La Juve s'impose sans se mettre à l'abri

Seul representant de l'Italie en Ligue des champions,la Juve avait rendez-vous avec le Borussia Dortmund pour le premier round de ce 1/8 finale

La Juve s'impose sans se mettre à l'abri
La Juve s'impose sans se mettre à l'abri

On nous avait promis un match intense,tactique avec une opposition de styles, forcés de dire que les 41.000 spectateurs du Juventus Stadium ainsi que ceux  derrière leurs écrans n'ont pas été déçus,à commencer par les formations aucune surprise dans le XI titulaire de Massimiliano Allegri qui décide d'alligner ses meilleurs éléments,autre son de cloche pour Jurgen Klopp qui contraint par le forfait de Kevin Kampl décide de le remplacer par Immobile, l'attaquant italien n'avait plus été titulaire depuis la défaite en championnat contre Mainz le 4 février dernier,voilà une une très belle occasion de se racheter surtout que Ciro se présentait à cette rencontre en tant que Napolitain formé à la Juve et ex joueur du Torino, tous les éléments étaient donc réunis pour qu'il marque et il a failli y parvenir après seulement une mintue de jeu sur une frappe de 25 metres qui passera de peu au dessus des cages de Buffon, la Juve est avisée et le match est bel et bien lancé. Les allemands dominent l'entame de ce match mais c'est les Bianconeri qui prennent l'avantage par Tevez au terme une action en contre attaque très bien menée par Alvaro Morata,  1-0.

la Juve semble avoir fait le plus dur mais voilà que 5 minutes après : Reus profite d'une glissade de Chiellini qui controle mal le ballon et s'en va tromper Buffon 1-1, les supporters de la Juve comencent alors à penser que leur équipe est vraiment maudite avec cette competition, surtout qu'après 35 minutes de jeu Pirlo doit céder sa place pour Pereyra. Le BVB domine mais n'arrive pas à porter le danger et  à cinq minutes de la pause, la Juve décide de sortir sa tête de l'eau, verticalisation de Bonucci qui trouve Tevez qui à son tour décale pour Pogba, le Français ayant déjà vu Morata dans la surface lui adresse un centre à raz de terre. Le n°9 espagnol n'a qu'a pousser le ballon, 2-1 la Juve reprend l'avantage et le stade est en délire. Après la pause les hommes d'Allegri maitriseront leur sujet et se créeront 3 occasions nettes d'aggraver le score par l'intermediaire de Tevez, Chiellini ou encore Pereyra qui ratera le cadre pour quelques centimetres. Au final la Juve s'impose et prend un petit avantage mais aurait pu faire mieux afin d'aborder le match retour à Dortmund de manière plus sereine.