Le PSG se contentera de la deuxième place

Après une défaite logique au Camp Nou face au Barça (3-1), le Paris Saint-Germain termine second de son groupe et aura un tirage difficile en 8ème de finale.

Le PSG se contentera de la deuxième place
Messi fêtant avec Neymar son but
FC Barcelone
3 1
Paris Saint-Germain

La soirée était prometteuse et le plus fort est sorti vainqueur de ce duel ce soir. Le FC Barcelone s'impose (3-1) face au PSG, et s'assure un tirage plus favorable que son adversaire du soir pour les 8ème de finale. A noter que le trio Messi-Neymar-Suarez a marqué.

Une première mi-temps logiquement catalane
Deux grandes équipes étaient sur le terrain ce soir, pour un match de gala dans cette Ligue des champions. Un grand trio de chaque côté était présent : Neymar, Messi, et Suarez pour Barcelone, Cavani, Ibrahimovic et Lucas pour le PSG.

Le début du match est nettement à l'avantage de Barcelone, avec la possession comme à son habitude dans son entre, et un fort pressing des attaquants sur les défenseurs parisiens. A la 3e minute, sur une faute de Matuidi sur Pedro, Messi tire le coup-franc au-dessus de la cage de Sirigu. S'en suit une bataille au milieu du terrain et il faut attendre la 10e minute pour observer la première incursion parisienne. Cinq minutes plus tard, sur une action anodyne, Matuidi remet en pivot à Ibrahimovic qui peut pouser le ballon tranquillement au fond malgré la pression catalane : 1-0 contre le cours du jeu pour le PSG (15e, 0-1).

Suite à ce but, le Barça se réveille et égalise quatre minutes plus tard (19e, 1-1), par le biais de Messi qui bénéficie d'une bonne remise de Suarez après une transversale de Mascherano, l'avantage n'aura pas duré longtemps pour le club de la capitale.

Après l'égalisation, les parisiens se font beaucoup imprécis dans leur jeu comme en témoigne la remise manquée des défenseurs parisiens sur Sirigu (22e). Malgré la domination des catalans, les parisiens essayent de conclure leurs rares occasions avec Lucas d'abord (29e) qui manque sa reprise de volée, puis par Cavani (30e), qui tire dans les gants de Ter Stegen après un centre d'Ibrahimovic.

En cette fin de première mi-temps, le Barça remet la pression sur la défense parisienne et le club espagnol multiplie les occasions (36e, 38e), toujours reprises sur le fil par la défense. Deux minutes plus tard, Neymar s'infiltre entre trois joueurs parisiens et décoche une frappe à 20 mètres du but : la frappe est imparable pour Sirigu (2-1, 40e). A la mi-temps, Barcelone mène logiquement en dominant par la possession et par le jeu le Paris Saint-Germain.

Une deuxième mi-temps de moins grande intensité
Paris commence avec de meilleures intentions la deuxième mi-temps. Ainsi, le club de la capitale manque deux occasions (46e, 48e), dont une du suédois Ibrahimovic. Trois minutes plus tard, Messi manque un lob pour le Barça (51e). Sur l'action qui suit les parisiens bénéficient d'une triple occasion avec Cavani, Verratti et Matuidi qui écrase trop sa frappe sur Ter Stegen. Suarez marque un but refusé après avoir contrôlé le ballon de la main, le but avait bénéficié d'un bel enchaînement (54e).

Suite à ça, le match commence à être plus haché et les occasions se font plus rares. Ainsi, Cavani prend le premier carton jaune du match (56e). Le Barça pratique la passe a dix ce qui provoque de la nervosité chez les parisiens. Il faut attendre la 62e minute pour trouver le premier changement de Laurent Blanc : faisant rentrer Pastore à la place de Verratti. Son entrée se fait remarquée puisqu'il lance un contre avec Lucas et Ibrahimovic, le Suédois manque son occasion.

A la 73e minute, Iniesta laisse sa place à Xavi. Une minute plus tard après un corner parisien, les catalans partent en contre et Xavi qui vient justement de rentrer et de reprendre son brassard de capitaine, passe le ballon à Neymar qui frappe, Sirigu contre la balle et Suarez peut reprendre le ballon : il marque son premier but en Ligue des Champions de la saison. 

Les vingt dernières minutes ne sont qu'une formalité pour le Barça qui se contentera de défendre sur les quelques attaques parisiennes. Le club catalan s'impose logiquement sur sa pelouse et remporte la première place du groupe.

L'Homme du match : Lionel Messi
Faut-il encore décrire le match de Lionel Messi ce soir ? Comme a son habitude il a été déterminant dans la victoire de Barcelone, étant impliqué sur tous les buts catalans. Monsieur Messi y est même allé de son but et améliore son record de buts en Ligue des Champions (75), l'argentin est loin d'être fini.