La Juventus coupe la route du Real

Trop maladroit et peu réaliste le Real ne s'offrira pas une deuxième finale de Ligue des Champions. Avec ce 1-1 la Juve créer l'exploit et retrouve le Barça en finale.

La Juventus coupe la route du Real
Cristiano en dessous de son meilleur niveau - AFP
Real Madrid
1 1
Juventus Turin

Le retard que possédait le Real Madrid sur la Juve avant cette rencontre ne pouvait, en rien, inquiéter les joueurs de Carlo Ancelotti. Néanmoins, trop d’expérience sur la pelouse pour croire que la qualification est acquise d’avance. L’opposition des Turinois au match aller le confirme, ce match retour ne sera tous sauf une partie de plaisir. Et pour cause les Bianconeris ont réussi un exploit monumental ce soir au Santiago Bernabeu. 

La pression Madrilène est soudaine, intense. La Juve frappe le premier au but mais le Real se presse près de la surface de Buffon. Débordée par la vivacité blanche la Juve concède un pénalty. James est bousculé, l’arbitre siffle, Cristiano ne tremble pas et frappe plein centre (1-0, 23eme). A ce moment le Real est qualifié, la Juve n’a pas tenu bien longtemps. Pourtant les Espagnols n’en profitent pas pour enchainer. La Juve résiste malgré quelques approximations de Pirlo et Pogba. Les attaquants Madrilènes jouent mal les coups sur plusieurs contre-attaque. Des choix peu judicieux, quelques maladresses, le Real rentre au vestiaire qualifié mais pas à l’abri.

Morata bourreau d'un soir

La supériorité du Real est incontestable mais la Juve s’appuie sur sa force mental et sa combativité. Sur un ballon mal ressorti, Vidal réalise une chandelle que Pogba reprend de la tête dans la surface. Le Français trouve Morata qui contrôle et enchaine du gauche. La Juve égalise contre tout attente (1-1, 57eme). L'ancien Madrilène, transféré cet été, se joue de son ancienne équipe., les Italiens sont de nouveau en finale. Ancelotti fait rentrer Chicharito en lieu et place de Benzema trop juste physiquement. Madrid multiplie les occasions, Bale est d’une maladresse inouïe. Cristiano, lui, n’a plus aucune influence sur le jeu de son équipe. Le Real domine, contrôle le jeu mais la construction est gênée par le bloc Juventini. Un bloc bas et resserré. Le Real se crispe et à l’image d’une cocasse touche ratée de Casillas à 1 minute de la fin, perd tout seul son match. La Juve vient à bout du tenant du titre trop peu en réussite ce soir. Sans perdre un match face au Real, la Juventus se qualifie pour la finale à Berlin. Pour devenir champion d'Europe et continuer leur étonnante marche en avant, les Turinois devront désormais s'attaquer à l'épouvantail barcelonais. L’exploit ne serait que plus beau...