Dortmund-Malaga: Tout reste à jouer

Après le 0-0 du match aller, Dortmund accueille Malaga dans son Signal Iduna Park où 80.000 spectateurs sont attendus pour un match où les deux équipes vont jouer leur qualification en demi-finale. 20h45 / BeIn Sport.

Dortmund
Malaga | 20h45
Dortmund-Malaga: Tout reste à jouer
Joaquin à la lutte avec Schmelzer lors du match aller à Malaga, Marco Reus en arrière plan

Le match aller s'était soldé par un match intense sans buts, où Dortmund avait dominé en première mi-temps mais n'avait pas su concrétiser ses occasions. La deuxième mi-temps fût plus équilibrée mais aucune des deux équipes n'est parvenue à ouvrir le score. Même si le résultat est favorable pour les Jaunes, qui partent avec le statut de favori et qui n'auront qu'à assurer la victoire à domicile, le fait de n'avoir encaissé aucun but à domicile, grâce notamment à un superbe Willy Caballero, permet aux joueurs Andalous de se déplacer en Allemagne avec toutes les chances de leur côté; un simple match nul avec des buts donnant le pass pour les demies aux hommes de Pellegrini.

Les forces en présence

Si au match aller Dortmund avait souffert de l'absence de plusieurs joueurs, en plus d'avoir des joueurs n'ayant pas joué au top de leur forme, c'est aujourd'hui Malaga qui se voit amputée de certains de ses cadres. En plus de l'absence d'Eliseu, blessé et qui avait déjà raté le match à Malaga, Weligton et Iturra ont  tous deux écopé d'un carton jaune à l'aller, les privant de participer au match retour (accumulation de cartons). Tout porte à croire que le défenseur brésilien sera remplacé par l'ancien parisien Diego Lugano, pendant qu'en l'absence d'Iturra le lieutenant de Toulalan au milieu devrait être le jeune Ignacio Camacho. L'équipe n'a d'ailleurs pas pu s'entrainer sous les ordres de Manuel Pellegrini ces derniers jours, qui a effectué un voyage éclair au Chili en raison du décès de son père. El Ingeniero sera cependant bel et bien sur le banc demain.

Côté Allemand, Klopp pourra compter sur Blaszczykowski, blessé à l'aller, ainsi que sur un Schmelzer bien récupéré de son coup au nez qui ne l'avait déjà pas empêché de jouer l'aller. Hummels est également de retour dans le groupe, même si il ne devrait pas être dans le onze de départ, laissant encore une fois la place de titulaire en défense centrale aux côtés de Subotic à Felipe Santana.

De la confiance et de l'envie

Jurgen Klopp s'est montré confiant en conférence de presse, indiquant qu'à l'aller la principale erreur de ses joueurs ne fût pas le fait d'avoir raté beaucoup d'occasions, mais de n'avoir pas eu la bonne réaction, laissant par moments Malaga prendre l'emprise sur le match. C'est selon ses dires ce que devrons corriger ses joueurs demain, et l'entraineur allemand a confirmé qu'il est certain qu'ils y parviendront.. Il a également fait part de l'était d'esprit compétitif de son groupe: "personne dans l'équipe n'avait encore joué de quart de finale de Ligue des Champions jusqu'ici, et il est évident que nous ne voulons pas en rester là"

Cités pour comparaître en conférence de presse lundi, Ignacio Camacho et Martin Demichelis ont tous deux signalé l'envie qui reigne au sein du groupe pour ce match contre Dortmund. Le milieu de terrain espagnol a mis en avant  la superbe ambiance qui devrait reigner au Signal Iduna Park: "Le stade est un véritable chaudron. Nous savons à quelle ambiance nous attendre, en Bundesliga les ambiances sont chaudes et les stades toujours remplis, ça va nous aider à nous mettre dans le match, c'est très bon pour nous. Ce sera un joli duel, nous devons tout donner. Nous espérons pouvoir passer.". Il s'est également exprimé au sujet d'Ilkay Gundogan, qui sera probablement son face à face ce soir, affirmant qu'il ne le connaissait pas vraiment avant le match aller, mettant en avant sa qualité technique incroyable. Demichelis a laissé clair qu'ils ne fouleront pas la pelouse du SIP pur jouer le nul, mais qu'ils iraient chercher la victoire à tout prix: "Le match peut durer 120 minutes, mais plus les premières minutes passeront vite, mieux ça sera pour nous. Nous jouerons avec notre philosophie, nous ne chercherons pas le nul, nous voulons faire comprendre à Dortmund qu'on peut marquer à n'importe quel moment, de faire douter les spectateurs en leur montrant que nous sommes là. Toute l'équipe a énormement d'espoirs. Nous ne devons ni avoir peur ni faire de la spéculation. Nous essayerons qu'ils créent moins de danger qu'à l'aller sur contre-attaque. Un grand match nous attend."

Les groupes

 

 

Weidenfeller, Langerak, Kirch, Halstenberg, Schmelzer, Hummels, Felipe Santana, Subotic, Piszczek, Kehl, Leitner, Gundogan, Sahin, Bender, Gotze, Bittencourt, Reus, Blaszczykowski, Grosskreutz , Schieber et Lewandowski.

 

Kameni, Caballero, Pol,  Jesús Gámez, Lugano, Onyewu,  Demichelis, Weligton, Antunes, Sergio Sánchez, Iturra, Camacho, Toulalan, Isco, Joaquín, Seba Fernandez, Lucas Piazon, Portillo, Baptista, Duda, Saviola, Olinga et Santa Cruz.