Le génie, c'est Messi

Le FC Barcelone recevait ce soir le Bayern Munich pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions. Sous les encouragement d'un public plus fervent que d'habitude, le Camp Nou a pu assister à la victoire de son Barça. Après 77 minutes stériles, Messi ouvre le score... puis le double dans la foulée. Neymar crucifie le Bayern dans les dernières secondes du temps additionnel. Victoire du Barça 3 à 0 face à un Bayern solide mais inoffensif.

Le génie, c'est Messi
http://sportsnewsportal.net
FC Barcelone
3 0
FC Bayern Munich

Pep Guardiola retrouvait pour la première fois l'ogre barcelonais qu'il avait quitté, trois ans auparavant. Le tacticien espagnol avait annoncé ne pas mettre en place de plan "anti-Messi" et espérer ne pas encaisser de but. Luis Enrique, de son côté, comptait marquer au Camp Nou. 

Les blaugranas exercent un pressing haut dès le début du match et donne d'entrée le ton du match. Suarez se retrouve à terre dans la surface bavaroise mais Mr.Rizzoli ne bronche pas. Bien qu'il y ait eu contact, El Pistolero en a trop rajouté au gout de l'arbitre (3'). Les joueurs vont d'un but à l'autre mais on ne compte aucune réelle occasion pour le moment, les défenses finissent par reprendre le cuir.

Neuer, l'autre mur allemand.

Suarez part en contre tout seul et choisit de tirer au sol, mais Manuel Neuer effectue un arrêt exceptionnel et maintient Munich à flots (11'). Neymar et Suarez combinent dans la moitié de terrain du Bayern, l'uruguayen s'excentre côté droit, fixe la défense et centre au premier poteau pour Neymar qui était venu couper. Heureusement pour le champion d'allemagne, Rafinha est bien revenu et anesthésie une nouvelle occasion du Barça (15'). Müller et Lewandoski jouent à deux sur le côté gauche de la défense catalane, à l'instar de la précédente action barcelonaise; Müller fixe et centre pour l'ancien buteur du Borrussia qui se retrouve tout seul dans la surface. Le numéro 9 du Bayern dévi sa frappe mais démontre une envie de gagner (17'). Messi dribble trois joueurs et s'en va centrer pour Neymar, qui trop court, ne peut ouvrir le score (20'). On voit clairement que la MSN (Messi-Neymar-Suarez) peut marquer à tout moment mais pour le moment, la défense du Bayern tient bon. Rakitic tire un corner pour le Barça. Luis Suarez reprend le cuir de la tête mais il s'en va au-dessus de la barre de Neuer (25'). Le premier carton jaune de ce match va à l'encontre de Xabi Alonso. L'ancien madrilène tacle irrégulièrement Messi aux abords de la surface bavaroise. Le lutin argentin frappre le coup-franc mais le cuir va se loger dans les bras du portier munichois (35'). Dani Alves, lancé à la limite du hors-jeu, se retrouve en un contre un face à Neuer. Le brésilien bute, comme ses coéquipiers, sur le dernier rempart du Bayern (38'). À la mi-temps, les demi-finalistes rejoignent les vestiaires "bons amis" grâce à un Manuel Neuer chaud bouillant et à un Suarez qui manque de finition.

Des défenses de fer...

Dès le début de la seconde mi-temps, Lewandoski part en profondeur. Dani Alves, obligé de le stopper irrégulièrement pour éviter le face à face, écope d'un carton jaune. Xabi Alonso frappe le coup-franc dans le mur et récolter un corner, qui ne donera rien (46'). Mehdi Benatia reçoit également un carton jaune pour une faute d'antijeu sur Iniesta (51'). Mr.Rizzoli pioche une nouvelle fois dans sa poche pour avertir, cette fois ci, Juan Bernat (56'). Messi et Neymar jouent à deux et troublent la défense bavaroise, l'attaquant brésilien décale un bon ballon pour le quadruple ballon d'or, qui tire... une nouvelle fois dans les gants de Manuel Neuer (58'). Les blaugrans sont nettement supérieurs techniquement à leurs adversaires mais les joueurs de Luis Enrique manque de lucidité dans le dernier geste. Léo Messi lance Neymar à la limite du hors-jeu. Le joueur de la Seleção pense jouer un face à face contre Neuer mais le portier allemand sort plus vite et botte en touche. Robert Lewandoski prend de vitesse la défence blaugranas mais Piqué le stoppe avant qu'il n'ait pu frapper. Le défenseur espagnol écope d'un carton jaune et place ses coéquipiers en danger (67'). Une nouvelle biscotte est distribuée, pour le coup à l'encontre de Neymar pour un vilain tacle sur Thomas Müller.

... jusqu'à l'arrivée du Messie.

Au moment où l'on commençait à sentir le filet de bave sur la joue, Messi vient ouvrir le score. Dani Alves récupère un ballon très haut, élimine un défenseur et glisse le ballon à l'argentin. Le numéro 10 barcelonais déclenche une frappe puissante au premier poteau. Neuer manque son premier duel du match au plus mauvais moment (1-0, 77ème). Le quadruple ballon d'or n'est pas considéré comme le meilleur joueur de tous les temps pour rien. Lancé dans le dos de Xabi Alonso, Messi élimine Boateng d'un crochet, lobe Manuel Neuer et double la marque (2-0, 80ème). La fatigue se ressent chez les bavarois qui encaissent deux buts en trois minutes et qui assistent, presque impuissants, aux multiples vagues barcelonaises qui déferlent sur le but de Neuer. Alors que le Bayern poussait pour réduire le score, Suarez récupère un ballon et part en contre. Fauché par un bavarois, il parvient néanmoins à passer le cuir à Messi. Le génie argentin effectue une merveille de passe à l'attention de Neymar. Le brésilien remonte le terrain à toute vitesse et se présente seul face à Neuer. Le numéro 11 du Barça feinte avant de placer le ballon entre les jambes du portier allemand et crucifie le club bavarois (3-0, 90+4ème).

Le Barça s'impose donc grâce à un doublé de Messi et un but de Neymar dans les dernières secondes. Privés de Robben, Ribéry ou encore Alaba, les bavarois devront proposer un visage offensif plus séduisant pour pouvoir espérer inverser la tendance au match retour. Rendez vous mardi prochain à 20h45 pour connaître le dénouement final de cette palpitante affiche.