Saint-Etienne dit au revoir à l'Europa League

Dans le cadre de la 6eme et dernière journée de qualification du groupe F, Saint-Etienne s'est incliné à Dnipro (1-0) à l'Olimpiyskyi de Kiev.

Saint-Etienne dit au revoir à l'Europa League
Dnipro Dnipropetrovsk
1 0
Saint-Etienne
Dnipro Dnipropetrovsk: Boyko, Vlad, Douglas, Fedetskiy, Kravchenko, Cheberyachko, Shakhov (Matheus 68'), Rotan (Politylo 88'), Kalinic, Konoplyanka, Zozulya (Gama 68')
Saint-Etienne: Ruffier - Theophile, Pogba, Perrin, Brison (Tabanou 84')- Diomandé, Lemoine - Monnet-Paquet (Cohade 81'), Gradel, Mollo (Hamouma 61') - Ricky Boyko, Vlad, Douglas, Fedetskiy, Kravchenko, Cheberyachko, Shakhov (Matheus 68'), Rotan (Politylo 88'), Kalinic, Konoplyanka, Zozulya (Gama 68')
SCORE: 1-0 min. 65, Fedetskiy

C'était un match au goût de final dans lequel ukrainiens et stéphanois s'engageaient. Respectivement troisième et dernier du groupe F (les 2 premières places occupées par l'Inter de Milan et Qarabag), il fallait pour les 2 équipes imposer son jeu et marquer le plus rapidement possible pour se mettre à l'abri.

Le match commença timidement, les 22 acteurs se contentaient de s'observer. Ce n'est qu'à la 12eme minute que la première véritable occasion du match a été donné par les locaux mais la défense stéphanois n'a pas craqué. La surface de réparation de Ruffier chauffe lorsque Rotan réceptionne un centre de Konoplyanka après avoir éliminé Mollo sur son côté droit (13'). Yoann Mollo, justement, fait parti des joueurs très actifs en ce début de rencontre, il se montre sur la plupart des actions offensives de son équipe en étant notamment l'auteur de 2 frappes non cadrés sur 4. Le milieu de terrain stéphanois combine bien avec Gradel, ce dernier y met du sien en centrant (21') suite à un double contact bien enchaîné mais ne trouvera aucun de ses coéquipiers. Les 2 équipes ont chacune leurs actions, leurs temps forts mais aucune ne parvient à ouvrir le score. Le match peut cependant basculer d'un côté comme de l'autre car de son côté le Dnipro pousse à l'image de la frappe de Krachenvko que Ruffier dégage en corner (25').

Sur une tête de Zozulya, Mollo ne prend aucun risque et sort le ballon, pensant que le ballon arrivait sur la transversale. A noter les bonnes sorties de Ruffier qui rassure sa défense. Beaucoup de fautes sont à signaler du côté des verts, Ricky écope du premier carton jaune de la partie suite à un tacle en retard sur Zozulya. Juste avant cette sanction, Monnet-Paquet centre dangereusement mais ne trouve aucun de ses coéquipiers. 

C'est sur une première mi temps avec beaucoup de rythme que se quittent les joueurs. Le bon pressing des verts peut leur permettre d'espérer une victoire et donc une qualification pour les 16eme de final, à condition d'être plus adroits devant les buts. 

A priori si le match en restait là les 2 équipes seraient éliminées, dans l'autre match du groupe F Qarabag ne parvient pas à en venir à bout de l'Inter. Les 22 acteurs reviennent sur la pelouse avec beaucoup d'intensité, les stéphanois bénéficient d'un corner que Théophile-Catherine réceptionne de la tête pour la remettre à un de ses coéquipiers mais il ne trouvera personne (49'). De leurs côté, les hommes de Markevich enchaînent les fautes et les cartons jaunes (Zozulya, Fedetskiy, Douglas). Les verts quant à eux entrent dans un de leurs temps forts, Gradel file au but mais gêné par le retour de 3 défenseurs ukrainiens il ne parvient pas à cadrer sa frappe (59'). Premier changement côté stéphanois avec l'entrée d'Hamouma à la place de Mollo. Ce dernier ayant effectué une grosse partie aurait tout de même pu être récompensé d'une passe décisive sur les actions qu'il a mené. Christophe Galtier apporte du sang neuf après avoir fatigué la défense ukrainienne.

Théophile-Catherine reçoit un carton jaune (64') et offre un coup franc à Dnipro.  Rotan se charge de le tirer, trouve la barre, le ballon revient sur Fedetskiy qui la met au fond. 1-0 pour Dnipro et coup dur pour Saint-Etienne qui parvenait à reprendre les choses en main en se procurant plusieurs occasions. Par la suite, les ukrainiens poussent afin d'aggraver le score (68' 71') mais c'est surtout à la 72eme minute que la barre sauvera les verts sur une frappe de Bruno Gama, fraîchement entré en jeu. Les locaux quant à eux résistent aux percussions stéphanoises grave notamment à un grand Boyko qui garde sa cage inviolé. La fin de match s'annonce existante pour les supporters, Konoplyanka, très en place depuis le début du match effectue une belle percée sur son côté gauche, il centre pour Gama qui redonne le ballon à Kalinic, seul face au but, mais ce dernier rate le ballon et la balle du 2-0. Tabanou se jettera finalement sur le cuir pour éviter de le laisser traîner dans les pieds de Matheus (85').

Triple occasion ukrainienne à 2 minutes de la fin du temps réglementaire, Konoplyanka bute sur Ruffier, Gama se trouve sur la trajectoire du ballon et tire sur la transversale et Ruffier récidive sur une frappe de Matheus (88'). Les verts ont eu chauds en cette fin de partie. Les 4 minutes de temps additionnel données par l'arbitre donneront l'espoir aux ukrainiens de se qualifier pour les 16emes, mais ce n'est sans compter sur Qarabag qui de l'autre côté a réussi à marquer face à l'Inter et se repositionne ainsi deuxième du groupe F. Locaux et visiteurs ont commencé le match en étant déjà éliminé, ils le finiront de la même sorte malgré la victoire de Dnipro.