WEC / Silverstone : Audi domine, Toyota rumine

Après la domination de Toyota en qualifs, Audi a inversé la vapeur en signant un outrageux doublé. Kristensen-McNish-Duval l’emportent devant Fässler-Tréluyer-Lotterer. En GT, Aston Martin n’a laissé que les miettes à ses adversaires.

WEC / Silverstone : Audi domine, Toyota rumine
Audi a pris sa revanche sur Toyota en course...

En signant une première ligne 100% Toyota, les deux TS030 Hybrid avaient une belle carte à jouer. Mais une course d’endurance n’est pas un Grand Prix de Formule 1 et rapidement, les deux Japonaises se faisaient déborder par les Audi R18 e-tron quattro. Si les Toyota ont pu signer les mêmes chronos que les bolides d’Ingolstadt, elles ont manqué de constance avec pour conséquence, un tour dans la vue au terme des 6 heures de course !

Le Dr.Ullrich a néanmoins laissé s’exprimer ses pilotes, les deux Audi se livrant à un magnifique duel interne. Allan McNish sur la n°2 a ainsi livré un combat à couteaux tirés avec Benoît Tréluyer dans les derniers instants de la course, l’Ecossais jouant avec le trafic et doublant le Champion du Monde par l’extérieur en doublant une Porsche ! L’Audi n°2 s’impose devant la n°1 pour trois secondes (!). La Toyota n°8 de Davidson-Buemi-Sarrazin suit à un tour devant l’autre Toyota, la n°7 d’Alexander Wurz et Nicolas Lapierre. Rapidement débarrassées de la HPD n°21 du Strakka Racing, les Lola-Rebellion complètent le Top 6 après avoir roulé sur un bon tempo.

Partie en pole chez les LMP2, l’Oreca 03-Nissan n°25 du Delta-adr n’a jamais été inquiétée. James Walker, Tor Graves et Antonio Pizzonia terminent largement devant la Morgan-Nissan n°24 du Oak Racing qui aura fait le forcing jusqu’au bout ! Le trio Pla-Heinemeier Hansson-Brundle devance la Zytek n°41 du Greaves Motorsport qui est venue à bout de la Morgan-Nissan n°35. Au terme d’une explication très vive avec Martin Plowman, Tom Kimber-Smith est parvenu à chiper la troisième marche du podium. Bertrand Baguette échoue ainsi au pied du podium. En revanche, manque de bol pour les deux Lotus T128, encore trop jeunes pour tenir le coup.

En GT, Aston Martin décroche le jackpot à domicile dans les deux catégories ! Chez les ‘’Pro’’, Stefan Mücke, Darren Turner et Bruno Senna se sont logiquement imposés après avoir signé la pole position sur la Vantage frappée du n°97. Kamui Kobayashi, associé à Toni Vilander, cueille son premier podium en endurance sur la Ferrari 458 du team AF Corse, devant l’autre Aston Martin de pointe, la n°99 de Lamy-Dalla Lana-Makowiecki. Les nouvelles Porsche 911 officielles échouent au pied du podium. La catégorie ‘’Am’’ a vu la victoire de l’Aston n°98 de Nygaard-Poulsen-Simonsen, jamais menacée. La Corvette n°50 du Larbre Compétition du trio Canal-Bornhauser-Rees prend les lauriers d’argent après être revenue de loin et s’être battue avec la Ferrari 8Star de Potolicchio, Aguas et Peter.

Après cette manche inaugurale à Monza, la caravane du WEC se rendra sur le mythique tracé de Spa-Francorchamps pour ce qui sera l’ultime répétition générale avec les 24 heures du Mans. Toyota devrait présenter la version 2013 de sa TS030 Hybrid. Arrivera-t-elle pour autant à vaincre les Audi sur le toboggan spadois ? Réponse début mai…

WEC / 6 Hours of Silverstone / Classement final

1.  P1     Kristensen/Duval/Mcnish         Audi                      197 laps
2.  P1      Lotterer/Treluyer/Fassler       Audi                      + 3.462s
3.  P1      Davidson/Buemi/Sarrazin         Toyota                     + 1 lap
4.  P1      Wurz/Lapierre                   Toyota                     + 1 lap
5.  P1      Prost/Jani/Heidfeld             Rebellion Lola-Toyota     + 4 laps
6.  P1      Belicchi/Beche/Cheng            Rebellion Lola-Toyota     + 7 laps
7.  P2      Graves/Pizzonia/Walker          Delta-ADR ORECA-Nissan   + 13 laps
8.  P2      Pla/Heinemeier Hansson/Brundle  OAK Morgan-Nissan        + 14 laps
9.  P2      Dyson/Marsal/Kimber-Smith       Greaves Zytek-Nissan     + 18 laps
10.  P2    Perez Companc/Minassian/Kaffer  Pecom ORECA-Nissan       + 18 laps
11.  P2    Baguette/Gonzalez/Plowmann      OAK Morgan-Nissan        + 18 laps
12.  P2    Imperatori/Howson/Ka To         KCMG Morgan-Nissan       + 18 laps
13.  P2    Rusinov/Martin/Conway           Delta-ADR ORECA-Nissan   + 21 laps
14.  GTE P Turner/Mucke/Senna              Aston Martin             + 26 laps
15.  GTE P Kobayashi/Vilander              AF Ferrari               + 27 laps
16.  GTE P Dalla Lana/Makowiecki/Lamy      Aston Martin             + 27 laps
17.  GTE P Lieb/Lietz/Dumas                Manthey Porsche          + 27 laps
18.  GTE P Bruni/Fisichella                AF Ferrari               + 27 laps
19.  GTE A Nygaard/Poulsen/Simonsen        Aston Martin             + 28 laps
20.  GTE P Bergmeister/Pilet/Bernhard      Manthey Porsche          + 29 laps
21.  GTE A Bornhauser/Canal/Rees           Larbre Corvette          + 31 laps
22.  GTE A Potolicchio/Aguas/Peter         8Star Ferrari            + 32 laps
23.  GTE A Goethe/Hall/Campbell-Walter     Aston Martin             + 32 laps
24.  GTE A Ried/Roda/Ruberti               Proton Porsche           + 32 laps
25.  GTE A Krohn/Jonsson/Mediani           Krohn Ferrari            + 33 laps
26.  GTE A Narac/Bourret/Vernay            IMSA Porsche             + 34 laps
27.  P2    Nicolet/Merlin                  OAK Morgan-Nissan        + 43 laps
28.  GTE A Gerber/Griffin/Cioci            AF Ferrari               + 58 laps