Pas de miracle au Camp Nou

Le Paris Saint-Germain est dépité. Les coéquipiers de David Beckham ont réalisé une performance de rêve en Catalogne. Malheureusement ils ont échoués suite à une course de Lionel Messi, entré à la 61e minute.

Pas de miracle au Camp Nou
Lionel Messi a fait preuve de réalisme.
FC Barcelone
1
1
Paris Saint-Germain
FC Barcelone : Valdés; Alves, Piqué, Adriano (Bartra, min.61), Alba; Busquets, Xavi, Iniesta; Pedro, Cesc (Messi, min.61) et Villa (Song, min.83)
Paris Saint-Germain: Sirigu; Jallet (Van der Wiel, min.88), Alex, Thiago Silva, Maxwell; Verratti (Beckham, min.81), Motta, Lucas, Pastore; Ibrahimovic et Lavezzi (Gameiro, min.81)
SCORE: 0-1, min.51, Pastore. 1-1, min.71, Pedro.
ARBITRE: Bjorn Kuipers (NED). avertit côté FC Barcelone : Adriano (min.43). avertit côté Paris Saint-Germain : Lavezzi (min.80), Thiago Silva (min.86), et Beckham (min.90).
ÈVÉNEMENTS: Deuxième quart de finale de Ligue des champions entre le FC Barcelone (1e de Liga) et le Paris Saint-Germain (1e de Ligue 1). Le match a eu lieu au Camp Nou (90000 spectateurs).

Le Paris Saint-Germain voyageait aujourd'hui en Catalogne. Tito Vilanova ménageait Alexis, Bartra et Messi au profit de Pedro, Adriano et Fàbregas.

Une entame de match homogène

Le début de la partie est à l'avantage des Catalans avec un coup-franc de Xavi qui touche le petit filet extérieur de Sirigu (min.1). La réponse des Parisiens est expéditive. Piqué est auteur d'un come-back miraculeux dans les pieds de l'Argentin qui manque un contrôle face au gardien (min.3).

Les Barcelonais dominent les débats. Le coup-franc de Villa est contré (min.5). Le tir d'Iniesta est dégagé en corner (min.7). Le piqué d'Andrés échoue dans les gradins (min.12). La tir lointain de Lavezzi n'inquiète pas Valdés (min.14). 

Les espaces sont restreints. Villa est récompensé par un bon centre d'Alvés au point de pénalty mais un crampon Parisien écarte in-extremis la reprise de l'Asturien en corner (min.17). Pedro échoue face au gardien en angle fermé (min.20). Iniesta élimine Verati et lance Alvés côté droit. Le centre du latéral Brésilien est renvoyé de la tête par Alex au deuxième poteau mais la reprise du Manchego est une banalité (min.23). 

Le déclic parisien 

Paris est dangereux face à une équipe locale en manque de solutions. Lancé en profondeur par Ibrahimovic, Lavezzi résiste à la charge d'Alba et tire de l'extérieur du pied droit mais Valdés est à la parade (min.25). Le gardien, à nouveau bien placé, dégage au deuxième poteau une tête de Moura en corner (min.28). Les répliques de Villa (min.38) et Fàbregas échouent à côté (min.41). 

Egalité logique à la pause. Le rythme du match diminue en deuxième mi-temps et les Paris Saint-Germain a foi en la qualification. Fàbregas élimine un défenseur et loupe une fois de plus le cadre aux 25 m (min.48). Pastore mène un contre rapide, combine avec Ibrahimovic, pénètre dans la zone de vérité puis éxécute Valdés du pied gauche : 0-1 (min.51). Scénario magique au Camp Nou. Aucune défense ne résiste au régiment Parisien. Le tir lointain de Villa est contré par Alex (min.58). Tito Vilanova n'a plus d'autre choix que de faire entrer Messi, touché au biceps fémoral, en lieu et place de Fàbregas, au moment où Valdés s'empare d'un coup-franc en force réalisé par Moura (min.61). 

La réaction blaugrana 

La Pulga change la physionomie de la partie. Un éxploit individuel d'Iniesta dans la défense Française n'est pas rentable (min.63). Le Manchego oblige Sirigu à la détente (min.65). La Pulga provoque dans l'axe et lance en profondeur Villa dans les 16 m. L'ex-ailier de Valence remise à destination de Pedro, qui égalise : 1-1 (min.71). Tout est à reconstruire pour l'équipe de la capitale. 

Iniesta humilie un défenseur puis est prêt à marquer le but de la victoire. Mais l'Espagnol est auteur d'un raté monumental (min.87). Le Paris Saint-Germain a montré ce soir qu'il avait intégré le cercle des grandes équipes d'Europe dans l'enfer du Camp Nou, et doit rester concentré en Ligue 1. L'expérience permet au Barça de se qualifier pour la 6eme demi-finale de Ligue des champions consécutive.