Madrid règne à nouveau sur l'Europe

Comme son voisin l'Atlético hier, le Real s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions en s'imposant sur la plus petite des marges face à Manchester City sur un but de Fernando contre son camp. Pour la deuxième fois en trois ans, la finale de la plus prestigieuse des coupes d'Europe aura l'accès madrilène.

Madrid règne à nouveau sur l'Europe
Gareth Bale a été décisif dans la victoire du Real face à City
Real Madrid
1 0
Manchester City

Lisbonne était devenu Madrid. C'est au tour de Milan. Comme il y a deux ans, la finale de la Ligue des Champions opposera les deux clubs madrilènes, à San Siro, le 28 mai prochain. Et pour la troisième année consécutive, la "coupe aux grandes oreilles" prendra la direction de l'Espagne. Opposé à Manchester City, le Real n'a pas forcément brillé : il n'en a même pas eu besoin face à un adversaire qui ne semblait tout simplement pas avoir le niveau  attendu lors d'un tel rendez-vous. Un constat qui hyperbolise un peu plus la débâcle parisienne dans le Nord de l'Angleterre le mois dernier. 

Bale, le monsieur plus du Real

Si Cristiano Ronaldo, forfait au match aller, a bien disputé la rencontre, c'est bien Gareth Bale qui a fait basculer cette demi-finale retour. L'homme en forme du Real Madrid, déjà auteur du but victorieux sur la pelouse de la Real Sociedad ce week-end (1-0) a vu son centre détourné par Fernando dans ses propres filets (20e). Largement dominateur, la Maison Blanche a manquée de nombreuses occasions (43e, 46e, 55e, 59e) sans parvenir à doubler la mise. 

Bien que logiquement dominé, la formation anglaise a néanmoins eu l'opportunité d'aller chercher ce but qui lui aurait ouvert les portes de la finale. Mais la frappe de Fernandinho a heurté le poteau (44e) alors que De Bruyne (88e) et Agüero (90e) ont manqué d'adresse devant le but en fin de match. Suffisant pour offrir au club madrilène, une quatorzième finale de Ligue des champions, contre le club qui lui rappelle des bons souvenirs : celle de la Décima, remportée il y deux ans.