Après l’affaire Charlie Hebdo, la menace terroriste persiste en France

La semaine a été riche en émotions, et la France bouleversée. Après le terrible attentat de Charlie Hebdo mercredi, la fusillade de Montrouge jeudi et les prises d’otage de vendredi qui ont conduit à la mort des terroristes et de 4 otages, la fin des événements tragiques semble compromise.

Après l’affaire Charlie Hebdo, la menace terroriste persiste en France
Crédit photo : Harith al-Nadhari, le chef d’Aqpa/capture d’écran

La semaine a été riche en émotions, et la France bouleversée. Après le terrible attentat de Charlie Hebdo mercredi, la fusillade de Montrouge jeudi et les prises d’otage de vendredi qui ont conduit à la mort des terroristes et de 4 otages, la fin des événements tragiques semble compromise. 

Le monde entier est bouleversé suite aux terribles événements ayant pris place en France ces derniers jours, et de nombreux pays ont fait marque de tout leur soutien envers les français. Cependant, la mort des trois terroristes, Said et Chérif Kouachi ainsi qu’Amedy Coulibaly ne semble pas marquer la fin des péripéties en France. C’est en effet ce que les renseignements libanais et syriens avaient annoncé aux autorités européennes dans les mois précédents. Le journal libanais as-Safir annonce également à la France l’imminence d’un second attentat sur son territoire, bien plus « spectaculaire » que celui de Charlie Hebdo.

Parallèlement à cela, les menaces djihadistes se multiplient et se confirment visant  directement le territoire français. Dans une vidéo intitulée « Message of the Mujahid 3 » soit « Message du combattant 3 », un djihadiste français à visage découvert annonce que le pays connaitra « autant de meurtres et de tueries » que de bombes que la France a lâchées en Syrie ou en Irak. Il ajoute à cela « Nous allons lancer des appels pour tuer n’importe quel civil. » 

De quoi rappeler le discours tenu par Samuel Laurent, consultant international, spécialiste du terrorisme et d’Al-Qaïda. En effet, dans son ouvrage « Al-Qaïda en France », paru en mai 2014, l’auteur annonce explicitement que les djihadistes sont partout, et sont surtout des individus insoupçonnables, qui le jour où l’ordre leur sera donné seront prêts à agir. 

La situation actuelle en France semble parfaitement découler de cette thèse. En cette fin de soirée le président François Hollande a notamment déclaré que la France « n’en avait pas terminé avec les menaces dont elle est la cible », peu avant de nouvelles révélations de menaces provenant d’Aqpa (Al-Qaïda au Yemen).