Le Real perd mais passe en quart

C'est un sentiment mitigé qui devait animer les Madrilènes à l'issue de leur huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Qualifiés pour les quart de finale, les hommes de Carlo Ancelotti ont subi une nouvelle défaite 4 buts à 3 face à Schalke 04 ce mardi. Une deuxième consécutive après celle connue en championnat.

Le Real perd mais passe en quart
Ronaldo a inscrit deux buts face à Schalke 04
Real Madrid
3 4
Schalke 04

Les Merengues se sont faits peur. Tranquilles vainqueurs 2 à 0 en Allemagne lors du match aller, les Madrilènes ont bien failli voir la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions leur échapper. La faute à une très bonne équipe de Schalke 04 qui a créé la sensation à Santiago Bernabeu en s'imposant 4 à 3 lors du huitième de finale retour. Malgré les 4 buts encaissés, les champions d'Europe en titre peuvent remercier Casillas, auteur de plusieurs parades décisives en fin de partie.

Avec plusieurs absents au cout d'envoi dont Farfan, Draxler ou Boateng, les Allemands n'ont pas eu de mal en entrer dans le match. Obligés d'attaquer pour croire à la qualification, ils ne tardent pas à inquiéter le gardien espagnol. Dès la 3e minute de jeu, Höger adresse un centre capté sans difficulté par Casillas. Mais les choses vont se compliquer pour le dernier rempart. Sur un débordement de Barnetta, Fuchs hérite du ballon au second poteau. Contrôle, frappe en force. 1 à 0. L'espoir renait. C'est surtout le début d'une longue soirée pour les hommes de Carlo Ancelotti.

Ronaldo maintient le Réal à flot

À l'image de leur défaite 1 à 0 contre Bilbao samedi dernier en championnat, le Real est à la peine dans le jeu. Heureusement, le club peut compter sur le réveil de Cristiano Ronaldo. À peine 5 minutes après l'ouverture du score, le Portugais remet les deux équipes à égalité en reprenant un corner de la tête. Pour Schalke en revanche, tout est à refaire. Qu'importe, les Allemands ne se laissent pas abattre et repartent à l'attaque.

Après deux occasions franches aux 38e et 39e minutes, Huntelaar parvient à tromper Casillas en poussant un ballon relâcher par le portier suite à une frappe de Meyer. À nouveau menés au score, les Madrilènes engagent la course poursuite. C'est Khedira qui se met d'abord en évidence. Mais le champion du monde voit sa tentative repoussée par Wellenreuther à la 44e minute. Juste le temps de souffler avant d'assister à l'égalisation par le buteur maison : Cristiano Ronaldo. Sur un centre de son compatriote Coentrao, le ballon d'or place une tête au deuxième poteau. Il profite ainsi des difficultés de la défense de Schalke 04 en Ligue des Champions. L'équipe a encaissé 21 buts lors de ses 7 derniers matchs à élimination directe dans la compétition.

Fin de série

Des largesses dont va également profiter Karim Benzema au retour des vestiaires. L'international français pense mettre son équipe à l'abri à la 53e minute en trompant Wellenreuther sur un nouveau service de Coentrao. Le Réal prend l'avantage pour la première fois de la partie. Un avantage qui va tenir 4 minutes. Le temps pour Sané de d'enroulé sa frappe et de loger le cuir au fond des filets d'un Casillas impuissant.

La dernière demie-heure est intense. Les occasions se multiplient de part et d'autres. Les minutes défilent jusqu'à ce nouveau cout de tonnerre. À 6 minutes du terme, Huntelaar, ancien de la maison blanche, inscrit son deuxième but de la soirée sur un service de Sané. Après avoir résisté à Pepe, le buteur néerlandais place son tir sous la barre. Encore un but et les locaux sont éliminés. Mais ni l'inévitable Sané, ni Höwedes à la dernière minute ne parviennent à convertir leur occasion. Si le Réal arrache la qualification, il voit sa série de 10 victoires d'affilés en Ligue des Champions s'interrompre brutalement. Dommage. Un nouveau succès lui aurait permis de s'emparer du record absolu de victoire consécutive dans la compétition.