FIA GT / Zolder : Kox/Rosina prennent le taureau par les cornes

Pour la Main Race de Zolder, la Lamborghini Gallardo FL2, nouvelle venue en FIA GT, a maté les Audi R8 du team WRT de Ortelli/Vanthoor et de Stippler/Sandström. Mais l’Italienne a vu l’estocade passer près…

FIA GT / Zolder : Kox/Rosina prennent le taureau par les cornes
Chaud chaud chaud entre la Lambroghini et l'Audi ce dimanche !

Pour un dimanche animé, on peut dire qu’il a été animé ! Comme la veille, la Lamborghini préparée par Reiter de Kox/Rosina s’élançait aux côtés des Audi WRT. Peter Kox s’envolait au feu vert pour se forger un pécule de 6 secondes sur Stéphane Ortelli et l’Audi n°11. Moins rapide que Laurens Vanthoor après le passage au stand, Stefan Rosina s’employait à contenir l’Audi derrière la Lambo blanche. Le Slovaque passait finalement l’arrivée en vainqueur pour quatre dixièmes d’avance sur Vanthoor !

Après McLaren et Audi, c’est au tour de la marque de Sant ’Agata d’inscrire son nom au palmarès du FIA GT. Edward Sandström et Frank Stippler s’adjugent la troisième place sur l’Audi n°13. Ajoutez à cela la cinquième place de Rast/Mayr Melnhof sur la n°12, le Belgian Audi Club Team WRT obtient un splendide tir groupé à domicile !

La McLaren MP4-12C n°10 de Parisy/Zuber s’intercale entre les deux Audi et sauve l’honneur du Sébastien Loeb Racing. Mauvaise pioche pour la voiture-sœur de Loeb/Parente après que le patron-pilote ait été au contact avec deux concurrents. Résultat, la belle anglaise finit hors des points. Sixième, les locaux Enzo Ide et Anthony Kumpen font de nouveau une belle prestation au volant de l’Audi R8 du Team Phoenix.

La Mercedes SLS/HTP Gravity Charouz n°2 de Afanasiev/Simonsen s’offre de nouveau les lauriers Pro-Am en prenant la septième place devant la BMW Z4/Team Brazil de Khondair/Bueno qui revient de loin après un samedi difficile. L’Audi R8/Novadriver de Carlos Vieira finit neuvième devant l’autre Lambo, la n°25 du Grasser Racing Team.

Les Nissan ont été particulièrement malheureuses ce dimanche puisque la GTR n°32 de Shulzhitskiy/Reip perdait tout espoir de bien finir sur un contact en début de course tandis que la n°35 de pointe, pilotée par la paire Buncombe/Ordoñez, se faisait jeter dehors dès le début de course. La Ferrari 458 n°51 de Onidi/Salaquarda finit de nouveau hors des points. Les révélations de Nogaro, le duo Buhk/Day sur Mercedes SLS, a vite disparu des tableaux, tout comme les Ford GT Rodrive.

Prochaine manche du FIA GT les 6 et 7 juillet sur le magnifique tracé de Zandvoort aux Pays-Bas !