Bâle en toute maîtrise

Dans le cadre de la 4e journée de Ligue des Champions, dans le Groupe B, Bâle recevait le Ludogorets Razgrad, qui l’avait emporté lors du match aller le 22 Octobre dernier.  Une équipe bulgare qui n’a rien pu faire et a été logiquement corrigée en Suisse hier soir, ne pouvant rééditer son exploit dans un match arbitré par le Français Stéphane Lannoy

Bâle en toute maîtrise
Le jeune joueur du FC Bâle Breel Embolo, a dû retenir l'attention des nombreux observateurs venus le voir jouer.Photo: 20Minutes.fr
FC Bâle
4 0
Ludogorets Razgrad
FC Bâle: Vaclík (G); Zuffi, Gashi (Delgado, 74e), Schär, Suchý, Safari; F. Frei (C) (Diaz, 81e), Gonzalez (Calla, 69e), Elneny; Xhaka, Embolo
Ludogorets Razgrad: Stoyanov (G); Alexandrov, Fábio Espinho (Abel, 64e), Bezjak (Hamza, 46e), Angulo, Dani Abalo, Dyakov (C), Moţi (Aleksandrov, 21e), Terziev, Júnior Caiçara, Marcelinho
SCORE: Pour Bâle: Embolo (34e), Gonzalez (41e), Gashi (59e), Suchy (65e)
ARBITRE: Stéphane Lannoy (France) Cartons jaunes: Gonzalez (42e) pour Bâle, Marcelinho (84e) pour le Ludogorets

Il y a 2 semaines, le Ludogorets avait vu ses efforts récompensés en l’emportant avec un but dans le temps additionnel marqué par son défenseur Yordan Minev. Ce même défenseur qui n’a pu participer au match pour un nouveau carton reçu, synonyme de suspension. De l’autre côté, le joueur de Bâle Serey Die, expulsé à la 19e lors de ce match aller, ne pouvait pas non plus participer à la rencontre.

Lors du match aller, si l’on nous avait demandé de citer des joueurs du FC Bâle ayant livré une prestation intéressante malgré la défaite, on aurait pu citer les jeunes Gonzalez (20 ans) et Embolo (17 ans). Et ces deux joueurs ont pu dans ce match retour confirmer leur forme, en inscrivant tous deux un but chacun et en se montrant impliqués dans le jeu.

Tout d’abord, c’est Breel Embolo qui, du haut de ses 17 ans, ouvrait le score, parfaitement servi par son capitaine Fabian Frei (1-0, 34e), en faisant passer sa balle à ras de terre entre les jambes de Stoyanov. A la 41e, Derlis Gonzalez, lui aussi aidé par le bon travail de Frei, doublait la mise (2-0, 41e) avant la fin de la pemière période, où les Bulgares avaient dû voir sortir (21e)  leur héros sans qui ils ne disputeraient pas la Ligue des Champions, Cosmin Moti, touché par un choc avec Embolo quelques minutes plus tôt.

  En deuxième mi-temps, les buts du défenseur albanien Shkelzen Gashi à l’approche de l’heure de jeu, sur un travail en triangle avec Gonzalez et Embolo (encore eux !) (3-0, 59e) et de Marek Suchy, profitant d’un corner mal dégagé (4-0, 65e) ont permis à l’équipe suisse de l’emporter avec la manière, et de profiter de la défaite de Liverpool à Madrid (1-0 pour le Real) pour se classer 2e. Les Suisses peuvent donc logiquement  espérer se qualifier pour les huitièmes de finale, surtout quand on voit les performances de Mario Balotelli et de ses compères.

Classement:

1. Real Madrid (12 pts)

2. FC Bâle (6 pts)

3. Liverpool (3 pts)

4. Ludogorets Razgrad (3 pts)