Ligue des Champions : Les années passent, les chocs se ressemblent

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions a débuté à 12h à Nyon en Suisse. Les résultats sont tombés, les chocs connus, certains se retrouvent encore une fois. Le PSG affrontera Chelsea.

Ligue des Champions : Les années passent, les chocs se ressemblent
Le PSG hérite une nouvelle fois de Chelsea - 20minutes

12h12 - C'était l'heure affichée à l'horloge quand Javier Zanetti, ancien défenseur de renom de l'Inter Milan, a tiré la première boule. C'est la Gantoise qui a été tirée en premier, l'une des surprises de ces 8èmes de finale, qui a fini deuxième du groupe H, derrière le Zenit, en éliminant Lyon et Valence. Le champion en titre belge se verra affronter le vice-champion d'Allemagne Wolfsburg. Les belges s'en sortent bien puisqu'ils évitent un cador européen, ils peuvent espérer une qualification même si celle ci s'annonce compliquée. Se déplacer en Allemagne n'est jamais une partie de plaisir. Le match aller se jouera le 17 février en Belgique, et le retour le 8 mars à Wolfsburg. 


C'est ensuite l'AS Rome qui est tirée, actuellement 5ème du championnat italien, mais qui enchaîne les belles performances, toujours dirigée par Rudi Garcia. Pour son retour en 8èmes de finale de la Ligue des Champions, la Roma pouvait espérer mieux... Les deux clubs italiens en lice (Roma et Juventus) n'ont pas été gatés. Ils affronteront tous les deux un cador européen. La Roma affrontera le Real Madrid, bien qu'à la peine en championnat depuis quelques semaines et se classant troisièmes, le club espagnol de la capitale affiche un tout autre visage en Ligue des Champions. Miralem Pjanic retrouvera son coéquipier lyonnais Benzema. Dans le groupe du Barça en phase de poule, la Roma s'est qualifiée de justesse avec 6 points au compteur. Elle devra montrer autre chose pour rivaliser avec le Real Madrid et ses 10 coupes d'Europe au compteur. Le match aller aura lieu au Stadio Olimpico de Rome le 17 février alors que le match retour se jouera au Santiago Bernabeu le 8 mars prochain. 

Place au PSG, le seul club français en compétition, pouvait espérer mieux comme tirage, mais en tant que deuzième il aurait pu être pire ! Les joueurs de Laurent Blanc qui survolent la Ligue 1, affronteront une fois de plus le Chelsea de Mourinho. Autant dire que ce choc s'annonce serré, Mourinho souhaitait éviter l'équipe parisienne qu'il estime compliquée à jouer. A la peine en championnat, se classant à la 16ème place, Chelsea s'est qualifié en Ligue des Champions sans grande difficulté. Beaucoup de choses peuvent se passer d'ici le mois de février, les joueurs anglais peuvent avoir un réveil d'orgueil et les parisiens un coup de moins bien. Les deux scénarios restent probables mais, une chose est sûre, ce choc sera l'un des plus serrés de ces 8èmes de finale. Les équipes se connaissent puisque c'est la 3ème fois en 3 ans qu'elles s'affrontent. Le match aller aura lieu au Parc des Princes le 16 février et le match retour le 9 mars à Stamford Bridge ! 

Les Gunners d'Arsène Wenger ont terminé 2ème de leur poule, derrière l'inarrêtable Bayern Munich. Les joueurs londoniens se doutaient que la tache ne serait pas facile, une fois de plus, les Gunners affronteront le Barça ! Les deux équipes se croiseront pour la troisième fois depuis leur finale de 2006, remportée par les coéquipiers de Lionel Messi. La chance est rarement du côté d'Arsenal en Champions League, une victoire des Gunners est possible, mais semble compliquée au vu de la forme du FC Barcelone, l'un des grands favoris de la compétition. Le trio MSN (Messi-Neymar-Suarez) est plus en forme que jamais et risque de faire tourner encore bien des têtes. Mais tout réussi à Arsenal en championnat, les Gunners sont leaders de Premier League depuis ce week-end, en attendant le résultat de Leicester-Chelsea. A l'inverse de Chelsea, les coéquipiers de Mesut Ozil ont plus de mal en Ligue des Champions, se qualifiant de justesse. Les Anglais ne sont pas vernis par les blessures puisqu'ils ont une liste de blessés impressionnante. Avec une équipe au complet, et un Giroud en forme, le Barça peut s'inquiéter. Un choc qui s'annonce alléchant entre deux clubs qui enfilent les buts. Le premier match se déroulera le 23 février à Londres, le match retour le 16 mars au Camp Nou.

