La Vieille Dame brise les espoirs lyonnais

Dans un quart de finale d'Europa League à priori déséquilibré, l'Olympique Lyonnais aura bousculé le champion d'Italie avant de céder en fin de match assez logiquement. Il n'y a plus d'équipes françaises en compétition européenne.

La Vieille Dame brise les espoirs lyonnais
Juventus Turin
2
1
Olympique Lyonnais
Juventus Turin: Buffon - Cáceres, Bonucci, Chiellini - Isla, Vidal (Pogba 76'), Pirlo, Marchisio, Asamoah - Tévez (Giovinco, 76'), Vucinic (Llorente, 60').
Olympique Lyonnais: Lopes - Tolisso, B.Koné, Umtiti, Bedimo - Gonalons, Ferri, Malbranque (Danic, 76'), Mvuemba - Lacazette (Gomis, 70'), Briand (Njie, 70').
SCORE: 1-0, min. 4, Pirlo. 1-1, min. 18, Briand. 2-1, min. 68, Marchisio.
ARBITRE: Alberto Undiano Mallenco (ESP)
ÈVÉNEMENTS: Quart de finale retour de l'Europa League. Juventus Stadium. 0-1 - 2-1 -> 3-1

C’est donc la Juventus qui commence pied au plancher dans ce match avec une belle frappe de Tevez à la 3’. Ce n’est pas l’argentin, muet depuis 5 ans en compétition européenne, qui va enflammer pour de bon le Juventus Stadium, c’est (Monsieur) Andrea PIrlo. Un coup-franc à l’entrée de la surface de réparation lyonnaise parfaitement brossé, la classique de l’architecte pour ouvrir le score dès la 4’ minute (1-0). Les lyonnais sont bousculés et vont avoir la bonne idée de laisser passer l’orage des premières minutes pour porter l’égalisation par l’intermédiaire de… Jimmy Briand à la 18’. Enorme surprise, les tifosi se crispent pendant que les Bianconeri vont balbutier leur football laissant de l’espoir aux Gones. Les locaux sont méconnaissables et ratent presque cette première période.

Au retour des vestiaires, les hommes de Conte ne laissant que très peu le ballon aux lyonnais. Tevez a même cru briser la malédiction à la 53’, l’argentin est hors-jeu mais la Juventus ne s’arrêtera pas là, le banc va petit à petit faire la différence. Llorente remplace Vucinic pour davantage de dynamisme au front de l’attaque piémontaise. L’ultime coup de rein italien interviendra à la 68’, la frappe puissante de Claudio Marchisio est détournée par Umtiti. Lopes est pris à contre-pied et le stade explose (2-1).  Garde aura beau faire entrer du sang neuf, rien n’y fait, la fin de match passera bien trop vite pour espérer quelque chose. La Juve contrôle, elle sait ce qu’elle a à faire, la mission des lyonnais était nommée « impossible », elle l’est. Malgré une différence peu évidente finalement, ce sont les turinois, au bout du temps additionnel, qui remportent ce quart de finale d’Europa League.

La statistique se confirme, le champion d'Italie est invaincu à domicile face aux clubs tricolores (7 victoires, 2 nuls avant ce match). Les jeunes français s’en remettront, ils étaient là pour apprendre et ont depuis le tirage affirmé que leur adversaire était bien au-dessus. Après Paris, mardi soir, le dernier club hexagonal est éliminé d'une compétition européenne. La vieille dame continue son bout de chemin en Europe, une demi-finale à jouer et ils pourront même retrouver leur stade pour une finale de rêve. Il faudra avant cela, hausser leur niveau de jeu pour espérer un tel scénario, conclure le plus rapidement en championnat pour n’avoir plus que l’Europe en tête serait le coup parfait pour cette très belle équipe.

Tirage au sort de l’Europa League à retrouver dès demain midi vers 12h50 après celui de la Ligue des Champions.