Tout savoir sur les tirages de la Ligue des Champions

Le 17 Septembre aura lieu les premiers matches de cette Champion’s League 2013. L’occasion pour nous de vous présenter les groupes et les équipes qui les composent.

Tout savoir sur les tirages de la Ligue des Champions
Qui remportera le Graal ?

Le 29 Août dernier, Luis Figo a réparti les 32 équipes qualifiées pour la plus prestigieuse des compétitions européennes dans huit groupes. Le Paris-Saint-Germain et l’Olympique de Marseille ne seront pas mangés à la même sauce.

Groupe A : Manchester United, Shakhtar Donetsk, Bayer Leverkusen, Real Sociedad

Pronostic :

Le bourreau de l’Olympique Lyonnais est tombé dans un groupe fort intéressant et très homogène. A la vue de ce qu’elles montrent en ce début de saison, les quatre formations sont au même niveau. Si on devait comparer les individualités, ce serait les Anglais et les Ukrainiens qui devraient se qualifier. Mais gare aux Espagnols qui ont montré à l’Europe ce qu’ils avaient dans le ventre face à Lyon. Quoi qu’on en dise, ce ne sont pas les Lyonnais qui ont déchanté, mais bien les Espagnols qui ont fait preuve d’une incroyable maîtrise. Souvenons-nous de l’Athletic Club qui avait tenu la dragée haute aux Mancuniens, se qualifiant même au dépend de l’ex-formation de Sir Alex Ferguson. Difficile de dégager un favori même si les coéquipiers de Van Persie partent avec une légère longueur d’avance due à leur expérience. Rappelons tout de même que Moyes fait ses grands débuts en Champion’s League (Everton avait été éliminé en 2005-2006 par Villareal durant le tour péliminaire). L’équipe la plus faible du lot semble être les Allemands de la Ruhr.

Groupe B : Real Madrid, Juventus, Galatasaray, Copenhague

Le grand Real Madrid, toujours en quête de sa Decima, va retrouver sur sa route un adversaire qu’il avait déjà eu à affronter l’année dernière pour accéder aux demi-finales. En effet, les Turcs de Galatasaray s’étaient inclinés après les matches aller-retour en ¼ de finale (0-3 (Istanbul)/2-3 (Madrid)). La Juventus, elle, retrouvera un club qu’elle connaît bien mais qu’elle n’avait plus affronté depuis 2008 lors des phases de groupes. A cette époque, les bianconeri avaient dominé les Espagnols (2-1 (Turin)/0-2(Madrid)). Et le petit dernier est Danois. Habitués à la Ligue des Champions, les Levernes (les Lions) ont réussi l’exploit de devenir le premier club du Danemark à se qualifier pour les 1/8e de finale en 2010.

Pronostic :

Les trois premiers cités devraient batailler pour les deux places qualificatives pour le prochain tour. Léger avantage cependant au Real Madrid et à la Juventus de Turin au dépend de Galatasaray qui aura fort à faire face des Italiens, quart de finaliste l’an passé et aux Espagnols, demi-finaliste en 2012. Malheureusement pour Copenhague, ils ne devraient pas faire de vieux os.

Groupe C : Benfica Lisbonne, Paris-Saint-Germain, Olympiakos, Anderlecht

Certainement le groupe le plus faible du lot. Mais attention, faible ne veut pas dire facile et c’est pourquoi les parisiens ne devront pas sous-estimer leurs adversaires. Les Lisboètes retrouvent le PSG deux ans après leur huitième de finale de Ligue Europa. En effet, les Portugais étaient sortis vainqueurs de leur double confrontation en 2011. Rappelons que le PSG ne s’est plus imposé face au club de Lisbonne depuis 2007. L’Olympiakos, grand habitué de la compétition, complète avec le club belge ce troisième groupe.

Pronostic :

Le SL Benfica et le Paris-Saint-Germain partent grandement favoris avec un petit avantage pour les Français. Leur effectif devait leur permettre de se sortir, sans trop de difficulté, de ce groupe. S’ils parviennent à jouer ensemble évidemment puisqu’à titre individuel il n’y a pas photo… Attention à l’Olympiakos qui pourra compter sur une ambiance de feu lors des matches à domicile. 

Groupe D : Bayern Munich, CSKA Moscou, Manchester City, Viktoria Plzen

Deux grosses écuries européennes se retrouvent. En effet, les Citizens et les Bavarois s’étaient déjà vu opposer durant les phases de poules en 2011. Et comme en 2011, les Allemands font figure d’ogre. Trois fois finaliste des quatre dernières éditions, la formation de Frank Ribery est l’équipe à éviter. Récent vainqueur de la Supercoupe d’Europe face à Chelsea, les Munichois sont sur une bonne dynamique même s’ils paraissent moins forts que l’année dernière. Les Russes, habitués à jouer la Ligue des Champions, auront fort à faire pour espérer arracher l’une des deux places qualificatives pour le tour suivant. Les Tchèques de Plzen, eux, disputeront seulement leur deuxième Coupe d’Europe après celle de 2011-2012.

Pronostic :

Sauf énorme surprise, le Bayern devrait se qualifier. Les Tchèques, terminer dernier et City, connaître ses premières huitièmes de finale de Ligue de Champions de son histoire. Le CSKA Moscou, quant à lui, participerait à la Ligue Europa.

