (Ceuta, U.D. Almeria, CA L'Hospitalet, BATE Borisov, Deportivo Alavés, Cordoba). 

L'exploit du FC Metz

Le 3 octobre 1984, au premier tour de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, le FC Metz devint le premier club français à éliminer le FC Barcelone en Europe et l'unique équipe "Bleue" à s'imposer en Catalogne : 4 à 1 dont un triplé de Toni Kurbos au Camp Nou.

Un bilan pragmatique

Cela fait déjà quatre ans (défaite face au Rubin Kazan) que le Barça n'a pas été défait à domicile en Ligue des champions avec 16 victoires et 4 quatre partages de points.

Xavi, fidèle à lui même, a fait preuve d'altruisme en C1 en totalisant 930 échanges, dont 183 réalisés en l'espace d'un match contre le Celtic F.C. à domicile au premier tour.

Le FC Barcelone a la capacité d'être compétent à chaque situation. Le coaching de Pep Guardiola l'a prouvé en 2010.

Un quart de finale au Camp Nou est à chaque fois profilique (16 buts marqués en l'espace de quatre ans par Barcelone avec un ratio de 4 à 1 par match). Les victimes de Lionel Messi, deuxième goleador de la C1, à ce stade de la compétition ont été le Bayern Munich, Arsenal F.C. et l'AC Milan. 

La baraka est présente 

Suite à une première manche convenable face au Paris SG, les chances de qualification du FC Barcelone en Coupe d'Europe sont encourageantes au vu du résultat (2-2) :  87 %. 

Le FC Barcelone avait remporté la première édition de la Coupe de l'UEFA en 1958 contre Londres avec un partage à Stamford Bridge et une exploit 6-0 au Camp Nou.

L'équipe d'Helenio Herera avait ramené un point de Bulgarie dés le premier tour de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes 1960 à Sofia. A Les Corts, le Hongrois Laszlo Kubala et le Brésilien Evaristo de Macedo par 3 fois chacun avaient ensuite permis aux Culés de l'emporter. 

Le doublé de Luis Suarez à l'Estadio Santiago Bernabéu en huitième de finale de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1961 avait été providentiel. La victoire 2-1 à domicile a permis au Barça de devenir la première équipe à éliminer le Real Madrid en Coupe d'Europe.

Barcelone avait éliminé le FC Cologne en demi-finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes 1969 grâce à un 4-1 obtenu au Camp Nou. Les deux équipes s'étaient répondues l'une à l'autre en Rhénanie-du-Nord. 

Suite à un partage au Portugal, la victoire était impérative en Espagne pour le Barça au premier tour de la Coupe de l'UEFA 1976 contre Belenenses et c'est chose faite. 

La détérmination du Barça paie au Camp Nou avec une victoire légendaire 2-1 contre Aston Villa en quart de finale de la Coupe de l'UEFA 1978. Les Catalans avaient été tenus en échec en Angleterre. 

Le Bayern Munich est aujourd'hui l'unique équipe à avoir éliminé le FC Barcelone suite à un partage en déplacement, en demi-finale de la Coupe de l'UEFA 1996. L'éxploit des Germaniques en Catalogne avait été un coup de thêatre à l'époque, provoquant le renvoi de Johan Cruijff. 

Avec Fàbregas et Song titulaires, Arsenal F.C. avait gardé la foi à l'Emirates Stadium contre le Barça d'Ibrahimovic, en quart de finale de la Ligue des champions 2010. C'était sans compter sur Lionel Messi, auteur d'un poker à domicile (4-1).