Nascar - Dover : Stewart se relance, Montoya tout près

Tony Stewart s'impose au bout du suspense sur le Monster Mile de Dover. Il bat Juan-Pablo Montoya qui passe une nouvelle fois tout près d'une victoire sur un ovale. Jimmie Johnson a écopé d'un drapeau noir.

Nascar - Dover : Stewart se relance, Montoya tout près
"Smoke" de retour sur la Victory Lane (Nascar)

Traditionnellement, les courses de Dover sont le théâtre de batailles âpres, et les drapeaux jaunes sont nombreux. Pour cette édition 2013, on a plutôt assisté à une course fluide avec assez peu d’interruptions.

Les principaux perdants se nomment Matt Kenseth, victime une nouvelle fois d’une casse moteur sur sa Toyota de chez Joe Gibbs ou Kasey Kahne, auteur d’une jolie dérive suite à une crevaison. Mais l’interruption la plus marquante reste celle causée par Denny Hamlin qui a fini sa course dans le mur en vue de l’arrivée. Non pas que la sortie du pilote Joe Gibbs soit impressionnante, et heureusement car Hamlin revient, d’une fracture d’une vertèbre mais sur le restart, les évènements vont se précipiter.

L’erreur de Johnson ou le coup fin de Montoya ?

En Nascar lors d’un restart, le pilote de tête imprime son rythme, et doit commencer à accélérer dans une zone délimitée par deux bandes blanches en bord de piste, à la sortie du dernier virage.

Lorsque le peloton arrive pour ce dernier restart de Dover, Montoya à l’extérieur, ralentit assez fortement, et au vu des images embarquées, Johnson accélère en passant le leader dans la zone d’accélération. Sanction immédiate avec un drapeau noir agité pour le pilote Hendrick. Une pénalité qui l'oblige à un drive-through. La victoire s’envole pour Johnson et on pense que Montoya va enfin gagner sur un ovale.

C’était sans compter sur Stewart qui va progressivement revenir sur la Chevrolet 42 pour passer à deux tours du but et s’adjuger une victoire qui pourrait se révéler capitale dans l’optique du Chase.
Montoya finit deuxième juste devant Jeff Gordon et Kyle Busch.