Chelsea s’est fait peur mais se qualifie

Au bout du suspense, Chelsea s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Europa League après avoir encaissé un but rapidement. C’est le Belge, Eden Hazard qui au bout d’un festival de sa part qui offre la qualification à Chelsea dans les arrêts de jeu à la 91ème minute.

Chelsea s’est fait peur mais se qualifie
Eden Hazard qualifie Chelsea au bout du suspense - Reuters
Chelsea
1
1
Sparta Prague
Chelsea: Cech; Terry, Cahill, Azpilicueta, Bertrand; Oscar (Hazard, min. 67), Ramires, Obi Mikel; Moses, Juan Mata, Torres.
Sparta Prague: Vaclik; Svejdik, Hybs, Zapotocny, Holek; Krejci, Vacha, Matejovsky; Kadlec (Bednar, min. 90), Prikyl, Lafata (Kweuke, min. 82).
SCORE: 0-1, min. 16, Lafata. 1-1, min. 91, Hazard.
ARBITRE: Alexander STAVREV Avertissements : Bertrand, Hybs, Matejovsky, Lafata, Kweuke, Prikyl.
ÈVÉNEMENTS: Ligue Europa - Seizièmes de finale Retour

Le Sparta ouvre le score et inquiète Chelsea

Ce match débute pied au plancher pour les Blues de Chelsea qui veulent se montrer offensifs dès le début de ce match. Les dix premières minutes sont déjà pleines d’occasions pour les Londoniens à l’image de celle énorme de Fernando Torres qui, à la réception d’un centre magique de Juan Mata, voit sa déviation de la tête passer au-dessus du but tchèque du Sparta. Puis tout doucement le match tourne à la faveur du Sparta Prague qui commence à mettre le pied sur le ballon et le garde. Et c’est en conclusion d’une action bien menée que le Sparta Prague va ouvrir le score par l’intermédiaire de leur néo buteur David Lafata à la 16ème minute.

Après ce but, Chelsea veut vite revenir mais se voit confisquer le ballon par des tchèques bien en place et qui impose tranquillement son rythme de jeu en obtenant la possession du jeu. Cependant, ce rythme se voit entrecoupé par de petites fautes des deux camps. Il faudra attendre la 38ème minute pour voir Chelsea à nouveau menaçant et une grosse occasion pour l’espagnol Juan Mata qui entre dans la surface avec un superbe enchaînement aile de pigeon, contrôle et une frappe magnifique mais détournée par le portier du Sparta. En cette fin de première mi-temps, le Sparta Prague obtient de nombreux ballons dangereux mais se précipite un peu et n’arrive pas à conclure pourtant de belles occasions correctement construites. Tandis que Chelsea qui obtient peu le ballon mais le fait tourner tranquillement et essaie de s’installer dans le camp du Sparta lorsqu’ils ont le ballon. À noter que le côté droit est surexploité par Chelsea, en cette première période, pour centrer sur Torres qui malheureusement ne touche que très peu de fois le cadre.

Chelsea joue son va-tout et mise sur (le) Hazard

Au retour des vestiaires, Chelsea montre un nouveau visage. Plus tranchant, plus d’envie et de détermination les Blues veulent aller chercher cette qualification mais bute sur un Tomas Vaclik des grands soirs. À la 46ème minute sur une de Juan Mata, Ramires obtient une balle de but à l’entrée de la surface seul face au gardien du Sparta sur sa ligne mais voit sa frappe finir sur le poteau du gardien tchèque. Puis c’est encore Fernando Torres qui se présente face à Tomas Vaclik qui repousse d’une main ferme une frappe pas assez convaincante de l’Espagnol.  Les Londoniens pensent alors tromper le gardien du Sparta sur coups de pied arrêtés. Et John Terry, dos au but, est à deux doigts de le tromper à la réception d’un ballon où il enchaîne une frappe du bout du pied qui file sous la barre mais détournée de la main par le portier Tomas Vaclik. Le Sparta Prague plutôt dans un rôle défensif en cette seconde période, se procure une dernière occasion à la 65ème minute avec un tir rasant le poteau de Petr Cech qui reste immobile sur sa ligne.

À la 67ème minute, Eden Hazard entre à la place du jeune Oscar buteur au match aller.

Un changement qui va avoir toute son importance puisque c’est en tout fin de match que Eden Hazard se révèle au bout d’un rush qui tourne au festival dribble la défense tchèque et frappe à l’entrée de la surface. Un tir puissant qui finit sa course en pleine lucarne. Magnifique.

L'ancien Lillois a marqué dans les arrêts de jeu d'une rencontre médiocre de Chelsea qui aura longtemps buté sur une équipe pragoise déterminée et opportuniste. Chelsea rencontrera le Steaua Bucarest huitièmes de finale de cette Europa League.