L'incroyable remontée de Dortmund

Au terme d'une fin de match incroyable, Dortmund se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions en s'imposant face à Malaga (3-2). Malaga y aura cru jusqu'au bout mais a craqué dans les dernières minutes de la rencontre.

L'incroyable remontée de Dortmund
Crédit photo: Reuters
Dortmund
3 2
Malaga
Dortmund: Weidenfeller - Piszczek, Santana, Subotic, Schmelzer - Gündogan, Bender - Reus, Götze, Blaszczykowski - Lewandowski. Remplaçants : Langerak, Hummels, Kehl, Leitner, Sahin, Grosskreutz, Schieber.
Malaga: Willy - Gamez, Demichelis, Sergio Sanchez, Antunes - Toulalan, Camacho - Joaquin, Isco, Duda - Julio Baptista. Remplaçants : Kameni, Lugano, Piazon, Eliseu, Portillo, Saviola, Santa Cruz.
SCORE: Joaquin (0-1, 26'), Lewandowski (1-1, 40'), Eliseu (1-2, 82'), Reus (2-2, 91'), Santana (3-2, 94')
ARBITRE: Craig Thomson (ECO). Avertissements: Bender (10'), Schmelzer (60'), Toulalan (88'), Demichelis (90')
ÈVÉNEMENTS: Ligue des champions - Quart de finale | Stade : Signal Iduna Park

Quelle fin de match ! Dortmund a réussi la performance de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la première fois depuis 1998. Les Allemands ont inscrit deux buts dans les arrêts de jeu par Reus (91') et Santana (93').

Le Borussia était favori au début de la rencontre après le match nul à l'aller (0-0) et a relativement dominé le début de la rencontre. Mais comme lors du match aller, les Allemands se sont montrés bien trop imprécis même si Lewandowski s'est procuré une bonne occasion au quart d'heure de jeu. Le début de partie a été a sens unique mais c'est Malaga qui va ouvrir la marque par Joaquin qui décoche un tir du gauche à ras de terre (0-1, 26'). Ce but va faire mal à Dortmund qui va pourtant revenir au score par Robert Lewandowski, suite à une magnifique talonnade de Reus (1-1, 40'). Le Polonais inscrit d'ailleurs son sixième but de la saison en Ligue des champions.

Des hors-jeu non sifflés et une fin de match incroyable

Au retour du vestiaire, Lewandowski est proche du doublé mais Willy, l'homme du match côté andalou, se couche bien (47'). Les 65 829 spectateurs de la Signal Iduna Park vont trembler quelques secondes plus tard sur une tête de Joaquin que Weidenfeller a détourné sur sa ligne (48'). Dortmund a ensuite continué de dominer la rencontre sans pour autant concrétiser ses nombreuses occasions (69', 76', 79') se heurtant à un énorme Willy qui avait déjà sauvé son équipe au match aller. Malaga et son gardien vont d'ailleurs croire à l'exploit lorsque Eliseu inscrit le deuxième but, hors-jeu mais validé, pour les Espagnols (1-2, 82'). Dortmund va pourtant s'arracher en égalisant par Marco Reus, auteur d'un match très moyen, même si à ce moment de la rencontre, le Borussia est éliminé (2-2, 91'). Le fameux Mur jaune du BvB Stadium va pourtant se lever et exulter à la 93ème minute lorsque Santana le troisième but des Allemands, hors-jeu mais pourtant validé (3-2, 93'). Dortmund s'impose au bout du suspens et reste la seule équipe invaincue en C1. Voilà le Borussia dans le dernier carré de la compétition. Ce mardi soir, la Signal Iduna Park a encore vibré.