Danke Lewandowski

Grâce à un quadruplé de Robert Lewandowski, Dortmund s'est logiquement imposé face au Real Madrid (4-1) en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Après le Barça mardi soir, c'est au tour du Real de s'incliner lourdement outre-Rhin.

Danke Lewandowski
Dortmund
4 1
Real Madrid
Dortmund: Weidenfeller - Piszczek (Grosskreutz 83'), Subotic, Hummels, Schmelzer - Bender, Gundogan (Schieber 90') - Blaszczykowski (Kehl 82'), Götze, Reus - Lewandowski
Real Madrid: Lopez - Ramos, Varane, Pepe, Coentrao - Alonso (Kaka 80'), Khedira - Ozil, Modric (Di Maria 68'), Ronaldo - Higuaín (Benzema 68').
SCORE: 1-0 Lewandowski 8'; 1-1 Cristiano Ronaldo 43'; 2-1 Lewandowski 50'; 3-1 Lewandowski 55' 4-1 Lewandowski 67' (SP);
ARBITRE: Arbitre : Björn Kuipers. Avertissements: Khedira (54'), Özil (64'), Lewandowski (70')
ÈVÉNEMENTS: 24/04/2013 - 20:45 | Ligue des champions - Demi-finale | Stade : Signal Iduna Park

Nouvelle démonstration allemande ce soir à l'Iduna Park après le festival bavarois mardi soir face au Barça (4-0). Cette fois-ci c'est le Borussia Dortmund qui a corrigé le Real Madrid (4-1). Dominateur durant l'intégralité de la rencontre, le Borussia a pu compter sur son buteur polonais, Robert Lewandowski, auteur d'un quadruplé lors de ce match (8', 50', 55', 67'). Cristiano Ronaldo a tout de même permis au Real de garder un espoir de qualification avec un but inscrit avant la mi-temps (43'). La «Décima» semble s'éloigner pour le club madrilène qui devra réaliser l'exploit la semaine prochaine à Santiago-Bernabeu.

Lewandowski se souviendra donc longtemps de cette demi-finale, auteur d'un quadruplé, il devient le premier joueur de l'histoire de la compétition à inscrire quatre buts en demi-finale. Le buteur polonais a ouvert le score dès la huitième minute (1-0, 5'), pourtant malgré une nette domination et un Diego Lopez en état de grâce, Dortmund se montrait trop imprécis et Cristiano Ronaldo en profitait pour égaliser juste avant la pause suite à une bourde de Mats Hummels (1-1, 43'). Score de parité à la pause, cela semblait un peu injuste pour les Allemands tant le Real s'était montré imprécis dans ce premier acte. Mais les coéquipiers de Lewandowski ont rectifié le tir en seconde période.

Le Real Madrid a totalement sombré en seconde période

Et c'est une nouvelle fois le buteur polonais qui a redonné l'avantage à son équipe sur un service de Marco Reus (2-1, 50'), avant de continuer sa démonstration d'un magnifique enchaînement ponctué d'une frappe en pleine lucarne (3-1, 55'). Il concluait son récital dix minutes plus tard sur un pénalty obtenu par Marco Reus, qui a également réalisé un très gros match tout comme le reste de son équipe (4-1, 65'). Le Real n'a pas existé en seconde période, Dortmund ayant su profiter de sa supériorité collective pour étouffer l'équipe espagnole. Décevant, les Espagnols auraient pu inscrire un deuxième but à quelques minutes du coup de sifflet final sur une reprise de volée de Raphaël Varane (92'). Il faudrait désormais un véritable miracle pour ne pas voir une finale 100% allemande entre le champion d'Allemagne et son dauphin le 25 mai prochain.