Paris face à la montagne

Paris amorce un premier tournant dans sa saison avec la réception du FC Barcelone ce soir, en Ligue des Champions.

Paris face à la montagne
Paris SG
FC Barcelone | 20h45

Paris savait dès le tirage au sort qu'il n'aurait pas tâche aisée face aux Catalans. Le début de saison respectif des deux équipes est loinde nous avoir fait changer d'avis. En effet, Paris a souffert alors que le Barca marche comme sur l'eau. 

Paris, un leader en souffrance

La locomotive du championnat de France se voit reléguer loin des wagons de tête. Alors que le PSG était l'année dernière leader incontesté et incontestable de la Ligue 1, et que tout semblait parti pour que cela soit encore le cas cette saison, Paris connaît un sérieux retard à l'allumage. Même si le PSG est encore invaincu cette saison, toutes compétitions confondues, l'accumulation de matchs nuls sonne comme une défaite. La défense Rouge et Bleue, privée de Thiago Silva, ne tient pas sur 90 minutes et l'attaque reste trop souvent innofensive, d'autant plus ces derniers temps avec les absences de Lavezzi et, surtout, d'Ibrahimovic, à tel point que c'est le revenant Bahebeck qui a sauvé le point du nul à Toulouse le week-end passé (1-1). Un Cavani en souffrance aura la lourde tâche de tromper un Ter Stegen bien protégé par une défense de feu.

La tâche s'annonce rude, donc. Mais Paris était prévenu et, en cas de première défaite ce soir, le PSG ne compterait qu'un seul point après deux matchs de C1. Les Parisiens n'ont pas perdu, mais il y a déjà urgence au Parc. 

Un Barca retrouvé sous Enrique

On avait quitté le Barca en fin de saison dernière sans aucun trophée, une première depuis bien longtemps. Souvent abandonné par sa défense, Valdes quittait le club et on prédisait, comme pour la Roja, un fin de cycle pour le FC Barcelone. Seulement voilà, l'arrivée de Luis Enrique, venu pour stabiliser l'équipe après une valse (malheureusement fortuite) des entraîneurs, a redonné de l'allant à ce Barca. Alors que leur relation était parfois compliquée la saison denrière, Enrique a réussi à associer les deux génies offensifs du FCB, Messi et Neymar en reculant d'un poil l'Argentin. La succession progressive de Xavi est superbement bien gérée par l'arrivée de Rakitic, qui s'est fondu dans le moule catalan. En défense, l'après-Puyol a également été bien géré avec les arrivées de Vermaelen et, surtout, de Mathieu, qui ne cesse d'impressionner au Camp Nou. A tel point qu'avec Bravo ou Ter Stegen dans la cage, le Barca n'a toujours pas concédé un seul but en match officiel. C'est le seul club européen avec la Juventus dans ce cas-là. 

Les Blaugranas n'avaient pas laissé forte impression pour leur entrée en lice face à Nicosie il y a deux semaines mais avaient tout de même empoché les trois points (1-0). De plus, le carton réalisé face à Grenade samedi dernier (6-0) ne devrait pas rassurer un PSG en quête d'assurance.

Les équipes probables