Lyon, c'est pas Bordeaux

Affichant de réelles ambitions, l'OL a vaincu le Vitoria ce soir (1-2) après été mené. Une determination qui tranche avec la passivité bordelaise, battue à Tel-Aviv (1-0).

Lyon, c'est pas Bordeaux
Guimaraes
1 2
Lyon

A trois jours d'un match crucial contre Marseille, les Lyonnais avaient rendez-vous au Portugal pour y défier Guimaraes. Seul objectif : la première place du groupe. Objectif rempli avec une troisième victoire lyonnaise. Pourtant, après avoir été menés, les Gones, avec une équipe largement remaniée, n'en menaient pas large. C'est finalement avec un large sourire que l'OLva rentrer en France. Grâce à Gomis et Ferri, le club rouge et bleu s'est assuré la première place de son groupe. Un match ou il a fallu se livrer, sans s'économiser en vue du week-end. On verra quel sera le résultat face à l'OM, qui ne s'est également pas économisé contre Dortmund (1-2) mardi. Des efforts et une volonté de bien figurer qui tranche avec Bordeaux. Le FCGB fait partie de ces clubs qui luttent une année entière pour décrocher la C3 et finalement la bazarder. Alors, oui, si la Ligue Europa n'est pas aussi flamboyante que la C1, n'oublions pas que, dès les 1/16e de finale, nous aurons le droit à des belles affiches. Et, honnêtement, Bordeaux en Ligue des Champions...

Quoi qu'il en soit. Même Marseille, avec 0 point au compteur, reste plus méritant qu'un FCGB éliminé par Francfort (passe encore) mais également devancé par Nicosie et Tel-Aviv. Des performances appréciables pour notre indice UEFA. Et là, Lyon, en se qualifiant pour la 16e consécutive pour son printemps européen répond toujours présent, qui plus est, en éliminant un club portugais, notre principal concurrenr à l'indice. Paris et Lyon, même combat.

Bordeaux rejoint les exemples lillois et, il y a un peu plus longtemps, sochalien. Bordeaux préfère s'économiser pour ce week-end! Il faut accrocher l'Europe hein...