Les Magpies y étaient presque

Newcastle et Benfica se quittent sur le score nul de 1-1 au Saint-James Park. Vainqueur à l'aller par 3-1, le club de Lisbonne se qualifie pour les demis-finale de Ligue Europa.

Les Magpies y étaient presque
Newcastle
1 1
SL Benfica
Newcastle: Krul; Simpson, Williamson, Mapou, Haidara (Marveaux, min. 67); Anita (Ben Arfa, min. 63), Cabaye, Bigirimana (Ameobi, min. 46), Sissoko, Jonas; Cissé.
SL Benfica: Artur Moraes; André Almeida, Luisão, Ezequiel Garay, Lorenzo Melgarejo; Nemanja Matic, Enzo Perez, Eduardo Salvio (Jardel, min. 90+3), Nicolas Gaitan, Ola John (Rodrigo, min. 76); Lima (Oscar Cardozo, min. 72).
SCORE: 1-0, min. 71, Cissé. 1-1, min. 90+2, Eduardo Salvio.
ARBITRE: Ivan Bebek (CRO). Carton jaune à Enzo Perez (min. 31), Artur Moraes (min. 31), André Almeida (min. 49), Cabaye (min. 70), Mapou (min. 81) et à Williamson (min. 83).
ÈVÉNEMENTS: Quart de finale retour de Ligue Europa entre Newcastle et le SL Benfica au Saint-James Park (Newcastle, Angleterre). 52, 000 spectateurs.

Grâce à un but d'Eduardo Salvio dans les arrêts de jeu, Benfica assure sa présence dans le dernier carré de la Ligue Europa. Les Aigles se sont fait longtemps peur, notamment pendant les vingt dernières minutes avec le but de Cissé pour Newcastle.

Haidara maintient l'espoir...

A l'inverse de ce qu'on a pu observer il y a une semaine à l'Estadio da Luz, c'est le Benfica qui se montre le plus dangereux au Saint-James Park. Dès la troisième minute, le centre d'André Almeida, qui remplace Maxi Pereira ce soir, trouve Lima, pour la première fois titulaire en Ligue Europa cette saison, dans la surface. Le Brésilien tente une madjer qui oblige Krul à sortir la parade. Krul qui comme au match aller, est une nouvelle fois décisif deux minutes plus tard, repoussant le centre-tir de Lorenzo Melgarejo sur sa ligne. Une ligne que le ballon est tout près de franchir pour la deuxième fois de la rencontre à la vingt-huitième minute. Sur une contre-attaque du SLB, Artur Moraes passe à Nemanja Matic qui dégage loin devant pour Lima. L'attaquant des Aigles dribble le gardien de Newcastle qui foire sa sortie et décale Nicolas Gaitan seul dans la surface des Magpies. Zurdo prend trop son temps et prend la mauvaise décision de frapper du pied gauche, ce qui permet à Haidara de sauver la balle sur sa ligne. L'autre ailier argentin des Encarnados, Eduardo Salvio, passe lui aussi près du but. A la trente-sixième minute suite à un centre d'Ola John, Toto smash le ballon de la tête qui passe juste à côté du poteau gauche de Krul. Deux minutes plus tard, à nouveau un Argentin à l'oeuvre, Enzo Perez, reçoit un ballon dégagé par la défense des Anglais après un coup-franc de Gaitan, tir de loin et oblige Krul à arrêter la frappe en deux temps. 
La seule action à signaler pour le treizième de Premier League, arrive à la quarente-cinquième minute. Un but de Cissé, que l'arbitre annule logiquement pour une position de hors-jeu nette du Sénégalais.

...que Salvio se charge d'anéantir

Au retour des vestiaires, Alan Pardew décide de jouer le tout pour le tout avec l'entrée de Ameobi à la place de Bigirimana. Les Anglais commencent à écraser dans sa moitié de terrain le leader du championnat portugais. A la soixante-septième minute,  le malheureux Cissé parvient à marquer une deuxième fois dans ce match, mais une nouvelle fois il est signalé en position de hors-jeu. Là aussi, pas de doute possible sur la décision de l'arbitre croate.
Mais pour Cissé, la troisième c'est toujours la bonne. Après donc deux poteaux à Lisbonne et deux buts hors-jeu à Newcastle, il marque enfin le premier but du match. Grâce à une incroyable mésentente entre Matic et Melgarejo dans leurs surface, Ameobi récupère le ballon, parvient à centrer pour Cissé qui de la tête envoie le ballon au fond des filets (67ème).
Les Magpies dominent complètement le match mais sans se créer de dangereuses occasions. Jorge Jesus décide donc de jouer l'attaque en faisant entrer Oscar Cardozo et Rodrigo. Avec ces deux changements, ses joueurs recommencent petit à petit à reprendre le contrôle de la partie, par deux fois, Gaitan butte sur un très solide Tim Krul (86ème et 89ème).
Le coaching de l'entraineur de Benfica s'avère finalement gagnant puisque en toute fin de match, Cardozo reçoit le ballon dos au but et décale Rodrigo sur le côté gauche. L'Espagnol centre pour Salvio qui se trouve sans marquage et en profite donc pour fusiller Krul qui cette fois-ci n'a rien pu faire pour sauver son équipe.

Match nul historique puisque pour la première fois de son histoire, Benfica élimine un club anglais en quart de finale d'une compétition européenne.