Bayern Munich-FC Barcelone : Deutsche Qualität

Demi-finale de Ligue des champions ce mardi 23 avril à l'Allianz Arena entre le Bayern Munich et le FC Barcelone. Les Bavarois auront l'avantage d'être à domicile.

Bayern Munich-FC Barcelone : Deutsche Qualität
Le choc des titans
Bayern Munich
FC Barcelone | 20H45
Le choc des titans

Le Bayern Munich reçoit le FC Barcelone ce mardi 23 avril à l'Allianz Arena en demi-finale de la Ligue des champions. 

Un match historique

Coupe de l'UEFA 1996 

Le Bayern Munich et le FC Barcelone en Coupe d'Europe ce n'est pas une première, puisque les deux équipes avaient décidé d'en découdre en Coupe de l'UEFA 1996.

Les Catalans mènent rapidement à l'Olympiastadion grâce à une action d'école conduite par Oscar et ont un but d'avance à la pause. Coaching gagnant de la part de Franz Beckenbauer puisque Witeczek, entré à la reprise, égalise. A la récéption d'un dégagement manqué de Busquets, les Bavarois lancent Mehmet excentré côté gauche qui marque le deuxième but des Die Roten et le Barça revient dans le match grâce à Hagi. 

Au Nou Camp, mathématiquement qualifiés au coup d'envoi, les Catalans veulent marquer à nouveau face à un Oliver Kahn en état de grâce. Les Munichois marquent à 6 minutes de la pause par l'intermédiaire de Babel à la reprise d'une parade de Carles Busquets. La défense catalane est à nouveau inexistante. Les Barcelonais ont l'obligation de revenir. Witeczek mène un contre en réalisant une longue course et bat Carles Busquets. Le break est fait. Ivan De La Pena réduit la marque sur coup-franc mais le Bayern Munich remporte le match et gagne le titre contre les Girondins de Bordeaux. 

Groupe D de Ligue des champions 1999 

Germaniques et Espagnols ont fait partie de la même poule en Ligue des champions 1999, le groupe de la mort, complété par Manchester United et Brondby IF. Le monde découvrait à l'époque un milieu de 18 ans : Xavi. 

Le premier match à Munich est remporté par l'équipe locale. Les Bavarois remportent un duel aérien qui profite à Efenberg. L'âme des Die Roten, démarqué, n'a plus qu'à executer Hesp, le gardien batave du FC Barcelone, face à une défense totalement inactive. 

La deuxième match à Barcelone est à nouveau infructueux. L'équipe de Louis Van Gaal entre vite dans le match puisque Giovani délivre le public culé de la tête mais le but est refusé. Le Brésilien provoque un penalty et l'exécute en force. Munich est dangereux dans les airs. Les Catalans ont l'avantage à la pause. Ce n'est que partie remise puisque les Bavarois égalisent par Zickler, bien aidé par Elber. Salihamidzic marque le but de la victoire, et Barcelone est pour la deuxième fois défait par l'équipe d'Otmar Hitzfeld et termine à la 3e place d'un groupe compliqué. 

Ligue des champions 2009 

Les débuts de Pep Guardiola à la tête du FC Barcelone le voient remporter la Ligue des champions. Les Barcelonais ont éliminé de grands clubs d'Europe, dont le Bayern Munich, privé de Lahm et Lucio en déplacement, en quart de finale. Les Catalans dominent les débats dés le début de la partie et les Bavarois tombent en ruine face à la machine à gagner du Camp Nou. Iniesta lance en profondeur Eto'o qui décale Messi. L'Argentin marque le premier but de la partie à la 8e minute. La Pulga remise à destination du Camerounais à la 12e minute. Les coéquipiers de Franck Ribéry craquent et Pep Guardiola est renvoyé dans les vestiaires. Barcelone fait le break avec un débordement d'Henry qui centre depuis le côté gauche. Messi se jete et double la mise à la 38e minute. Le même Henry devient buteur à la 43e minute. 4-0 à la pause. La deuxième mi-temps n'est à ce moment-là plus qu'une formalité. 

