WTCC - Moscou : Yvan le Tsar

Yvan Muller est le grand gagnant du week-end. Vainqueur d'une C1 très disputée, le Français a profité d'un accrochage collectif en C2 pour glaner une deuxième place qui lui permet de creuser l'écart au championnat.

WTCC - Moscou : Yvan le Tsar
Muller seul au monde en 2013 (WTCC)

Dès l'extinction des feux de la course 1, Yvan Muller conserve l'avantage sur Tom Coronel, mais c'est un peu loin dans le peloton que les événements vont se précipiter. Charles Ng part en toupie et Barth ne peut l'éviter. Karamyshew et O'Young sont aussi pris dans l'incident. La course est neutralisée le temps de sortir les voitures de la piste … ce qui va prendre un certain temps puisque la voiture d'intervention rencontre un souci et est bloquée dans le virage 1. Finalement la course va reprendre avec un drapeau jaune dans cette zone.

 

Un duel Muller-Coronel

Deuxième départ, et très vite le duo Muller-Coronel va s'échapper en tête, comptant vers la fin de course près de 5s d'avance sur le reste de la meute.

Coronel va se montrer très pressant sur la Chevrolet de Muller, mais jamais le pilote BMW ne trouvera l'ouverture, même après un léger contact à trois tours du but. Muller remporte donc cette C1 moscovite devant Coronel. Norbert Michelisz est 3e devant Huff, Thompson, Tarquini, qui perd encore de gros points sur Muller, et Nykjaer.

 

Ca frotte en C2

La deuxième course aura été très animée. Mehdi Bennani conserve sa première place au départ, alors que Tarquini remonte d'entrée en 3e position. Encore mieux pour Tom Coronel qui a la fin du premier tour se retrouve 4e après être parti 8e.

C'est d'ailleurs avec Coronel que la course va s'animer. Revenu dans le pare-choc de Tarquini, les deux pilotes ainsi que Thompson vont se toucher. Ce dernier et Coronel restent sur le carreau. Dommage pour le pilote BMW auteur d'une très bonne course en C1 et qui aurait pu prétendre à un bon résultat en C2.

Du coup, c'est une nouvelle fois Yvan Muller qui tire les marrons du feu. Le pilote Chevrolet profite de ces divers avatars pour remonter en 4e position. Muller revient alors très fort sur Bennani et Huff et va profiter de la bataille entre les deux pour leur subtiliser la 2e place.

Devant, c'est Michel Nykjaer qui va s'imposer. Muller est 2e et réalise une excellente opération au général. Le champion du monde en titre Rob Huff prend la dernière marche du podium.