Champions League : Benfica-Zenit, résumé de la rencontre

Résumé de la rencontre qui opposa les portugais du Benfica Lisbonne aux russes du Zenit Saint-Petersbourg.

Champions League : Benfica-Zenit, résumé de la rencontre
Benfica-Zenit : du réchauffé toujours brulant (image Eurosport)
Benfica Lisbonne
1 0
Zenit Saint-Petersbourg
Benfica Lisbonne: Julio Cesar; A.Almeida, V.Lindelof, Jardel , Eliseu; A. Samaris, R. Luz Sanches; Pizzi, Jonas ,Gaitan
Zenit Saint-Petersbourg: Lodygin; A.Anyukov, N. Lombaerts, E.Garay, D.Criscito; Javi Garcia, A. Witsel,O. Shatov, Danny, Hulk; A. Dzyuba
SCORE: 1-0 Jonas 90+1'

Rencontres et retrouvailles entre les eux clubs comptant pour les match aller des huitièmes de finale de cette édition de la Ligue des Champions.

Benfica acceuille dans son stade chaud bouillant de l'Estadio Da Luz les joueurs du Zenit Saint-petersbourg auteur d'une excellente poule où figurait nottament Lyon et Valence.

Les compositions sont classiques mais des joueurs importants sont sous le coup d'un avertissement. S'il s'averait que ces joueurs recolatait à nouveau un carton jaune , ces derniers seraient interdits de joueur le match retour.

Les circonstances des deux équipes sont compliquées. Le Benfica sort tout juste d'une défaite face à Porto alors que Lisbonne enchainait les victoires. Tandis que le Zenit est encore en pleine trêve hivernale de son championnat et a à son actif, la victoire dans une compétition regroupant des équipes suédoises, danoises et norvégienne.

Le match fut au final équilibré. Les défenses ont eu tout à faire malgré les incursions dangereuses des deux équipes qui se neutralisent pendant les 90 minutes du match. Mais c'est aux portugais que reviennent les plus belles occasions. Gaitan et Samaris se sont confrontés plusieurs fois à un Lodygin en forme mais rarement mis en véritable danger car les frappes étaient lointaines mais cadrées. Les russes ont mis rapidement en danger les portugais en dominant le début du match. Jusqu'à la 25e minute, les portugais sont en difficulté. Les incursions russes sont très fréquentes; portées par le Capitaine Danny ou Hulk , les ballons russes manquent de chance et Julio Cesar s'impose sur les quelques tirs cadrés. Le match s'est très largement joué au milieu du terrain mais sur la fin , les nombreux contres russes furent tous déjoués par la défense portugaise. Malgré les entrées en fin de match d'Alexandr Kokorin et de Yuri Zhirkov , les nouvelles recrues du Zenit qui était sensé donné encore plus de vitesse au jeu , les portugais ont défendu comme des diables.  

Criscito, déja averti et certain de pas disputer le match retour, recoit un second carton jaune et est explusé du match à la 90eEt c'est finalement sur un corner que le Benfica marque. Une tête d'un Jonas cerné par quatres défenseurs mais qui réussit à atteindre le ballon et le placer au ras du poteau de Lodygin qui était trop court.

L'avantage est pour le moment au Benfica qui viendra en Russie très confiant. Mais un seul but ne permet pas de boucler une qualification et le Zenit est redoutable à domicile. Rien n'est joué, malgré cet avantage. Rendez-vous le 09 mars pour le match retour à Saint-Petersbourg.