DTM : fantastique triplé BMW à Spielberg

Au pays de Red Bull, BMW a réalisé un retentissant 1-2-3 sur le circuit de Spielberg avec la victoire de Bruno Spengler ! Le jeune Marco Wittmann est deuxième tandis que Timo Glock complète le podium.

DTM : fantastique triplé BMW à Spielberg
Triplé historique pour BMW à Spielberg ! (Facebook)

Après avoir signé la pole position la veille, Bruno Spengler a de nouveau frappé fort. Le champion en titre remporte sa première victoire sur le Red Bull Ring, la première également pour BMW en Autriche ! Le Canadien n’a rien lâché et aura mené la course de bout en bout, seulement inquiété par le rookie Marco Wittmann. Le jeune allemand signe le premier podium de sa carrière en DTM avec la M3 aux couleurs d’Ice-Watch. Wittmann a surpris les observateurs en ne concédant seulement que 1’’5 sur Spengler à l’arrivée. Cerise sur le gâteau pour BMW, Timo Glock arrache la troisième marche du podium au terme d’une course épique qui l’aura vu revenir depuis la 12ème place. L’ex-pilote Marussia F1 permet à son équipe MTEK de placer ses deux voitures sur le podium. Extraordinaire pour la nouvelle équipe BMW !

Mike Rockenfeller et Mattias Ekström sauvent l’honneur d’Audi en complétant le Top 5 au terme d’une course agressive. Après avoir longtemps pu espérer signer un quadruplé pour BMW, Augusto Farfus termine sixième. Christian Vietoris place la première Mercedes Classe-C en septième position devant Dirk Werner, auteur d’une course sage sur la M3 DTM ‘’Samsung’’. Gary Paffett aurait pu espérer mieux qu’une neuvième place mais l’Anglais a écopé d’une pénalité pour avoir poussé Martin Tomczyk dehors. Le tout jeune Pascal Wehrlein marque un point en prenant la dixième place sur sa Mercedes aux couleurs du VfB Stuttgart. Adrien Tambay échoue aux portes du Top 10.

Du côté des déceptions, on ne peut que déplorer la descente aux enfers d’Edoardo Mortara, meilleur pilote Audi jusqu’à mi-course. Malheureusement, victime d’une bagarre musclée avec Wittmann, l’Italien devait repasser par les stands pour un arrêt prématuré. Au final, Mortara termine 15ème, juste devant les décevants Timo Scheider et Felipe Albuquerque. Martin Tomczyk n’a pas été verni non plus, contraint à l’abandon peu après la mi-course. C’est même pire pour Joey Hand, l’Américain étant victime d’une roue non-fixée par son équipe lors d’un passage au stand. Enfin, carton rouge pour Roberto Mehri, le pilote Mercedes ruinant la course de Tomczyk en l’envoyant dans l’herbe.

La prochaine course aura lieu dans deux semaines sur au Lausitzring. BMW et Spengler avaient remporté la course l’an passé, parviendront-ils à rééditer l’exploit ?