La Veille Dame retrouve sa jeunesse

La Juventus est leader du groupe D après sa victoire face a Séville (2-0)

La Veille Dame retrouve sa jeunesse
site officiel du club
Juventus
2 0
Séville
Juventus: Buffon, Barzagli, Bonucci, Chiellini, Cuadrado, Khedira (Sandro 75), Hernanes, Pogba, Evra, Dybala (Rugani 88), Morata (Zaza 80)
Séville: Rico, Coke, Andreolli, Kolodjiecjzak, Tremoulinas, Konoplyanko, N'Zonzi (Iborra 66), Krychowiak, Kohn-Dehli, Gameiro (Immobile 66), Reyes (Muñoz 79)
SCORE: 2-0, Morata 41, Zaza 87

Dans le match au sommet du groupe D, Séville se rend a Turin pour affronter la Veille Dame. Une affiche alléchante sur le papier puisqu'elle propose un affrontement entre le finaliste de la Ligue des Champions et le double vainqueur de la League Europa. Mais cette année, les deux clubs sont en crise national, puisque les deux équipes peine à assumer leurs statuts en championnat. Malgré leurs débuts de saisons catastrophiques, elle ont toutes deux gagnés leurs premiers match Européens et peuvent provisoirement prendre la tête du groupe D. Le match risque d'être très intensif.


La Juventus dominatrice, Séville sans idées

C'est les Turinois qui mettent le pied sur le ballon, puisque Séville est venu avec la volonté de défendre. Lors des vingts premières, la Juventus s'installe dans le camps Espagnol mais ne se créer pas de réel occasions, mais n'est pas non plus inquiétés par des Andalous qui n'ont rien à se mettre sous la dent. La première détonation provient de la Joya, Dybala, qui suite à un bon service de Khedira, enroule sa frappe du gauche qui passe à deux doigt de la lucarne de Rico. Au fur et a mesure, les Turinois accélèrent la cadence et multiplie les occasions et c'est Morata, après un très bon travail de Cuadrado, qui reprend de la tête un centre de Barzagli peu avant la mi temps.

Au retour des vestiaires, on s'attend à un sursaut d'orgueil de Séville qui n'a rien proposé lors du premier acte mais le match continu sur la même base que la première période. Les Piémontais contrôlent toujours le ballon sans prendre trop de risque mais poussent tous de même les Andalous dans leurs retranchements. Il faudra tous de même attendre la toute fin de match, pour la voir la Juventus enfoncer le clou, grâce a Zaza qui part seul après un superbe service de Dybala. 2-0, le score est sans appel.

Aucune oppositions

Que dire de la triste performance du double champion en titre de la League Europa ce soir, tant le manque de créativité est a l'image de leur début de saison. Les Espagnols n'ont absolument pas existé de toute la rencontre. Ils sont venus avec l'intention de jouer le contre mais Buffon n'a jamais été mis a l'épreuve.

De leurs côté, on aurait presque oublié que la Juventus est en crise. Un match sans faute a tous niveau, la défense n'a pas tremblé, le milieu de terrain a retrouvé de sa superbe avec le retour de Khedira qui aura fait beaucoup de bien a l'équipe et une attaque qui s'est montré joueuse et entreprenante. Si la Juve continue a jouer de cette manière, elle retrouvera les sommets bientôt.

Khedira en taille patron, Pogba retrouvé

Annoncé titulaire, Khedira était la grosse énigme de la soirée. L'Allemand vient de reprendre l'entrainement il y a deux jours seulement et dois déjà tenir sa place. Mais les incertitudes s'effacent au bout de quelques minutes seulement lorsqu'il effectue un tacle qui met tous le monde d'accord. Il a réussi à donner de la sérénité dans un milieu en perte de vitesse cette saison et proposé beaucoup de solutions offensives également. Il aura effectué soixante quinze minutes très intéressantes.

Mention spéciale aussi pour le Français Paul Pogba, qui s'est (enfin!) débloqué cette saison. Il aura jouer simplement, en touchant beaucoup de ballon mais cette fois ci, sans vouloir endosser se costume de sauveur qui lui aller si mal depuis le début de saison.