FC Barcelone-Bayern Munich : Ambition et Foi

Les Catalans veulent renverser la tendance à domicile ce mercredi 1 mai en demi-finale de Ligue des champions.

FC Barcelone-Bayern Munich : Ambition et Foi
Le capitaine du FC Barcelone Xavi Hernandez
FC Barcelone
Bayern Munich | 20H45
Le capitaine du FC Barcelone Xavi Hernandez

Une réputation à reconstruire

Le FC Barcelone, décimé par les absences (Adriano, Puyol, Mascherano), voyageait à Munich le 23 avril. Tito Vilanova était ainsi obligé d'aligner Bartra en défense centrale. Touché au biceps fémoral, Messi était quand même aligné en pointe. 

Les Die Roten étaient réfugiés en défense et procédaient en contre dés le début de la partie. Dante remportait logiquement un duel aérien face à Alvés et Thomas Muller executait Valdés au deuxième poteau d'une tête énérgique en angle restreint : 1-0 (min.25). Le Bayern Munich menait à la pause. 

Le Barça était totalement dominé en deuxième mi-temps. Thomas Muller coupait un corner de la tête et Mario Gomez placait une reprise du pied gauche : 2-0 (min.48). Un but polémique de la part du Munichois.

Le physique des Bavarois forçait l'admiration. Thomas Muller percutait Alba en pleine course, ce qui profitait à Robben, qui executait Valdés de l'intérieur du pied gauche : 3-0 (min.73). Une deuxième controverse. 

Le Bayern Munich crucifiait les coéquipiers de Messi avec un contre mené rapidement par Ribéry, excentré côté gauche, qui décalait Alaba. L'Autrichien centrait au point de pénalty et Thomas Muller doublait la mise devant Alba : 4-0 (min.81). Une humiliation de l'équipe d'Heynches qui pouvait quand même remercier l'arbitre. 

Heynckes : "Le FC Barcelone reste la plus grande équipe du monde

Le coach du Bayern Munich a indiqué "C'est une demi-finale et le FC Barcelone reste pour moi la plus grande équipe du monde. C'est une équipe qui, en particulier au Nou Camp, peut renverser la tendance. Nous voulons jouer de la même façon là-bas. Notre équipe n'aime pas défendre et je pense que l'on est capable de marquer en Catalogne" 

L'ex-coach du Real Madrid et de Tenerife est heureux de revenir en Espagne : "C'est naturel. J'ai joué huit ans ici. Lorsque l'on découvre un autre pays, il faut acquérir la culture, les habitudes, les mentalités. Je crois que je l'ai fait. J'ai vécu de bons moments avec le Real Madrid et Tenerife. Quand à Barcelone, c'est une ville pleine de culture, magnifique. J'aime être ici et je veux pouvoir dire la même chose demain au Nou Camp"

Il veut être à Wembley le 25 mai 2013 "Lorsque tu échoue près du titre, tu peux te résigner, abdiquer. A Munich, nous avons eu une autre réaction, optimiste. Nous avons changé des choses, fait de beaux transferts, renforcé l'équipe qui a maintenant l'envie de gagner. A Barcelone, il ne faut pas penser à des scénarios négatifs, car on sait ce que l'on doit faire. Je vais l'expliquer à mon équipe. Je suis quelqu'un de positif et qui a foi en eux. On ne doit pas se reposer sur le résultat de la première manche. Gagnons le deuxième match pour rêver au titre. Barcelone avait été à un niveau incroyable en automne. Ils avaient eu un rendement fantastique avec Tito Vilanova. Nous devons montrer que nous avons de l'ambition et ne pas oublier que Messi est le numéro un. Tout est extraordinaire chez lui. Il a un comportement parfait. Il va être bien entendu mieux préparé qu'à Munich. J'ai utilisé la totalité de l'équipe et mon travail est de faire jouer chacun de mes éléments dans les conditions adéquates. Il faut rester concentré, ne pas contester, ignorer les provocations, acquiescer les jugements des catalans et de l'arbitre. J'ai 68 ans, ma réputation en Europe est compréhensible lorsque l'on voit les résultats de mon équipe et je pense qu'il est temps de tirer ma révérance''

Tito Vilanova : "Il reste 90 minutes"

L'héritier de Pep Guardiola a foi en la qualification : "Nous y croyons par obligation et conviction et nous avons de la compléxité de ce défi, mais nous ne nous ne pouvons pas être alarmistes lorsqu'il reste encore 90 minutes à jouer à domicile. Dans le cas où nous ne nous qualifions pas à Wembley, nous devons faire de notre mieux pour honorer notre public. Nous devons être nous-mêmes et avoir foi en notre potentiel. Le Bayern Munich a fait un bon match à l'Allianz Arena et pour réaliser un exploit, nous avons besoin du Nou Camp, le Borussia Dortmund a par exemple été aidé par un public de folie. Il faut une ambiance d'exception et Messi doit être mis à l'aise, nous devons l'aider, car il aura tant de choses à dire aujourd'hui"

Les convoqués 

FC Barcelone : Busquets, victime de problèmes au pubis, Alba, qui a écopé de deux cartons jaunes, Puyol, opéré au genou, Abidal, légèrement touché contre l'Athletic Bilbao et Mascherano, écarté, n'intègrent pas le groupe. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Alvés, Piqué, Bartra, Song, Montoya, Adriano; Dos Santos, Thiago, Xavi, Iniesta, Fàbregas, Sergi Roberto; Alexis, Villa, Pedro, Messi et Tello.  

Bayern Munich : L'équipe est au complet. 

Les convoqués côté Bayern Munich : Neuer, Starke; Alaba, Dante, Van Buyten, Rafinha, Boateng, Lahm, Tymoshchuk; Schweinsteiger, Ribéry, Gustavo, Javi Martinez, Thomas Muller, Shaqiri, Robben; Mandzukic, Mario Gomez.