Chelsea a le blues

Chelsea peut remercier Nemanja Matic. Méconnaissables pendant 70 minutes, les blues arrachent le nul sur un coup de tête du serbe dans un match soporifique en première mi-temps puis haletant en 2ème.

Chelsea a le blues
source photo: The independent
Maribor
1 1
Chelsea
Maribor: Handanovic - Stojanovic, Rajcevic, Arghus, Viler - Mertelj, Filipovic, Ibraimi (Bohar, min. 90), Sallalich (N'Diaye min. 90) - Zahovic (Mendy, min. 73) - Tavares
Chelsea: Cech - Ivanovic, Terry, Zouma, Filipe Luis (Ramires, min. 55) - Fabregas, Matic - Schürrle (Oscar, min. 45), Willian (Diego Costa, min. 45), Hazard - Drogba
SCORE: 0-1, min. 55, Ibraimi 1-1, min. 73e, Matic
ARBITRE: Arbitre: Orsato Daniele

Les blues devront encore patienter pour se qualifier. La faute à Maribor, sans complexe, qui a posé énormément de problèmes aux protégés de Mourinho. Chelsea reste en tête du groupe (8 pts) devant Schalke (5 pts) et le Sporting (4 pts) qui revient dans la course après son succès 4-2 sur Schalke ce soir.

Une première mi-temps ennuyeuse

Ce match n'a, à première vue rien d'alléchant. Cela s'est confirmé sur le terrain, du moins en première période. Les blues sont pourtant bien rentrés dans ce match avec un premier quart d'heure satisfaisant. Sur un centre de Fabregas, Zouma alerte déjà le portier de Maribor d'une tête qui frôle sa lucarne droite (8e). S'en suit une belle combinaison entre Hazard et Drogba. Sur un magnifique une-deux, ce dernier frappe timidement sans vraiment inquiéter Handanovic (11e). Les slovènes montrent alors un tout autre visage en prenant plus de risque, réussissant à mieux conserver la balle. Zouma doit sauver sur la ligne (14e) après un bon travail de Tavares le brésilien de Maribor. Les blues ne se procurent aucune occasion jusqu'à une frappe croisée de loin de Schürrle (37e) et une frappe puissante du gauche d'Hazard (40e). 

Une deuxième entame catastrophique

Furieux, Mourinho procède alors à deux changements (Oscar - Diego Costa remplacent Schürrle et Willian, transparents). Mais les blues repartent sur les mêmes bases, sur un terrain certe difficile, mais enchaînent les erreurs techniques. C'est le moment choisi par Maribor pour mettre un peu plus le doute dans la tête des joueurs de Mourinho, qui jouent complètement à l'envers et ratent tout ce qu'ils entrepennent, face néanmoins à une équipe de Maribor soudée, motivée par un public de feu derrière elle du début jusqu'à la fin. Sur un mauvais pressing de Filipe Luis, le gaucher Adjil Ibrahimi tente sa chance d'une frappe enveloppée du côté gauche de la défense de Chelsea. Le ballon vient se loger dans la lucarne opposée de Petr Cech qui ne peut que s'avouer vaincu. Le geste de la soirée (55e). Suite à cette erreur, Filipe Luis est même sorti par Mourinho à la place de Ramires (55e). A ce moment là, Chelsea n'a plus de remplaçant et passe à 3 défenseurs. Suite au but de Maribor, Chelsea va mettre une bonne vingtaine de minutes pour se remettre dans son match.

Le tournant du match: Le raté de Zahovic

Les slovènes ne s'arrêtent pas à ce but. Oublié au deuxième poteau, Zahovic, seul face aux cages, rate l'immanquable après un caviar de Sallalich (60e). Après avoir accumulé les mauvaises passes et s'être marchés dessus au milieu de terrain, les blues mettent enfin la pression sur la défense slovène avec une tête de Drogba juste à côté (69e), un pénalty non sifflé sur Oscar (70e) et une frappe contrée au ras du poteau de ce dernier (72e). Suite à cette action, Fabregas dépose le ballon sur la tête de Terry qui dévie pour Matic qui n'a plus qu'à conclure au deuxième poteau (73e). Dans la foulée, après un super une-deux Oscar-Hazard, celui-ci perd son duel sur Handanovic (76e). Les blues vont se faire peur une dernière fois avec une frappe de Tavares qui passe au ras du poteau droit de Cech (80e). Hazard, très en vue en fin de match, va obtenir un pénalty, après avoir été fauché par Viler. Pénalty indiscutable. Hazard veut se faire justice, mais Handanovic est encore une fois à la parade. Le belge semblait ne pas avoir récupéré de son action précédente, essouflé avant même de tirer le pénalty. Handanovic finit son récital par une 9ème parade - un record en ligue des champions cette saison - sur une nouvelle frappe de Hazard. Les blues ne méritaient pas mieux que ce match nul ce soir et devront attendre avant d'être officiellement qualifé pour les 1/8e de finale.