IndyCar - Indy500 : Kanaan décroche son Graal

Après 11 participations sans succès aux 500 miles, Tony Kanaan a enfin remporté la mythique course américaine. Il a enfin pu soulever le trophée Borg-Warner, boire le verre de lait et embrasser le BrickYard de l'anneau d'Indianapolis.

IndyCar - Indy500 : Kanaan décroche son Graal
Enfin la victoire pour Tony Kanaan à Indianapolis (IndyCar)

Les mythiques 500 miles d'Indianapolis avaient lieu aujourd'hui.

Hunter-Reay s’y voyait

Cette édition 2013 a été longtemps indécise. Durant la course plusieurs pilotes se sont succédés en tête, dont Kanaan, mais aussi Franchitti ou Ryan Hunter-Reay, champion IndyCar sortant. Au total, 68 changements de leader seront à dénombrer, nouveau record de l’épreuve.

Comme souvent, c’est en toute fin d’épreuve que la gagne s’est jouée. Rahal tape le mur au 194e tour, provoquant un dernier restart. Hunter-Reay est alors en tête, et l’on voit bien le champion Indy 2012 aller au bout. Mais c’était sans compter sur la détermination de Kanaan.

Arrivée sous drapeau jaune

Le pilote KV joue parfaitement le coup en passant Hunter-Reay avec Carlos Munoz dans le virage 1 et va disputer la victoire au jeune rookie. Sauf que la couse n’ira pas au bout sous drapeau vert car Dario Franchitti part à la faute et provoque un dernier drapeau jaune. Kanaan franchit donc la ligne en vainqueur devant Munoz, Hunter-Reay et Marco Andretti qui conclut un 2-3-4 pour Andretti Autosport. Mais il était dit que Kanaan décrocherait enfin son Graal à Indy. C’est chose faite, et Tony a pu savourer le lait de la victoire, et faire le traditionnel bisou sur le BrickYard.Une bien belle conclusion pour une semaine folle à Indianapolis !

Chez les Frenchies, Sébastien Bourdais n'a pas pu arriver, parti à la faute dans les derniers tours. Mais Simon Pagenaud a porté haut les couleurs françaises en décrochant une superbe 8e place, après une très belle remontée tout au long de la course.