Mais le VRAI choc, est bel et bien celui-là ! La Juventus de Turin affrontera le Bayern Munich en 8èmes, des airs de demi-finale, voire de finale lors de cette confrontation. Le Bayern Munich qui marche sur l'eau depuis plusieurs saisons, devra sortir la Vieille Dame pour atteindre les quarts de finale. Après un début de saison compliqué, la Juve semble avoir retrouvé son rythme et son efficacité, reste sur six victoire de rang, à 6 points du leader l'Inter Milan. Quant au Bayern Munich, pas besoin de le rappeler, il marche sur la Bundesliga, toujours leader, tout de même talonné par Dortmund. Arturo Vidal et Kingsley Coman retrouveront leur ancien club la Juventus pour un double choc. Une affiche qui fait saliver et qui s'annonce être le choc le plus attendu de ces 8èmes. Le Bayern se déplacera au Juventus Stadium le 23 février et accueillera les Italiens le 16 mars.

Manchester City qui ne fait pas long feu en Ligue des Champions peut s'estimer heureux de son tirage puisque le club anglais a écopé du Dynamo Kiev. Avec une équipe au complet, les joueurs de Manuel Pellegrini ne devraient pas avoir de mal à atteindre les quarts de finale pour la première fois. Bien qu'une surprise ne soit pas à exclure puisque les ukrainiens ont terminé devant le FC Porto. 

Deuxième de son groupe devant Manchester United, le PSV Eindhoven a déjà atteint un objectif, atteindre les huitièmes de finale qui étaient quasiment inespérées. Les néerlandais ne sont pas favoris face à l’Atlético Madrid, en pleine bourre, mais devraient pouvoir rivaliser, évitant le pire. Les joueurs de Simeone, actuellement deuxième de Liga à égalité de points avec le Barça sont en forme avec un Griezmann étincelant. Finalistes en 2014, les colchoneros ont toutes leurs chances pour se qualifier en quarts de finale. Le match aller aura lieu au Pays-Bas le 24 février, et le retour le 15 mars au Calderon (Madrid) où il n'est jamais facile de s'imposer. 

L'affiche la plus équilibrée est belle et bien Benfica - Zenit ! Au vu de la forme du moment, le Zenit est favori, finissant premier du groupe H avec 15 points, faisant qu'une bouchée de Lyon et Valence. Seule ombre au tableau, le championnat russe fait une trêve hivernale de deux mois, les coéquipiers d'Hulk seront peut-être moins en forme en février. Une chance pour le Benfica qui est à la peine en championnat, actuel 3ème distancé par le Sporting et Porto. D'ici là, les Lisboetes auront le temps d'afficher un nouveau visage. Une affiche pleine de promesses qui peut pencher d'un côté comme de l'autre. Le match aller aura lieu le 16 février au Portugal, le retour le 9 mars prochain en Russie.

Si ce tirage annonce des énormes confrontations, plus alléchantes les unes que les autres, une seule déception se dessine pour les fans de foot. Des chocs vu et revu et peu de nouveauté. Mais d'une saison à l'autre, les équipes changent, la forme aussi, le tout, pour nous réserver de belles surprises au printemps prochain, on a déjà hâte ! La finale se jouera à San Siro (Milan), le samedi 28 mai 2016.