Groupe E : Chelsea, Schalke 04, FC Bâle, Steaua Bucarest

Il y a comme un air de déjà vu non ? Eh bien oui. Chelsea a battu les Suisses de Bâle et les Roumains du Steaua l’année dernière, en Ligue Europa, afin de se qualifier et finalement de remporter la finale du tournoi. Les Allemands de Gelsenkirchen complètent le plateau. Schalke 04 a déjà croisé le fer avec les Anglais. C’était 2007 au sein du Groupe B. Les Allemands s’étaient inclinés à Stamford Bridge (2-0) mais n’avaient pu s’imposer à domicile (0-0).

Pronostic :

Clairement, la formation de Mourinho partira favorite. Devrait suivre, Schalke 04 même si le Steaua et Bâle ne manquent pas de talent. Les Anglais peuvent en attester, eux qui ont connu les pires peines du monde à se défaire des deux formations. Pour rappel, les Blues avaient vaincu les Suisses (1-2 (Bâle)/3-1 (Londres)) et les Roumains (1-0 (Bucarest)/1-3 (Londres)). Méfiance donc.

Groupe F : Arsenal, Olympique de Marseille, Borussia Dortmund, Napoli

Les nostalgiques de 2011 y trouveront certainement leur compte puisqu’à l’exception du Napoli, c’est exactement le même groupe dont s’était sortis les marseillais. Les Italiens ont donc remplacé les Grecs de l’Olympiakos, l’OM n’a donc pas gagné au change… Il faut dire que ce ne sont plus les mêmes équipes. Dortmund est vice-champion d’Europe, la formation d’Arsène Wenger s’est renforcé grâce à l’arrivée de Mesut Ozil et Naples est bien parti pour disputer le titre à la Juventus. Du lourd. Du très lourd donc. Cependant, l’Olympique de Marseille peut se targuer d’avoir un jeu plus attrayant que l’année dernière. Grâce au mercato, ils se sont renforcés dans tous les secteurs de jeu et pourrait créer la surprise. Mais ne nous enflammons pas…

Pronostic :

Les Français ne partent clairement pas favoris mais ils pourront compter sur le Stade Vélodrome pour motiver les joueurs. Avantage Dortmund. Difficile de départager les Anglais des Italiens… Pour avoir vu jouer le Napoli, je dirais que cette équipe ne sera pas facile à bouger… Il faudra compter sur le manque d’automatisme dû  au passage de trois à quatre défenseurs car en attaque c’est très fort. Je mise sur les Italiens qui me paraissent plus complets que les Londoniens.

Groupe G : FC Porto, Atlético Madrid, Zenith, Austria Vienne

Groupe très intéressant. Les Portugais et les Espagnols partent clairement avec une longueur d’avance tant ils impressionnent en ce début de saison. Les deux équipes se sont d’ailleurs rencontrées en 2008 et en 2009. En 2008, ils n’avaient pu se départager en huitième de finale. Les Portugais avaient néanmoins franchi ce tour à la faveur du but à l’extérieur (2-2 (Madrid)/0-0(Porto)). L’année suivante, c’est durant les phases de poules qu’ils se retrouvèrent. Les Portugais n’en firent qu’une bouchée avec une victoire chez eux (2-0) et à l’extérieur (0-3). Même si les Russes pourront compter sur Hulk, ils auront bien du mal à participer aux huitièmes de la Champion’s League. Que dire des Autrichiens…

Pronostic :

Deux équipes bien en place tactiquement, développant du beau jeu, que demander de plus ? Oui, Porto et l’Atlético sont favoris mais qui sortira du groupe en première position ? La formation de la banlieue de Madrid part avec plus de certitude que les Portugais qui ont perdu des joueurs majeurs. Cependant, ces derniers ont été merveilleusement remplacés par des joueurs tels que Quintero et Ghilas, entre autres. Le Zenith devra se montrer solide et avoir un brin de réussite afin d’espérer jouer les troubles-fêtes.

Groupe H : FC Barcelona, AC Milan, Ajax Amsterdam, Celtic Glasgow

Le deuxième le plus relevé avec le Groupe F. Le groupe des grandes retrouvailles. Il met aux prises les inséparables Barcelonais et Milanais. En effet, depuis 2011, ils ne cessent de se rencontrer. C’est durant la Ligue des Champions 2011-2012 qu’ils s’étaient affrontés en poules et en quarts de finale ! Au total, ce n’est pas moins de six confrontations en deux ans pour un bilan de trois victoires pour le Barça, deux nuls et seulement une victoire du Milan. C’était l’année dernière à San Siro avant de connaitre le réveil des Espagnols (4-0) au Camp Nou. Le Celtic retrouve, lui aussi, les Catalans après leurs matches de poules en 2012 (2-1 (Barcelone)/2-1(Glasgow)). Les Hollandais d’Amsterdam se rappelleront leurs bons souvenirs face aux Italiens  après 2010. L’Ajax avait été tenu en échec chez lui (1-1) avant de sortir le grand jeu en Italie (0-2).

Pronostic :

Le Barça est clairement le grand favori et ce, même s’il est à bout de souffle depuis quelques temps maintenant. Les Italiens et les Hollandais devraient donc se disputer la dernière place pour le prochain tour même si le Celtic aura clairement un rôle à jouer dans ce Groupe H. Soit d’arbitre entre les deux clubs, soit pour la deuxième place. Néanmoins, le Milan paraît très légèrement au-dessus de l’Ajax et des Ecossais. Le suspense sera au rendez-vous.