Real Madrid-FC Copenhague : Morata entre en scène

L'avant-centre Espagne, âgé de vingt-ans, jouit de sa popularité auprès de son coach qui l'alignera peut être à la pointe des Merengues au coup d'envoi de la réception du FC Copenhague aujourd'hui en Ligue des champions.

Real Madrid-FC Copenhague : Morata entre en scène
Alvaro Morata
Real Madrid
FC Copenhague | 20H45
Alvaro Morata

Le Real Madrid recevra les Danois du FC Copenhague aujourd'hui en Ligue des champions. 

La forme du Real Madrid 

Le Real Madrid est à la peine. Les coéquipiers d'Alvaro Morata ont remporté un match capital à Elche grâce à un pénalty controversé de Cristiano Ronaldo et ont reçus une leçon de réalisme de la part de l'Atlético à domicile. C'est une défaite historique puisque c'est la première fois en l'espace de quatorze ans que l'équipe de Diego Costa s'impose face aux Merengues en Liga. Le club de la capitale ibérique pointe à la troisième place de la compétition, à cinq points du Barça et de l'Atlético, et doit relever la tête en Ligue des champions. 

La forme du FC Copenhague

Même constat du côté des Loverne. Le champion du Danemark a cotoyé le ridicule en déplacement à Bronby et a été relégué à la dizième place de la SAS Ligaen. L'équipe de Stâle Solbaken est en crise, ce qui ne l'a pas empêché de tenir en échec la Juventus Turin au Parken Stadium, en match d'ouverture de la Ligue des champions. Le vainqueur de la Royal League rêve de réaliser un exploit en Espagne. 

Carlo Ancelotti "Etre bon demande du temps" 

L'entraîneur du Real Madrid a analysé le match face à Copenhague en Ligue des champions "C'est un match détérminant et nous voulons montrer un visage imposant à domicile. Copenhague est une équipe qui a la même philosophie et la même façon de jouer que nous. Ils vivent une époque délicate mais répondent quand même présent en Ligue des champions. Nous devons rester concentrés et réagir face à eux. Ma responsabilité est d'améliorer le jeu de l'équipe. Il est normal que les fans soient en colère et nous devons être à la hauteur à domcile pour y remédier. J'ai changé beaucoup de choses. Voilà les raisons de notre fragilité en défense. Etre bon demande du temps. Le pressing est loin d'être bon à présent et ainsi obtenir des alternatives à l'avant devient compliqué. J'ai l'intime conviction que l'équipe reviendra en forme bientôt" et pense que la défaite contre l'Atlético n'est qu'un incident de parcours "Les résultats ont été bons jusqu'à ce week-end. Nous avons été dominés au début de la partie et c'est une situation normale lorsqu'une équipe vit une phase de transition. Les joueurs feront des progrès. Un derby raté est synonyme de chagrin et l'équipe doit relever la tête. J'ai foi en mes joueurs et je suis convaincu que l'on va rectifier le tir et changer notre état d'esprit rapidement" L'ancien coach de l'AC Milan a été clair "Le fait de se réunir hier à l'entraînement n'était pas une initiative du vestiaire. Les joueurs doivent être écoutés. L'opinion de chacun est cruciale" et a parlé de Florentino Perez "Il a été à l'origine de ma nomination au Real Madrid. C'est un génie et c'est grâce à consentement mutuel que nous avons réalisé un mercato convenable qui m'a permis d'obtenir des éléments de qualité. Alvaro Morata a les capacités requises pour faire partie de l'équipe et jouer en pointe et Karim Benzema a été réprimandé mais n'a aucun problème avec Pepe"

Real Madrid : Gareth Bale, écarté par décision technique et Xabi Alonso, absent un mois, sont indisponibles. 

Les convoqués côté Real Madrid : Casillas, Diego Lopez, Jésus; Varane, Pepe, Sergio Ramos, Coentrao, Marcelo, Carvajal, Arbeloa, Nacho; Khedira, Casemiro, Di Maria, Modric, Isco, Illarramendi; Ronaldo, Benzema, Jesé, Morata. 

FC Copenhague : 18 joueurs voyageront en Espagne. 

Les convoqués côté FC Copenhague : Wiland, Kristiansen, Jensen; Melberg, Jacobsen, Sigurdson, Margreiter, Bengtson; Gislason, Bolanos, Delaney, Claudemir, Toutouh; Braeten, Remer, Jorgensen, Vekotele, Adi.