L'Atlético parvient à garder le zéro dans le derby madrilène

Malgré une grosse pression des joueurs de la casa blanca, les Colchoneros sont parvenus à ne pas encaisser de but à domicile, ce qui signifie qu'un nul non-blanc au match retour les propulserait vers les demi-finales de la plus prestigieuses des compétitions !

L'Atlético parvient à garder le zéro dans le derby madrilène
mensquare.com
At.Madrid
0 0
Real Madrid

Il est bien connu que pour aborder une rencontre aller à l'extérieur, l'objectif est de marquer ce précieux but à l'extérieur qui permettrait de mettre les chances de son côté avant le match retour. Dans le cas contraire, un nul non-blanc au match retour verrait l'équipe adverse qualifiée sans même avoir gagné un seul des deux affrontements.

Cet objectif, le Réal n'est pas parvenu à l'atteindre malgré une domination pendant pas loin de 90 minutes, où le danger a été apporté à de nombreuses reprises devant les cages défendues par Oblak. Malgré la présence du trio "BBC" (Bale-Benzema-Cristiano) sur le front de l'attaque et d'une récupération haute grâce au duo Toni Kroos-Luka Modric dans l'axe de l'entrejeu, l'équipe la plus titrée d'Espagne n'a pu faire la différence ce soir...

Une première mi-temps à 100 à l'heure !

Les joueurs de la Casa Blanca (sans Pepe, laissé sur le banc et remplacé par le Français Raphaël Varane) ne se font pas attendre pour mettre la pression sur les hommes de Diego Simeone, et dès la 2e minute de jeu, Bale profite d'une grosse erreur de Godin pour amener le danger devant le but d'Oblak, mais celui-ci s'interpose. Ce n'est que la premier d'un nombre important d'occasions pour les hommes de Carlo Ancelotti, clairement dominateurs dans la première demi-heure.

Les Colchoneros semblent avoir du mal à équilibrer les échanges mais tiennent le choc. Ils vont même pointer le nez à la fenêtre dans le dernier quart d'heure de la première mi-temps, notamment via Mandzukic et Griezmann qui se démène devant !

Le Real va réagir instantanément, se procurant quelques grosses possibilités, mais James se heurte à Oblak tandis que Benzema voit sa tête filer au-dessus du but !

Un nul blanc au bout du compte

Au retour des vestiaires, les Rojiblancos continuent leur progression et inquiètent de plus en plus le Real, notamment via Juanfran qui se démène côté droit. Cependant cette domination se révèle être éphémère et après un quart d'heure dans cette seconde mi-temps, le Réal reprend sa marche en avant en vue d'ouvrir le score.

Alors que Mandzukic aurait dû obtenir un second carton jaune pour un coup de coude sur Carvajal, Carlo Ancelotti change son système en faisant entrer Isco à la place de Benzema. Il passe alors dans un 4-4-2 avec Ronaldo et Bale en pointe. De son côté, Diego Simeone fait rentrer Fernando Torres à la place de Koke; un remplacement offensif donc.

Le choix du coach de l'Atletico se montre payant, "El Niño" étant à deux doigts d'ouvrir le score dans un duel avec Casillas. L'Atletico va alors se projeter vers l'avant dans les dernières minutes, mais le rythme baisse quelque peu, notamment à cause de fautes à répétition qui vont hacher le jeu.

Cette rencontre se termine sur un match nul dont le qualificatif n'est pas approprié, tant les 90 minutes ont été plaisantes à regarder, avec des occasions de part et d'autre ! Rien n'est joué dans ce duel madrilène, dont le sort sera connu mercredi soir après la manche retour au Santiago Bernabeu !