Tous les chemins mènent à ... City !

Lors de la "finale" de la 6 ème journée de LDC du groupe E, City est allé s'imposer à la Roma. Dans un stade Olimpico survolté les Anglais ont signé un bel exploit.

Tous les chemins mènent à ... City !
Nasri vient de délivrer les Citizens 59 ème minute. Photo : AFP
AS Roma
0 2
Manchester City
AS Roma: DE SANCTIS ; MAICON (FLORENZI 79'), YANGA M'BIWA, MANOLAS, HOLEBAS ; KEITA, NAINGGOLAN, PJANIC ; LJAJIC (ITURBE 66'), GERVINHO, TOTTI (DESTRO 70')
Manchester City: HART ; ZABALETA, DEMICHELIS, MANGALA, CLICHY ; MILNER, FERNANDO, FERNANDINHO, NAVAS (SILVA 66') ; NASRI (KOLAROV 89'), DZEKO (JOVETIC 78') SCORE: 0-1, MIN. 60', NASRI 0-2, MIN. 87', ZABALETA
SCORE: 0-1, MIN. 60', NASRI 0-2, MIN. 87', ZABALETA
ARBITRE: MILORAD MAZIC

C’était l’un des gros matchs de cette ultime journée de Ligue des Champions. Manchester City se rendait à l’AS Roma pour une finale de la deuxième place. Derrière le Bayern Munich leader intouchable, Anglais et Italiens, avec tout deux 5 points, s’affrontaient dans un match à haut gros enjeu. Attention quand même au CSKA Moscou, doté du même nombre de point qui pouvait en cas de résultat au Bayern les devancer.

Un début très animé

Dans un stade Olimpico chaud bouillant acquis à sa cause, l’AS Roma, potentiellement deuxième, débute tout de même en trombe.

Avec un Gervinho survolté et un Nainggolan très précis ils mettent la pression d’entrée de jeu sur les Anglais. Les Citizens, privé de leurs deux meilleurs joueurs Aguero et Yaya Touré subissent mais ne craquent pas à l’image de Hart impeccable devant Holebas (5ème minute).Le match est lancé et les occasions partent d’un côté comme de l’autre.

De Sanctis sauve une frappe du mancunien Milner (20ème), Hart lui répond en repoussant deux frappes de Gervinho et Totti sur le contre. Et pendant ce temps-là le Bayern ouvre le score contre Moscou, ce qui rend décisif ce match. Un match très plaisant avec des belles occasions il ne manque plus qu’un but pour vraiment le lancer.

L’éclair de génie d’un Français

La deuxième période démarre beaucoup plus timidement que la première mais les intentions ne manquent pas. Pjanic voit Hart s’envoler suite à une belle frappe de loin (57ème).

Mais c’est l’ex-international français Samir Nasri quelques minutes après va délivrer les siens. Une frappe magnifique à l’extérieur de la surface en poteau rentrant dans la lucarne du pauvre De Sanctis. (0-1, 59ème)

Le match est totalement lancé et la qualification relancée. A 0-0 la Roma était qualifiée, mais désormais menée il lui faudra marqué 2 buts pour espérer voir le prochain tour. (règle de la différence de but)

 City laisse passer l’orage

Le Stade ne baisse pas de volume pour autant et les joueurs de Rudi Garcia essayent directement de retourner la situation. Le belge Nainggolan envoie une grosse frappe, mais encore captée par Joe Hart. (65ème). Après pourtant un petit festival dans la défense, Ljajic envoie sa frappe dans le ciel romain. (66ème). (cf : se référer au penalty de Benzema contre la Suède).

Le Serbe peut s’en vouloir il vient de gâcher une belle occasion, il sortira en pleurant remplacé par le jeune Iturbe. Puis une double occasion énorme pour la Roma, Manolas trouve le poteau suite à un très beau coup-franc de Pjanic, et sur le corner qui a suivi Destro voit sa reprise sauvée sur sa ligne par Demichelis. (72ème).

Les dieux du stade étaient ce soir avec les joueurs de Manuel Pellegrini.

Le Stade Olimpico désemparé se vide

Les minutes passent et les Mancuniens très solides et concentrés gèrent tranquillement cette fin de match. Zabaleta suite à un très bon travail de Nasri, encore lui, va même inscrire le but du break (86ème 0-2)

2-0 les Romains ne s’en remettront pas, le stade pourtant si bruyant se vide et se déserte complétement d’un coup. Clichy, l’autre français de City qui a excellé durant le match anéanti toute attaque des joueurs de la Louve. Manchester City remporte sa finale et se qualifie pour les 1/8ème de finale de la LDC.

Les Romains ont subis deux claques chez eux : une énorme 7-1 contre le Bayern, puis une fatale ce soir contre Manchester City. Ils joueront la Ligue Europa tandis que les Citizens à la surprise générale après un début de phase de poule catastrophique enchaînent une deuxième victoire pour se qualifier au tour suivant.