Attaques à Paris: Près de 128 morts et 300 blessés dans des attentats terroristes

Alors que la soirée aurait pu être festive pour l'équipe de France qui s'est imposé hier face à l'Allemagne (2-0), plusieurs attentats meurtriers ont eu lieu à Paris faisant un premier bilan de 128 morts et plus de 300 blessés.

Attaques à Paris: Près de 128 morts et 300 blessés dans des attentats terroristes
Source: The Guardian. Les 70 000 spectateurs amassés sur la pelouse, à l'abri des attentats qui ont eu lieu à Paris.

Vendredi soir, l'équipe de France offrait une entame de match des plus prometteuses face à l'Allemagne, championne du monde 2014. Olivier Giroud (45e), après un enchaînement de dribbles exceptionnel de Martial, ouvrait le score juste avant la pause. Peu avant la fin de la rencontre, André-Pierre Gignac scellait le score d'une tête rageuse (2-0). Un résultat et une performance qui augurent de belles choses pour l'Euro 2016. Mais le score et la rencontre paraissent anecdotiques suite aux attentats meurtriers qui ont eu lieu dans la capitale.

Deux explosions entendues pendant la rencontre près du Stade de France !

Le signe avant-coureur de ces attentats fut l'alerte à la bombe déclarée à l'hôtel Molitor où séjournait la sélection allemande. L'hôtel a été évacué vendredi midi afin de procéder à des fouilles. L'alerte a été levée à 15H00 mais cette annonce signait le prodrome des évenements suivants.

Deux explosions ont donc retentit durant la rencontre. 21H16, aucune personne personne présente au stade ne se doutait du carnage qui se déroulait simultanément en plein Paris. Deux explosions ont été causées par des kamikazes, l'une Avenue Jules-Rimet à Saint-Denis, et l'autre en face d'un MacDonald's, Plaine Saint-Denis. L'un des kamikazes a malheureusement emporté une personne dans sa folie meurtrière. François Hollande, venu assisster à la rencontre, a été exfiltré par sa garde personnelle, en compagnie de Bernard Cazeneuve.

Les fusillades aveugles dans les rues

Près de six fusillades ont éclaté au coeur de Paris ce vendredi soir, faisant près de 128 morts, dispersés un peu partout, et pas moins de 300 blessés, dont 80 sont en état d'urgence absolue.

4 fusillades ont éclatées dans des rues fréquentées de la capitale, faisant environ 39 morts, sans compter la prise d'otage assassine qui s'est déroulée au Bataclan. Des hommes armés sont descendus d'une voiture, dont la plaque d'immatriculation serait belge selon certaines sources, et auraient tiré à l'aveugle rue Alibert (et Bichat) où se situe le restaurant "Le Petit-Cambodge", faisant une quainzaine de morts et une dizaine de blessés.

Les terroristes auraient ensuite poursuivi leur course folle en jetant des grenades et autres explosifs. Ils se seraient arrêtés ensuite Rue de la Fontaine-au-roi, sur la terrasse de la pizzerria Casa Nostra, cinq personnes auraient été tuées. Une autre fusillade adjuvante s'est ensuite déroulée Rue de Charonne, laissant un lourd bilan de 19 morts.

Le massacre du Bataclan

C'est au Bataclan qu'a eu lieu la fusillade la plus meurtrière, faisant près de 82 morts et des dizaines de blessés. Trois hommes armés ont fait irruption dans la salle et ont tiré aveuglement dans le noir alors qu'un concert de rock se déroulait. S'ensuit une prise d'otage qui aurait duré près de deux heures. Les forces de l'ordre ont alors lancé l'assaut, peu avant une heure du matin. Trois des quatres terroristes seraient morts en déclenchant leurs ceintures d'explosifs. Le quatrième aurait été abattu par la police. Malheureusement, quatre policiers seraient morts dans les affrontements.

Le bilan morbide en chiffres

Stade de France: 4 morts

Rue Alibert/Bichat: 12 morts

Rue de Charonne: au moins 18 morts

Rue de la Fontaine-au-Roi: 5 morts

Bataclan: 82 morts ( ainsi que 4 policiers et les 4 terrorristes - 90).

Paris: 300 blessés, dont 80 en état d'urgence absolue

Nous en sommes donc à 128 morts, au moins, et des centaines de blessés. La France vient de subir l'attaque terroriste la plus grave de son histoire. Huit assaillants sont morts, dont sept en activant des ceintures brodées d'explosifs. Les Parisiens sont tenus de rester chez eux et de ne sortir qu'en cas de motif impérial.

Les décisions du gouvernements

Le président François Hollande a convoqué à deux reprises, en moins de 24H, le Conseil des Ministres. Le Chef d'Etat a également décidé de renforcer doublement les contrôles aux frontières et de fermer tous les établissements scolaires ce samedi. Le niveau d'alerte a été décrété à son maximum. Une minute de silence sera observée ce lundi midi. De même, François Hollande a annoncé un deuil national de trois jours en Hexagone. Enfin, tous les individus fichés conserveront définitivement ce statut en France.

François Hollande a déclaré que "la France sera impitoyable envers les barbares de Daesch, elle agira sur tous les terrains, intérieur et extérieur, en concertation avec tous nos alliés concernés par ces attaques terroristes". Il promet une lutte sans merci contre l'organisation Etat Islamique, qui a revendiqué les six attentats simultanés à Paris.

Les préventions utiles

Le 0800 40 60 05 a été mis en place par la préfecture de police, suite aux attaques simultanées qui ont frappé la capitale vendredi soir. De même, si vous êtes sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter, vus pouvez passer une annonce grâce à ce domaine #rechercheparis afin de retrouver une personne dont vous n'avez plus de nouvelles. Il est également possible d'aller faire un don de sang à plusieurs endroits (voir carte).

Plus que jamais, l'état d'alerte maximum est décrété en France. Le degré de protection a également été élevé dans les pays limitrophes, les Pays-Bas notamment contrôlant avec toute la vigueur possible les entrants provenant de la France. L'ensemble des éditions de VAVEL affirme ses condoléances aux familles et amis des victimes et prône pour seule rivalité entre pays, la rivalité sportive.