Europa League : Marseille succombe face à Bilbao

A l'occasion des 1/16ème de finale de la Ligue Europa, les deux anciens clubs entraînés par Marcelo Bielsa se rencontraient dans un Stade Vélodrome clairsemé. Marseille n'a pas su trouver la faille, Bilbao s'impose 1-0 au Vélodrome.

Europa League : Marseille succombe face à Bilbao
Aritz Aduriz (Athletic Bilbao), auteur d'un superbe but à la 54ème minute de jeu.
OM
0 1
Athletic Bilbao
OM: Mandanda (cap.); Isla, Nkoulou, Rolando, Manquillo; Diarra, Romao; Alessandrini (Batshuayi, min.59), Barrada (Thauvin, min.59), Nkoudou (Sarr, min.83); Fletcher.
Athletic Bilbao: Herrerin; De Marcos (cap.), Etxeita, Laporte, Balenziaga; San José, Benat (Elustrondo, min.90); Williams, Eraso (Rico, min.58), Merino (Eneko Boveda, min.75); Aduriz.
SCORE: 0-1, min. 54, Aduriz.
ARBITRE: Craig Thomson (ECO). Avertissements : Benat (min. 60).
ÈVÉNEMENTS: Ligue Europa - 16ème de finale aller entre l'Olympique de Marseille et l'Athletic Bilbao. La rencontre s'est disputée au Stade Vélodrome (Marseille). 29,000 spectateurs.

Le premier round de cette confrontation directe entre l'OM et l'Athletic Bilbao nous a réservé une prestation en demi-teinte. Une première période insipide et une seconde plus animée.

Au cours des 45 premières minutes, nous assistons à un match tactique où aucune des deux équipes n'ose réellement se livrer. Nous pouvons tout de même observer des Olympiens essayant de combiner par moment et des Basques attendant le bon moment pour accélerer le jeu et faire mal à l'adversaire. Et cela, arrivera au cours de la deuxième mi-temps...

Un éclair de génie signé Aduriz !

Au retour des vestiaires, nous pouvons voir les joueurs espagnols plus mobiles et pratiquant de ce fait, un jeu plus fluide, plus rapide. Il n'en faut pas plus pour terrasser les joueurs de la cité phocéenne. A la 54ème minute de jeu, à la suite d'un dégagement du gardien Basque et d'une remise de la tête d'un de ses coéquipiers, Aritz Aduriz reprend instantanément de volée et mystifie un Mandanda trop avancé pour pouvoir effectuer une parade. Cet attaquant Espagnol d'origine Basque aurait même pu inscrire un doublé si sa frappe soudaine n'était pas passée de peu à côté (82'). La tentative de Thauvin (84') n'y changera rien et c'est bel et bien la formation euscarienne qui remporte ce premier match et peut envisager sereinement le match retour chez elle, à San Mamès.

Du côté olympien, on attend une réaction ce Dimanche dans son antre contre l'AS Saint-Etienne (14h) qui, quant à elle, a remporté son match d'Europa Ligue contre le FC Bâle (3-2).