Ce qu'il faut savoir avant le tirage au sort de la Ligue des Champions

Les barrages ont rendu leurs verdicts. Mardi soir, ce sont le Zenit, Porto, Maribor, le Bate Borisov et l’Apoel Nicosie qui ont validé leurs billets. Mercredi soir, les heureux élus se nommaient Malmö FF, Ludogorets Razgrad, le Bayer Leverkusen, l’Athletic Bilbao et Arsenal. Avec ces dix nouveaux qualifiés, on connaît désormais l’ensemble des participants de la Ligue des Champions version 2015. VAVEL vous offre une présentation du tirage au sort des phases de groupe (ce jeudi 28 août à 17h45).

Ce qu'il faut savoir avant le tirage au sort de la Ligue des Champions
©Tous Droits Réservés

Gianni Infantino. Ce nom ne vous dit sans doute rien. Pourtant, c’est certain, vous avez déjà vu sa tête. Ce soir, à partir de 17h45, c’est une nouvelle fois Gianni Infantino qui devrait diriger la cérémonie du tirage au sort de la Ligue des Champions. Encore une fois, par d’interminables discours, le "chauve de l’UEFA" retardera le moment fatidique. Encore une fois, à cause de lui, ce tirage au sort vous paraîtra être totalement interminable. Mais vous ne vous découragerez pas afin de connaître le sort de votre club favori. Voilà comment se déroule un tirage au sort organisé par l’UEFA.
Mais revenons à nos moutons. Ce tirage répartira les 32 clubs qualifiés pour la phase de poule en 8 groupes de 4 équipes. Chaque groupe comportera une équipe du chapeau 1, une équipe du chapeau 2, une équipe du chapeau 3 et une équipe du chapeau 4. Le chapeau 1 regroupant les clubs les mieux classés au classement UEFA et le chapeau 4 les mauvais élèves. Notez également que deux équipes du même pays ne peuvent se retrouver dans le même groupe. Voilà vous savez tout, voici donc les compositions des chapeaux.

Chapeau 1:
Real Madrid, FC Barcelone, Bayern Munich, Chelsea, SL Benfica, Atlético Madrid, Arsenal et Porto.

Chapeau 2:
Schalke 04, Borussia Dortmund, Juventus Turin, Paris Saint-Germain, Shakhtar Donestk, FC Bâle, Zenit St. Petersburg et Manchester City.

Chapeau 3:
Bayer Leverkusen, Olympiakos, CSKA Moscou, Ajax Amsterdam, Liverpool, Sporting Portugal, Galatasaray et l’Athletic Bilbao.

Chapeau 4:  
Anderlecht, AS Roma, Ludogorets Razgrad, Apoel Nicosie, Bate Borisov, NK Maribor, AS Monaco et Malmö FF.

Qui succèdera au Real Madrid,victorieux en 2014 ? / ©Droits Réservés


Quelques chiffres :
10. Le nombre de clubs présents ayant déjà remporté la Ligue des Champions. Real Madrid, Barcelone, Bayern Munich, Chelsea, Liverpool, Juventus Turin, Porto, Benfica, Ajax Amsterdam, Borussia Dortmund.
2. Le nombre de clubs dont c’est la première participation aux phases de groupe de la Ligue des Champions. Malmö FF et Ludogorets Razgrad. Profitons-en pour relever le caractère atypique de la qualification de l’équipe bulgare : le gardien ayant été expulsé à la 118ème minute, c’est un défenseur, Cosmin Moti, qui enfila les gants et offrit la qualification à son équipe en sauvant deux pénaltys !
14. Le nombre d’années qu’un club suédois ne s’était pas qualifié pour la phase de groupe de la Ligue des Champions.
18. Le nombre de pays représentés. Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Portugal, France, Italie, Ukraine, Suisse, Russie, Grèce, Hollande, Turquie, Belgique, Bulgarie, Chypre, Biélorussie, Suède et Slovénie.
2. Le nombre de clubs français présents. PSG et Monaco.

Ce à quoi pourrait ressembler le groupe de la mort :
Real Madrid (ou Barcelone, Bayern Munich), Paris Saint-Germain, Liverpool, AS Roma.

Ce à quoi pourrait ressembler le groupe le plus faible :
Benfica, Zenit, Olympiakos, Ludogorets Razgrad.

Les équipes françaises :
La chance au tirage est une des marques de fabrique de la maison parisienne. Espérons que cela se confirme une nouvelle fois. De toute façon, Paris, qui figure dans le chapeau 2, devrait à moins d’une terrible malchance, tomber dans un groupe à sa portée. Les plus grandes menaces pour le club parisien se nomme Liverpool dans le chapeau 3 et l’AS Roma dans le chapeau 4. Voici un tirage qui ferait forcément plaisir aux supporters parisiens : Chelsea (parce qu’ils n'ont toujours pas digéré l’élimination de l’année dernière), Galatasaray (pour faire le déplacement dans une des ambiances les plus chaudes d’Europe) et Malmö FF (pour Zlatan Ibrahimovic).
Pour l’AS Monaco, cela risque d’être plus compliqué. Chapeau 4 oblige, les Monégasques hériteront quoi qu’il arrive de deux gros. Il faudra donc prier pour tomber sur les plus accesibles (Benfica et le Zenit ?) et pour éviter Liverpool dans le chapeau 3.