Rooney envoie Manchester United en Ligue des Champions

Manchester United se déplaçait en Belgique pour affronter le FC Brugges pour le match retour des barrages de ligue des champions. Les Red devils l'avaient emporté 3-1 chez eux à l'aller.

Rooney envoie Manchester United en Ligue des Champions
Rooney et Memphis, les deux hommes de ces barrages côté MU - Tumblr
Brugges
0 4
Manchester United
Brugges: Bolat;De fauw,Castelletto,Duarte,De Bock; Claudemir,Vormer,Vázquez;Diaby,De Sutter; Bolingoli.
Manchester United: Romero; Darmian, Smalling, Blind, Shaw; Herrera, Carrick; Mata, Januzaj, Memphis; Rooney.
ÈVÉNEMENTS: Barrages retour Ligue des Champions

Le coach néerlandais, Louis van Gaal avait annoncé quelques changements dans sa composition d'équipe, il n'y a finalement qu'un seul changement par rapport à l'aller et c'est au milieu de terrain, Herrera remplace le français Morgan Schneiderlin. 

Vainqueurs 3-1 à l'aller à Old Trafford, les mancuniens avaient déjà un pied en ligue des champions mais hors de question de voyager en Belgique pour faire de la figuration !

Rooney le renouveau

Dès la vingtième minute, Wayne Rooney ouvre le score pour les mancuniens après un service parfait de Memphis Depay. L'attaquant anglais peut respirer un grand coup, lui qui n'avait plus marquer dans le jeu depuis avril dernier soit plus de 800 minutes. Totalement en confiance, Wayne Rooney en a même profité pour inscrire un triplé ! Une bien bonne nouvelle pour un joueur en totale manque de confiance et dont les choix de l'entraineur de le faire jouer sur le front de l'attaque étaient critiqués. Le joueur répond donc de la meilleure des façons, il devra en faire de même en championnat.

Le 4ème but sera inscrit par Herrera servi sur un caviar de Schweinsteiger, rentrée en seconde période. Le score aurait pu s'aggraver, grâce à un pénalty tiré par Chicharito, mais le méxicain glisse et manque totalement sa frappe. Le portier mancunien Romero aura aussi fait plusieurs arrêts décisifs permettant à son équipe de réaliser un nouveau clean sheet avec une défense très solide, la paire Smalling - Blind séduit déjà.



L'homme de ces barrages c'est Memphis 

S'il y'a bien un joueur qui a impressionné durant ces barrages c'est bien Memphis Depay ! Etalant son talent au monde entier, le jeune néerlandais, assez discret en Premier League pour ses débuts a mis la barre haute en barrages. Vitesse, dribbles, percution, buts. Il a montré toute sa palette. Auteur de deux buts et de deux passes décisives pendant ces barrages. Il aurait même pu améliorer ses statistiques, parfois encore un peu trop personnel, oubliant ses partenaires. Le jeune numéro 7 doit encore progresser et confirmer en Premier League où il est encore attendu au tournant.

Si certains ont impressioné, d'autres un peu moins. Januzaj qui a réalise un match aller quasi parfait, n'a rien montré sur ce match, sauf des pertes de balle et des mauvais choix. De même pour Chicharito qui complique les choses. Le mexicain, attaquant numéro 2 dans la hiérarchie, derrière Wayne Rooney n'a pas marqué des points ce soir. En manque de confiance et manque de buts, il a raté l'occasion d'aggraver le score en fin de match, seul devant la cage et sur un pénalty manqué. La réaction de van Gaal et Giggs sur le banc de touche après ce pénalty manqué à marqué les esprits et fait parler sur les réseaux sociaux. Chicharito va devoir batailler et retrouver son efficacité de "supersub" s'il veut faire partie des plans de son coach. 

Un tirage attendu

Après une année sans coupe d'europe, Manchester United est bel et bien de retour et retrouvera donc officiellement la Ligue des Champions cette saison, et se verra jouer tous les 3 jours et sur tous les tableaux. Les coéquipiers de Wayne Rooney seront dans le chapeau 2 avec le Real Madrid, Arsenal ou encore leur rival Manchester City qu'ils ne pourront pas affronter (à savoir que deux équipes du même pays ne peuvent tomber ensemble). L'Angleterre pourra donc compter sur quatre équipes pour défendre ses couleurs : Chelsea, Manchester City, Arsenal et Manchester United. L'Espagne compte cinq candidats (Barcelone, le Real Madrid, Atletico Madrid, Valence et le FC Séville. Quant à la France (OL, PSG), l'Italie (Juventus, AS Roma) et le Portugal (Benfica, Porto), ils n'auront que deux représentants chacun. Le PSG et l'OL sont, eux, dans les adversaires potentiels de Manchester United et pourront rencontrer du lourd, à moins d'avoir un peu de chance... Quant aux belges ils rejoignent l'AS Monaco en Europa League. 

Tirage au sort des phases de poules ce jeudi à partir 17h45 (heure française) pour être fixés.

Les 4 pots : 

Pot 1 : Barcelone, Chelsea, Bayern Munich, Juventus, Benfica, PSG, Zénith St Petersburg, PSV 

Pot 2 : Real Madrid, Atlético, Porto, Arsenal, Valence, Manchester United, Manchester City, Bayer Leverkusen

Pot 3 : Lyon, Dynamo Kiev, Olympiakos, Galatasaray, AS Rome, Shakhtar Donetsk, Séville, CSKA Moscou

Pot 4 : Wolfsburg, Borussia Mönchengladbach, Dinamo Zagreb, Maccabi Tel-Aviv, Malmo, La Gantoise, Bate Borisov, Astana