Chelsea donne le Blues à Benfica

Ce mercredi 15 mai 2013, Benfica & Chelsea s'affrontaient à l'Amsterdam Arena afin de désigner le vainqueur de l'Europa League 2012/2013. Si les Portugais ont été en finale en 1983, les deux équipes n'ont jamais remporté cette compétition.

Chelsea donne le Blues à Benfica
Benfica
1 2
Chelsea
Benfica: Artur - Almeida, Luisao, Garay (Jardel 78e), Melgarejo (John 66e) - Matic, Salvio, Enzo, Gaitan - Rodrigo (Lima 66e), Cardozo.
Chelsea: Čech - Azpilicueta, Cahill, Ivanović, Cole - Lampard, Luiz, Ramires - Mata, Oscar, Torres.
SCORE: 0-1 : Torres (59e), 1-1 : Cardozo (68e), 1-2 : Ivanovic (90+2e).
ARBITRE: Bjorn KUIPERS. Avertissements : Oscar (14e), Garay (45e), Luisao (61e)
ÈVÉNEMENTS: Finale de l'Europa League 2012/2013 - Amsterdam Arena.

Dans un match rythmé et avec un scénario extraordinaire, Chelsea l'a emporté au bout du suspens face à Benfica (2-1). Auteur de 6 buts lors de ses 6 dernières rencontres d'Europa League, Fernando Torres avait mis les siens sur les bons rails en ouvrant le score. L'égalisation de Cardozo sur penalty n'aura pas suffit aux portugais, puisqu'Ivanovic est venu achever les Lisboètes dans le temps additionnel.

Que de regrets pour Benfica

Nul doute que les coéquipiers de Cardozo vont se ressasser longtemps cette sale soirée. Le buteur portugais n'a trouvé le chemin des filets qu'à une seule reprise, en trompant Cech sur un penalty obtenu suite à une main d'Azpilicueta. (1-1, 68e). Mais avec un peu plus de réalisme et d'efficacité, les portugais auraient rapidement pu se mettre à l'abri. Si Cardozo & Salvio ont buté sur la défense dès la 11e minute, Gaitan aurait pu trouver la faille dès la 12e. Suite à une bonne combinaison avec Salvio, Gaitan voit sa frappe s'envoler et gâche une bonne opportunité. Dans un premier quart d'heure de folie, Rodrigo était à deux doigts de reprendre la balle sur un coup-franc, mais a glissé au dernier moment. (15e). Rebelotte à la demi-heure de jeu, où Gaitan tente un extérieur compliqué et manque de peu le cadre. Avec 5 tirs cadrés en première période, Benfica a probablement laissé passer sa chance. Surtout que l'arbitre, moyen ce soir, s'est vu refusé un but pour un hors-jeu très litigieux. (51e). Fatigués, la dernière occasion des portugais sera détourné par un Cech impeccable ce soir. (81e).

Chelsea, comme d'habitude

Défensifs, pas sereins, Chelsea n'a pas dérogé à ses habitudes. Comme l'an passé en Ligue des Champions, les londoniens ont subit et ont fait le dos rond pendant toute la rencontre, et a profité de la baisse de rythme et de la fatigue portugaise pour se montrer dangereux. Si Lampard avait inquiété Artur d'une frappe puissante au 20 mètres (38e), la première véritable occasion des Blues a terminé au fond. Profitant d'une erreur d'appréciation incroyable de Luisao, Torres s'échappe et va tromper Artur à la stupéfaction générale. (1-0, 59e). Ce même Torres, homme des finales, aurait pu (dû ?) obtenir un penalty à la 75e minute, mais Monsieur Kuipers en a décidé autrement. Et comme souvent, Chelsea a gagné le match à sa manière. Si le bijou de Lampard s'est écrasé sur la barre (88e), la tête d'Ivanovic sur un centre de Mata s'est logée dans la lucarne d'un Artur battu. (1-2, 90+2e). Une tête qui nous rappelle récemment le but de Wigan face à City en finale de la Cup.

Ce match nous a offert le 9e but de Torres en Coupe d'Europe cette saison, soit un de plus que Lionel Messi. Il nous a aussi offert la pire célébration de but de l'année après le penalty de Cardozo, la célébration-crampe. Mais au final, ce match était de très bonne facture et a satisfait tous les fans du ballon rond. Chelsea rejoint le cercle très fermé des équipes a avoir remporté les trois compétitions européennes : Ligue des Champions, Europa League et Coupe des coupes avec l'Ajax, Barcelone, le Bayern et la Juventus. D'une infinie tristesse pour Benfica, mais un formidable doublé LDC - Europa League pour Chelsea. Ce soir, les portugais ont forcément le Blues...