Les Barcelonais, vainqueurs 4-0 à domicile, enchaîne par un partage mérité à l'Allianz Arena. Aucun but n'est marqué en première mi-temps. Franck Ribéry marque dès la reprise puis Keita égalise grâce à un décalage de Xavi. Le Barça élimine facilement le Bayern Munich grâce à ce résultat. 

La forme du Bayern Munich

Le Bayern Munich est l'équipe en forme du moment, le club à craindre en Europe, qui a remporté la Bundesliga avec une avance de 20 points, est toujours en course en DFB Pokal, qualifié aisément en demi-finale de la Ligue des champions contre la Juventus, avec deux victoires par deux buts d'écart, l'une à domicile et l'autre à l'extérieur. Les Germaniques convoitent un triplé historique, avec un rendement spectaculaire et une régularité qui frôle la perfection. 

La forme du FC Barcelone

De l'autre côté, compliqué d'identifier l'état de forme actuel des Catalans, qui n'ont pas été au complet depuis longtemps. Cela fait un bon moment que l'équipe-type n'a pas été choisie, et l'absence de Messi est détérminante. Le retour de l'Argentin fera du bien au FC Barcelone, qui a obtenu une qualification délicate face à une équipe du Paris Saint-Germain qui n'a pas démérité. Les Blaugranas comptent 3 victoires de rang en Liga grâce à un Cesc Fàbregas en grande forme et ont 6 points qui les séparent d'un titre de champion. 3 matchs où des remplacants ont été alignés. 

Heynckes "Capable de gagner" 

L'actuel entraîneur du Bayern Munich, qui pense que le célèbre numéro 10 argentin a été exempt en Liga pour être titulaire à l'Allianz Arena, a déclaré avoir un plan anti-Messi "Je pense qu'il débutera ce match. Le ménager contre Levante était une mesure de précaution. On a une astuce, pareil qu'avec la Juventus, dont la tactique était d'évoluer avec 3 milieux. On aura une solution. Mais à Barcelone il n'y a pas que Messi. Ils ont de grands champions, Iniesta et Piqué par exemple, qui ont de l''expérience et c'est à cela que l'on est préparé. La condition physique de chaque équipe détérminera le résultat. Barcelone est à égalité avec nous. Nous avons la capacité de prévoir tout un tas de choses, préparer les détails, et la spontanéité à la pause est cruciale. Les bons mots doivent être dit à la mi-temps"

Xavi "Imposer notre tempérament" 

Le milieu du FC Barcelone a indiqué "Il faut montrer un visage imposant à l'Allianz Arena. Nous avons conscience que le Bayern Munich est en pleine forme, je dois avouer que c'est une équipe complète, forte physiquement et techniquement, c'est la formation du moment en Europe, mais nous voulons imposer notre tempérament pour avoir une chance de gagner. Nous ne venons pas en victimes et je pense que l'on est à égalité. C'est une grande équipe, mais Barcelone reste Barcelone, on domine l'Espagne et l'Europe depuis cinq ans. Le cycle du Barça, avec 6 demi-finales de Ligue des champions consécutives, est loin d'être terminé"

Les convoqués 

Bayern Munich : Kroos, légèrement touché et Mandzukic, qui a écopé de deux cartons jaunes, n'intègrent pas le groupe. Schweinsteiger, indécis, a quand même été convoqué. 

Les convoqués côté Bayern Munich : Neuer, Starke, Riedmuler; Dante, Van Buyten, Rafinha, Boateng, Lahm, Contento, Badstuber, Alaba; Ribéry, Martinez, Robben, Shaquiri, Weiser, Luiz Gustavo, Schweinsteiger, Can, Tymoshchuk, Pizarro, Weihrauch, Muller, Gomez. 

FC Barcelone : Puyol, opéré d'une gêne au genou et Mascherano, victime d'une rupture du ligament interne, ne feront pas le voyage à Munich. Adriano a également été écarté. Messi a obtenu le feu vert médical. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto, Oier; Alvés, Montoya, Piqué, Bartra, Abidal, Song, Alba; Busquets, Xavi, Thiago, Iniesta, Cesc; Alexis, Villa, Pedro, Messi, Tello.