Messi rattrape Raul

Après un début de rencontre dominé par l'Ajax d'Amsterdam, le Barça a déroulé en seconde mi-temps et s'impose logiquement (0-2). Messi rattrape les 71 buts de Raul : il peut rentrer un peu plus dans l'histoire en inscrivant un 72ème but face à l'Apoel Nicosie, magistral.

Messi rattrape Raul
Messi à la lutte avec Veltman.
Ajax
0 2
Barcelone

L'Ajax d'Amsterdam partait un peu plus confiant qu'au match aller. En effet, depuis la dernière défaite du club face au Barça, l'Ajax restait sur trois victoires consécutives. Du côté du Barça, la composition est à peu près classique, si on omet la blessure d'Iniesta et la présence comme titulaire depuis la fin de sa suspension de Suarez.

Alors qu'El Ghazi, buteur au match aller, est présent, l'Ajax entame le match de la meilleure des manières en gardant très bien le ballon. Au début de la rencontre, le pressing des catalans est important : Barcelone court après le ballon.

Une première mi-temps jaune

M. Proença, l'arbitre portugais rentre rapidement dans son match et fait comprendre aux vingt-deux acteurs qu'il ne laissera rien passer : il sort le premier carton jaune de la rencontre pour Mascherano (8e) puis continue la distribution avec El Ghazi, qui met son bras dans la tête de Busquets, Veltman (34e) qui fauche Neymar sur un contre, Moisander, qui fauche Messi (40e) Jordi Alba (42e) et Alves (45e). Malgré ce que pourrait laisser penser le nombre de cartons, le match se déroule dans une ambiance convenable et seul Jordi Alba parait légèrement nerveux.

Après une grosse occasion des joueurs d'Amsterdam (17e), le Barça reprend un peu le ballon. Messi combine beaucoup pour s'infiltrer dans la surface de Cillessen (21e). Seulement deux minutes après, Shöne fait une belle frappe qui passe juste à droite de la cage de Ter Stegen. L'Ajax met la pression à l'image de la grosse frappe de Sigthorsson, puis quelques secondes plus tard de Classen, avec un énorme arrêt du portier catalan (26e). Il s'en suit une action très litigieuse où il semble qu'Alves retient le bras d'El Ghazi dans la surface de réparation : un pénalty aurait pu être sifflé. Jordi Alba superbement lancé par Messi voit sa frappe repoussée par le gardien, décidément très solide.

Quelques minutes plus tard, la faute de Veltman sur Messi qui entraîna un carton jaune emmène un coup-franc dangereux. La Pulga trouve le cadre et sa frappe est repoussée par Cillessen. Sur la même action Cillessen manque sa sortie aérienne devant Bartra et ce dernier peut centrer sur Messi qui n'a plus qu'à marquer de la tête : 1-0 pour Barcelone. (36e).

Après une dernière incursion manquée de Neymar (44e), la première mi-temps se termine. Comme l'indiquent les statistiques de la rencontre, Le Barça est bien heureux de mener à la mi-temps, l'Ajax domine la possession (51%), et le nombre de tirs (6 à 4). Il s'agit d'un match de grande intensité.

L'expulsion de Veltman condamne l'Ajax

Après une première mi-temps de grande qualité pour les deux équipes, la seconde période part un peu plus tranquillement. 

Neymar tire sur le montant gauche du gardien de l'Ajax (50e). Désormais, le barça monopolise le ballon (54e). L'Ajax arrive pourtant encore à se créer des occasions et à la suite d'une combinaison presque parfaite, les attaquants de l'Ajax sont stoppés par la défense catalane (58e). La minute qui suit, le Barça connait une double occasion avec Suarez puis Messi. Suarez n'a vraiment pas été en réussite ce soir puisqu'il manque quelques passes et ne se trouve pas en position de frappe.

Milik, qui venait de rentrer manque de peu une tête plongeante, elle s'écrase sur le poteau (67e). Malheureusement pour l'Ajax, il s'agit du début de la fin : Veltman commet une seconde grosse faute sur Messi et se fait expulser logiquement (71e). Cinq minutes plus tard, Messi marque en jetant son pied en avant sur une passe de Pedro (76e) : il était rentré deux minutes plus tôt.

Le dernier quart d'heure du match connait de nombreuses occasions de buts de la part des catalans. Ainsi, Rakitic (79e), ou encore Messi sur une talonnade de Suarez (90e) manque la balle de 3-0, le score en restera là (0-2).

Messi homme du match

Sur l'ensemble du match, on peut constater que la victoire du Barça est en grande majorité due à l'Homme du match Lionel Messi. L'argentin a éclairé de toute sa classe le match en inscrivant un doublé : il égale le record de buts en ligue des champions de Raul avec 71 buts, magistral.
En plus de ses deux buts, il a eu l'occasion de livrer de nombreuses passes décisives, sur Neymar, ou encore Suarez, mais les tentatives des attaquants catalans se sont avérées infructueuses.

Si Messi marque de nouveau contre l'Apoel Nicosie le 25 novembre, il a l'occasion de marquer de son empreinte l'histoire de la prestigieuse compétition européenne en devenant le recordman de buts de la ligue des champions avec 72 buts.

Allez monsieur, plus qu'un but et vous rentrez un peu plus dans l'histoire.