Quel adversaire pour Guingamp en Ligue Europa ?

Le rêve européen de Guingamp se poursuit. Ce lundi, les joueurs de Jocelyn Gourvennec connaîtront leur adversaire pour les 16ème de finale de la Ligue Europa. Le tirage au sort aura lieu à 12 h 00, au siège de l’UEFA, à Nyon (Suisse).

Quel adversaire pour Guingamp en Ligue Europa ?
Le tirage sera-il clément avec Thibault Giresse et ses partenaires ? (photo LeTélégramme.fr)

Pour rappel, deux équipes d'un même groupe ou d'un même pays ne peuvent être tirés l'un contre l'autre. Les premiers de groupe affronteront les deuxièmes des autres poules. Les vainqueurs de groupe auront l'avantage de recevoir à domicile au match retour. En raison du contexte géopolitique, des équipes de Russie ne pourront tomber contre des équipes d'Ukraine.

Seul club français encore présent à ce stade de la compétition, l’En Avant, qui n’est pas tête de série, est placée dans le chapeau 2.

Voila la composition des deux chapeaux, comprenant les 32 équipes qualifiées pour ces 16ème de finale :

Chapeau 1 :
Borussia Mönchengladbach (ALL) 
Club Bruges (BEL) 
Besiktas Istanbul (TUR) 
Red Bull Salzburg (AUT) 
Dynamo Moscou (RUS) 
Inter Milan (ITA) 
Feyenoord Rotterdam (PBS) 
Everton (ANG) 
Naples (ITA)
Dynamo Kiev (UKR) 
Fiorentina (ITA) 
Legia Varsovie (POL) 
Olympiakos (GRE, issu de la C1) 
Zenith St-Pétersbourg (RUS, issu de la C1) 
Sporting Portugal (POR, issu de la C1) 
Athletic Bilbao (ESP, issu de la C1)

Chapeau 2 :
Villarreal (ESP)
Torino (ITA)
Tottenham (ANG)
Celtic Glasgow (ECO)
PSV Eindhoven (PBS)
Dnipro Dnipropetrovsk (UKR)
FC Séville (ESP)
VfL Wolfsburg (ALL)
Young Boys Berne (SUI)
AAB Aalborg (DAN)
Guingamp (FRA)
Trabzonspor (TUR)
Liverpool (ANG, issu de la C1)
Anderlecht (BEL, issu de la C1)
AS Rome (ITA, issu de la C1)
Ajax Amsterdam (PBS, issu de la C1)

Que peut espérer Guingamp de ce tirage ? Être dans le chapeau 2 permet aux Costarmoricains de s’éviter quelques cadors du foot européen (Liverpool, Anderlecht, le PSV Eindhoven,  l'Ajax ou la Roma). Mais une chose est sûre : il n’y aura pas de tirage « facile » pour les joueurs de Jocelyn Gourvennec.

Le tirage le plus favorable serait de tomber sur des équipes à priori plus faibles comme le Feyenoord Rotterdam, le Legia Varsovie ou le club Bruges. A l’opposé, le tirage le plus difficile serait une confrontation avec le Dynamo Moscou, seule équipe à avoir remporté tous ses matches de poule, les Italiens du Napoli, impressionnants eux aussi, ou le Zenith St-Pétersbourg, qui brille régulièrement en C3.

S’il traverse une mauvaise passe, l’Inter Milan reste une référence, et aurait goût de cadeau empoisonné.

Quoi qu’il arrive, tous les espoirs sont permis pour les Guingampais, qui n’auront rien à perdre. Ce premier seizième de finale sera riche en enseignements, et fera grandir un peu plus la bande à Claudio Beauvue et Thibault Giresse. S’ils conservent le même état d’esprit que celui affiché en ce moment, et que la chance est avec eux en leur offrant un tirage un peu plus clément, les joueurs de Jocelyn Gourvennec pourront peut-être, une nouvelle fois, déjouer les pronostics.