Le monde entier est Charlie

Les hommages et les messages de soutien affluent de toute l'Europe et du monde pour les victimes de l'attentat visant la rédaction de Charlie Hebdo.

Le monde entier est Charlie
"Mouvement spontané de solidarité" | Crédit : Twitter France

La France rend hommage depuis hier à ses douze victimes d'une attaque contre Charlie Hebdo. Dans les grandes villes, sur les reseaux sociaux, chacun fait comme il peut pour honorer la mémoire de ceux qui sont tombés.

L'ampleur du mouvement a pourtant dépassé les frontières françaises: le monde entier s'est tourné vers le 6 de la rue Nicolas-Appert, siège de la redaction meurtrie, blessée par balles.

Hommages politiques

Les dirigeants des pays les plus influents du monde ont tous tenu à témoigner de leur soutien à la France. De David Cameron à Barrack Obama en passant même par Vladimir Poutine, tous dénoncent cet acte terroriste avec la plus grande fermeté. 

En Europe, Matteo Renzi s'est d'abord exprimé sur Twitter en italien, puis en français. "On est tous Français parce que nous pensons que la liberté est la seule raison d'être de l'Europe et des citoyens européens". Angela Merkel a elle comdamné un "acte abominable".

Dilma Rousseff, présidente du Brésil a tenu à réagir dans un communiqué :"Cet acte de barbarie, outre les pertes humaines déplorables, est une attaque inacceptable à une valeur fondamentale des sociétés démocratiques, la liberté de la presse."

Beacoup d'autres personnalités politiques se rajoutent à cette liste d'hommages, John Kerry, Ban Ki Moon, Jean-Claude Junker... Tous ont tenu à affirmer leur soutien sans faille à la France.

La Presse mobilisée

Si les personnalités politiques ont été très présentes pour dénoncer l'attentat, les redactions et journalistes étrangers ont aussi tourné leur pensées vers Charlie Hebdo, comme en témoigne cette une de "La Razon" en Espagne :

Ou encore cette une du quotidien britannique "The Independant" :

Caption

Croquer la terreur

Les dessinateurs de presse étrangers ont également soutenu Charlie Hebdo et leur camarades tombés sous les balles. Avec souvent beacoup d'émotion, ils ont les uns après les autres partagé des dessins sur la toile et dans les journaux, dénonçant de leur crayon cet acte barbare.

Ali Dilem par exemple, dessinateur algérien, qui a réagi sur France 24 hier soir avec beacoup d'émotion a partagé ce croquis.

L'image du 11 Septembre 2001 est de nombreuses fois apparue dans les déclarations publiques, mais aussi chez les dessinateurs, comme en témoigne ce croquis du neerlandais Ruben Oppenheimer.

Caption

Je suis Charlie, Yo soy Charlie, I'am Charlie, nous sommes Charlie

#Jesuischarlie, ou plus de 3,4 millions de Tweets envoyés dans le monde :

Dans les rues des plus grandes villes du monde, les stylos se lèvent, et des messages de soutien sont partagés dans toutes les langues, Charlie est là. Un peu partout hier soir, des rassemblements sont organisés. Rassemblements qui se sont poursuivis aujourd'hui, et qui se poursuiveront sans doute demain, pour faire passer ce message : Charlie est toujours vivant.