Malgré le nul, Lille se qualifie pour les barrages

Le LOSC, en étant tenu en échec par le Grasshopper Zurich se qualifie tout de même sur le score de 1-1. Le match aller, et une victoire des Lillois (2-0), aura donc fait la différence. Les Lillois se qualifient pour les barrages, et devraient affronter un gros sur le papier !

Malgré le nul, Lille se qualifie pour les barrages
Florent Balmont, buteur mais fautif sur le but des Suisses (crédit-photo : eurosport.fr)
Lille
1 1
Grasshopper Zurich
Lille: Enyeama, Beria (Origi 83'), Kjaer, Basa (c) (45' carton jaune), Souaré - Gueye, Balmont, Meïté (56' Delaplace) , Corchia, Mendes (75' Kalou), Rodelin
Grasshopper Zurich: Vasic, Grichting, Jahic, Lang, Salatic, Soliman (Bauer 75'), Abrashi, Dabbur, Ravet (Tarashaj 66'), Pavlovic (67' Carton rouge), Sinkala (carton jaune 42')
SCORE: 1-0 : 19ème minute : Balmont 1-1 : 30ème minute : Abrashi
ÈVÉNEMENTS: 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions Stade Pierre Mauroy

Le Grasshopper était prêt à faire l'exploit face à des Lillois, sûrement plus confiants, mais l'envie des Suisses n'aura pas suffi. 

Balmont buteur, Balmont fautif

Les Lillois démarrent le match avec une envie indéniable, avec des accélérations de Sébastien Corchia, pendant que les attaquants lillois vendengeaient (10ème et 12ème). Mais, s'il fallait qu'un joueur sorte du lot, c'est bien Florent Balmont, qui ouvre le score sur une grosse frappe à 25 mètres, qui termine dans la lucarne de Vasic. (19ème minute). Lille se sentait alors à l'abri, sauf que le Grasshopper n'a pas dit son dernier mot : à la 26ème minute, Abrashi jauge Enyeama, tout juste rentré du Mondial avec le Nigéria. Une alerte qui va être vite concrétisée par les Suisses, grâce à Abrashi, après une perte de balle de Florent Balmont, le buteur, qui "donne" le ballon de but à Abrashi qui n'a plus qu'à battre Enyema, d'une frappe enroulée à 20 mètres. (30ème minute)  La mi-temps arrive à point nommé pour les Lillois, qui semblaient peu à peu moins bien depuis le but égalisateur.

La seconde mi-temps presque "parfaite"

La seconde période est un régal de football, mais les Lillois manquent l'occasion de faire le break : Mendes bute sur Vasic, malgré un bon une-deux avec Rodelin (45ème), surtout que le Grasshopper est tout près de prendre l'avantage, par deux fois, sur une tête de Dabbur, que dégage Enyeama sur un arrêt de grande classe, (52ème), avant que Soliman trouve le poteau sur une frappe à ras du sol à 20 mètres (54ème). Mais Lille semble avoir les meilleures occasions, à l'image d'une frappe de Delaplace mal dégagée par Vasic, et Balmont reprend, mais butte encore sur le gardien de Zurich (57ème). Le carton rouge de Pavlovic chez les Suisses ne changera pas grand-chose au score.

Le LOSC aura souffert par moment, mais l'essentiel est là. Maintenant, plus qu'à attendre le tirage au sort, qui annonce un adversaire explosif pour Lille (Arsenal, Arsenal, Naples, le FC Porto, le Bayer Leverkusen, le Zenit Saint-Petersbourg ou l'Athletic Bilbao), qui aura lieu vendredi.