Le LOSC pour finir le travail

Après avoir battu, lors du match aller, les Suisses du Grasshopper (2-0), les Lillois sont à un pied d'une qualification pour les barrages de la Ligue des Champions. Pour cela, Lille doit finir le travail.

Le LOSC pour finir le travail
Les Lillois sont en pôle position (crédit-photo : fifa.com)
Lille
Grasshopper Zurich|20:30

Les Lillois sont à 90 minutes de franchir la première étape de leur aventure européenne. Après avoir dominés logiquement, les Suisses du Grasshopper de Zurich, en Suisse, les hommes de René Girard sont très bien placés pour passer cet obstacle. 

Lille au complet avant d'affronter Zurich

En plus d'avoir un avantage de deux buts en leur faveur, le club nordiste pourra compter sur un groupe au complet, dont le retour du milieu français, Marvin Martin, qui sera opérationnel, ce soir (20h30). Mais, ce sont surtout les joueurs ayant participés au Mondial, qui pourraient faire leur retour, dont le gardien nigérian, Vincent Enyeama, et la nouvelle pépite belge, Ivock Origi, reboosté après un Mondial avec la Belgique, réussit. 

Sébastien Corchia : l'homme providentiel par deux fois? 

Au match aller, la seule et unique recrue du LOSC, Sébastien Corchia a été intraitable : auteur d'un but et d'une passe décisive, l'ancien sochalien a été omniprésent dans un match maîtrisé par les Lillois. Au stade Pierre Mauroy, Sébastien Corchia devrait être l'une des attractions lilloises. Alors, pourquoi pas rééditer son excellente première sortie avec Lille, ce soir?

© eurosport.fr

Mission impossible pour Grasshopper ? 

Les Suisses de Zurich n'ont pas réellement donner des opportunités de l'emporter au match aller. Dans ce match retour, les joueurs du Grasshopper devront jouer pour gagner, et surtout marquer plus que deux buts, et ne pas en prendre. Equation difficile pour l'entraîneur, Michael Skibbe : "Ce match peut nous permettre d'améliorer notre jeu. Même si on ne part pas battu d'avance, il ne faut pas se faire trop d'illusions non plus". Surtout que le Grasshopper subit un début de saison catastrophique en championnat, puisque le club de Zurich a subit deux défaites, et un match nul contre Sion en trois journées. Pas de quoi rassurer les Suisses, avant d'aller chercher la victoire à Pierre Mauroy !