Séville garde son trophée !

Grâce à une victoire 3-2 face au FC Dnipro Dnipropetrovsk, le FC Séville remporte une deuxième fois d'affilée l'Europa League.

Séville garde son trophée !
Séville soulève le trophée !
Dnipro
2 3
Séville

À la vue des nombreuses équipes présentes au sein de cette Europa League, la place du Dnipro dans cette finale est plus qu’une surprise. Mais au regard du jeu proposé par cette équipe classée 40 eme au classement UEFA, la surprise s'amoindrit quelque peu. Le fort pressing Sévillan du début match n’est pas étonnant, le Dnipro évolue en contre. Suite à un centre de Matheus dans la surface, trouvé de la tête par Kalinic, c’est l’équipe Ukrainienne qui s’offre le luxe d’ouvrir le score. (1-0, 6eme). Séville est surpris mais reste au-dessus, c’est incontestable et la défense des hommes de Markevych subit les assauts espagnols. Reyes, Vitolo et Krychowiak se cassent les dents tout d’abord sur le mur bleu. Seulement, suite à un coup franc joué à la rémoise par Séville c’est l’ancien Rémois Grégor Krychowiak qui, trouvé dans la surface, frappe sous la pression et trompe Boyko (1-1, 27eme). le 6eme de la Liga semble enterrer le sort Ukrainien 4 minutes plus tard, une fois que le crochet de Bacca sur Boyco se conclue par un but (2-1, 31eme). Le Dnipro souffre mais sur un coup de pied arrêté les Ukrainiens comblent l’écart. La merveille de coup-franc de Rotan retombe dans les filets de Rico, un brin amorphe sur sa réaction (2-2, 44eme).

Bacca douche les espoirs ukrianiens

La première mi-temps, animée par les nombreuses occasions qu'elle a engendré, se conclu par un score séduisant de 2-2. Le FC Séville en toute logique domine mais n'est pas devant leur adversaire du soir. Les 45 minutes suivantes sont en sens unique, Séville ne se défait pas de la pression du club ukrainien mais n'est aucunement inquiété. Les Espagnols passent majoritairement par la droite mais ne trouvent pas la solution. Konoplyanka, la pépite ukrainienne et agitateur du jeu du Dnipropetrovsk s'est éteint, le Dnipro n'existe plus que par les cartons qu'elle concède. Bacca, auteur d'une superbe saison met fin aux espoirs ukrainiens. Servit dans la profondeur par Vitolo, le Colombien croise sa frappe, trompe Boyko et inscrit son 28eme but de la saison avec son club (2-3, 73eme). Cramés, les joueurs du Dnipro ne pourront revenir, le FC Séville gère et attend sereinement le coup de sifflet final. M.atkinson délivre les nombreux supporters Sévillans venuent en Pologne après les 4 minutes de temps additionnels. Les hommes de Unai Emery remportent leur deuxième Ligue Europa d'affilée et leur 4eme C3 de leur histoire en faisant ainsi le premier club à en remporter autant. Le FC Séville fait une pierre deux coups et gagne son ticket pour la prochaine Ligue des Champions. Vaincu, le Dnipro s'arrête devant la dernière marche mais aura sû se faire un nom dans cette édition. Cela ne les consolera sûrement pas mais certains clubs français pourraient bien se servire de cette belle aventure pour s'en inspirer. A bon entendeur...