DTM - Lausitzring : Paffett fait briller l'Etoile

Mercedes est de retour ! Grâce à la superbe victoire de Gary Paffett, la firme à l'Etoile est revenue de très belle manière au premier plan du DTM. Rockenfeller termine 2e après une belle remontée et Vietoris le poleman complète le podium.

DTM - Lausitzring : Paffett fait briller l'Etoile
Gary Paffett retrouve le chemin de la victoire au Lausitzring (DTM)

Mercedes a dominé sans partage cette levée du Lausitzring. Pole position hier pour Vietoris, victoire pour Paffett aujourd'hui, personne hormis Mike Rockenfeller un temps, n'est venu contesté la main mise de l'Etoile sur ce week-end de DTM.

BMW coule

On avait déjà entrevu hier les difficultés des voitures à l'hélice lors des qualifications. Cela s'est confirmé aujourd'hui. Malgré le très bon départ de Bruno Spengler, 4e à la sortie du premier virage, les M3 de Munich n'ont jamais su hisser leur niveau de performance. Spengler sauve la 7e place sur la ligne d'arrivée après un duel musclé face à Ekström dans le dernier virage, mais le champion 2012 repart du Lausitzring sur une vraie déception. Une désillusion manifestée par un geste d'humeur sur Ekström une fois la ligne franchie.

Les autres BMW boys n'ont pas fait mieux. La première BMW derrière Spengler est 12e avec Farfus. Un week-end noir pour les voitures de Munich, avec un vrai souci de set-up général.

Rocky comme un diable

On a cru un moment que Rockenfeller allait disputer la victoire à Paffett. Parti une nouvelle fois du milieu de grille, l'ancien vainqueur du Mans a réalisé une course parfaite du point de vue de la stratégie pour ressortir juste dans les roues de la Mercedes de tête après le dernier arrêt. Mais Rocky devait composer avec un train de pneus durs sur son Audi RS5, quand Paffett chaussait les tendres. Impossible dès lors de lutter et Mike Rockenfeller conserve une belle deuxième place qui lui permet de revenir à égalité au général avec Spengler.

Pour la denière marche du podium, le poleman Vietoris a lutté jusqu'au bout avec son équipier Wickens. Il s'empare de la troisième place à quelques tours du but, sur une belle manoeuvre au freiange du premier virage.

Terminons avec Adrien Tambay qui malgré une course solide n'est pas arrivé à rester dans le top 10, malgré sa belle qualification d'hier.